Techniques vocales pour crier aux écuries sans se faire mal

Charlène Bénard
Charlène Bénard
Un spectacle Rires et Chansons

Nos vidéos

Table des matières

Profs d’équitation, vous vous égosillez à longueur de journée pour répéter 100 fois au petit Kévin de mettre des jambes ? Cavaliers, vous criez à cheval pour engueuler le type qui vous a fait une queue de poisson ? Supporters de concours, vous criez au bord de la carrière pour encourager vos potes ? Si on nous répète qu’il faut pas crier aux écuries, on en a toujours besoin, en fait. Donc pour éviter de finir avec la voix de Jeanne Moreau au bout de 2 jours, écoutez nos p’tits conseils pour crier aux écuries sans vous faire mal, c’est gratuit, c’est cadeau !

 

(Très) courte introduction (pas chiante) sur l’appareil vocal humain

voix humaine
Source : Pixabay

Grosso modo, on est des violons. Sur les violons il y a des cordes, qu’on peut comparer à nos cordes vocales. Et ces cordes sont posées au-dessus d’une caisse de résonance en bois fendu, qui laisse passer l’air. Notre caisse de résonance à nous, c’est notre ventre et notre bouche.
La voix fonctionne comme un violon : le bon son se produit quand l’équilibre entre la tension des cordes et le débit d’air est respecté. Si les cordes sont mal frottées et que les fentes du violon sont trop ou pas assez ouvertes, ça fait un son foireux.
On a l’idée. Si on veut crier, on va devoir adapter son équilibre entre frottement des cordes vocales, espace d’air dans le ventre et dans la bouche. Mais ne vous inquiétez pas, on va pas vous embêter avec un cours de physique anatomique ! On va vous donner des conseils faciles à comprendre et à appliquer. C’est pour votre bien !
 

Première chose pour crier aux écuries sans se faire mal : s’échauffer

échauffement
Source : Free Stock Photos

On va pas vous faire tout un cours de chant (en plus c’est pas gratuit, nan mais ho), mais l’idée c’est de pas gueuler direct comme ça juste après avoir lacé vos bottes ! Alors échauffez votre voix et votre corps avant : parlez avec une voix dynamique et soutenue et augmentez le volume gentiment au fur et à mesure. N’hésitez pas à bailler aussi, ça échauffe les muscles du visage, qui seront largement sollicités quand vous allez commencer à beugler. Pis si vous pouvez faire 2-3 exercices de respiration aussi, ça vous fera pas de mal !
 

Exemple d’exercice de respiration facile et pas chiant :

Cet exercice va vous permettre de vous échauffer mais aussi de vous détendre. Parfait pour calmer votre peur et vous empêcher de vous chier dessus à l’idée de monter Catapulte le roi de la chute !
Mettez vos mains de part et d’autre de votre taille (comme les femmes enceintes) et vous faites « chhht » (comme pour dire aux gens de se taire). Faites-le quelques secondes à un rythme saccadé, tout en essayant de repousser vos mains avec les muscles obliques de votre ventre (là où il y a les poignées d’amour, vous pouvez pas les louper). Vous détendez le tout pendant une seconde, et vous recommencez !
 

Pour crier aux écuries, détendez-vous ! 

cheval calme
Source : Public Domain Pictures

Dissociez tension et intention ! On sait que vous avez envie d’étriper le petit Kevin qui tire sur la tronche de Bichon en donnant des coups de talons, mais calmez-vous. Vous le punirez plus tard. A l’intérieur, vous devez être décontracté. Si vous êtes crispé, vous crispez aussi votre gorge et donc vos cordes vocales, qui vont se tordre dans tous les sens et empêcher l’air de sortir. Donc, moniteurs d’équitation et autres crieurs, si vous voulez éviter de vous gaver de pastilles au miel, détendez-vous !
 

Criez avec une voix aiguë !

crier sans se faire mal
Source : Flickr

Attention scoop ! Crier, c’est parler fort. Et plus on veut monter en volume, plus il va falloir aller chercher dans les aigus. Nos sons aigus sont par définition des sons forts en volume, donc ça sera plus naturel (et donc moins douloureux) de crier aigu. Essayez de crier avec une voix grave : personne ne vous entendra et en plus vous vous ferez mal à la gorge. Gardez votre voix grave pour parler tout doucement aux petits poulains et leur donner plein de surnoms débiles.
 

Déformez votre visage !

dents de cheval
Source : PxHere

On cherche pas à savoir qui a le plus de style là, alors n’ayez pas peur, soyez moche. Essayez de crier avec une bouche à peine ouverte, vous allez encore vous faire mal ! Alors remontez vos pommettes et abaissez franchement votre mâchoire inférieure pour laisser le son sortir !
 

Ne saturez pas votre voix

cheval qui crie
Source : Pexels

Les voix rocailleuses, saturées avec du grain sont très difficiles à maîtriser. Seuls des chanteurs expérimentés savent placer ces types de voix sans se faire mal. Et avant ça, ils ont appris à avoir une voix claire impeccable. Préférez sortir des sons aigus et lisses plutôt que de vous essayer au black metal. On vous assure, ces artistes savent ce qu’ils font et ont des années de cours de chant derrière eux. Ne les imitez pas sous peine de finir sur liste d’attente pour une greffe des cordes vocales !
 

N’ayez pas peur d’avoir une voix moche

crier au centre équestre
Source : Pixabay

On n’est pas là pour chanter des jolies chansons, chacun son boulot ! Le mieux pour crier aux écuries sans se faire mal, c’est de sortir une voix aiguë, un peu comme les sorcières. Votre voix sera lisse, puissante et forte en décibels. Parce que c’est ça qu’on veut et rien de plus : pouvoir se faire entendre facilement sans se faire mal. Oubliez le concours The Voice, là vous devez être efficace, c’est tout !
 

Et si vous n’y arrivez toujours pas,achetez-vous un micro casque !

micro casque
Source : The National Guard

Si vous êtes un peu feignasse ou vraiment nul en techniques vocales, investissez dans un amplificateur de voix ! Au début on a pensé au mégaphone mais ça fait un peu militant de la CGT (et eux ils crient très mal). Et puis vous devez avoir les mains libres pour ramasser toutes les barres que Jean-Etienne aura dégommées. Un vrai pro du bowling ce type ! Donc si vous êtes un cas désespéré, prenez un micro-casque ! Et pour le coup on rigole pas : allez voir sur YouTube, certains profs d’équitation donnent cours avec !
 

Ça fait beaucoup d’informations mais si vous faites ça régulièrement et avec un minimum d’application, vous progresserez vite ! Adieu les quintes de toux et la voix de Marge Simpson qui fume des gitanes sans filtre ! On vous écoute, on veut vous entendre à l’autre bout du pays !

 

Cet article a été écrit avec la précieuse aide d’Adeline Bellart, professeure de chant spécialisée dans les techniques vocales saturées et criées. Hé ouais, même si on est là pour vous faire rire, ben on est pas des p’tits rigolos chez Contre Galop !

 
Source photo à la une : Pixabay

Articles random