Ces professionnels du cheval qui gravitent autour du proprio

Il y a beaucoup de professionnels du cheval qui entourent les proprios. Ils interviennent plus ou moins souvent mais font partie intégrante de la vie du couple cheval / cavalier.

 

Le palefrenier, le négligé des professionnels du cheval

palefrenier
Source : Harrison Weir pour Commons Wikimedia

C’est quand même lui qui prend soin de votre cheval au quotidien. Il est aux petits soins pour lui. Si vous avez votre cheval chez vous vous savez bien à quel point son travail est important car c’est vous qui devez le faire ! Soyez sympa avec lui, au moins lui dire bonjour et discuter 2 minutes, il appréciera ! N’oubliez pas que si son boulot est en partie de faire le box de votre cheval, il est aussi LA personne qui a le plus de contacts avec lui.
 

Le moniteur ou le coach, le premier des professionnels du cheval qu’on rencontre

coach équitation
Crédit : Pauline Bach

Vous le voyez très très régulièrement pour travailler au mieux votre monture. Votre mono ou votre coach est là pour vous guider. Qu’il soit spécialisé en obstacle ou en dressage par exemple c’est un membre à part entière de votre équipe. Sans lui pour vous guider les choses seraient bien plus compliquées et vous auriez de fortes chances de bien rater votre CSO !
 

Le cavalier pro

cavalier professionnel
Source : Eponimm pour Commons Wikimedia

Il peut également être mono mais pas forcément ! Son boulot c’est de monter des chevaux pour des proprios ou pour lui afin de les revendre (il peut avoir plusieurs casquettes). Vous pouvez avoir affaire souvent à lui si votre cheval est en pension travail ou encore en valorisation. Vous connaissez forcément les meilleurs d’entre eux, comme Kevin Staut ou encore Pénélope Leprevost par exemple.
 

Le maréchal-ferrant ou le pareur

professionnels du cheval
Source : Pixabay

Vous connaissez le diction « pas de pieds pas de cheval » ? Il est bien vrai ! Impossible de travailler correctement avec un cheval qui est mal dans ses sabots ! Votre maréchal-ferrant ou votre pareur, que vous soyez pro fers ou non, est donc votre meilleur ami. Il est important de bien le choisir et de bien respecter les indications qu’il vous donne.

Le vétérinaire

vétérinaire équin
Source : Pixabay

Sans lui vous auriez de gros soucis ! Et l’espérance de vie de nos chevaux serait bien plus courte. N’oubliez pas qu’il peut faire beaucoup pour vous alors soyez pas un gros relou. Soyez cool ! S’il n’a qu’une heure de retard pour les vaccins de Kiki car il a dû sauver un cheval d’une colique ne lui faites pas de réflexion à la noix. Offrez lui plutôt un morceau de gâteau ! Vous avez intérêt à avoir de bonnes relations avec lui, un jour c’est peut être vous qui aurez une urgence vitale ! Et oui nul propriétaire n’est à l’abris des pépins !

Le dentiste

dentiste équin
Crédit : Pauline Bach / Muriel Tudziarz

Il peut également être vétérinaire. Si ce n’est pas le cas faites attention à la formation qu’il a reçue ! On ne s’improvise pas dentiste équin sans une solide formation.
Si votre cheval n’est pas bien dans sa bouche il ne peut pas manger correctement ni travailler sereinement avec son mors. Imaginez par exemple la douleur causée par une bride de dressage à la bouche d’un cheval qui aurait des problèmes de dents. Et n’oubliez pas, le dentiste c’est une fois par an.
 

L’ostéopathe

ostéopathe équin
Source : Animatum pour Commons Wikimedia

Il n’est pas magicien mais il peut franchement bien vous aider. Si votre cheval s’est bloqué au cours du travail ou suite à un accident il pourra remettre les os à leur place. En entretien il peut également aider à évacuer toutes les petites tensions que tous les chevaux ont. Pour des pathologies chroniques comme l’arthrose des vieux chevaux, il peut apporter d’avantage de confort au cheval même s’il ne peut pas faire disparaître les douleurs ! Sur un cheval qui n’a pas de soucis particulier il est conseillé de le faire venir une fois par an.
 

Le saddle fitter

cavalière maniaque
Source : shutterstock

Normalement vous aurez nettement moins souvent l’occasion de le voir. Le saddle fitting c’est l’art de trouver la meilleure selle possible pour le cheval. En théorie du moins, ils sont des conseillers présents pour vous guider selon votre budget, vos attentes, le physique de votre monture et le vôtre. Une fois la selle achetée, comme le physique de votre monture évolue, il est intéressant de le faire revenir régulièrement pour vérifier que la selle est toujours adaptée.
 

Le sellier

sellerie française
Crédit : Eric Marchiset / Sellerie de la Côte Basque

Lui c’est le fabricant de selles, son boulot c’est de venir voir votre cheval, prendre des mesures, vous faire essayer des selles. Ensuite il réalise la selle en atelier. Enfin là on parle d’un petit artisan. Sinon vous avez un commercial qui se déplace et qui transmet les infos ensuite aux responsables d’ateliers.
 

Le vendeur en sellerie

sellerie
Source : Pixabay

Les vendeurs et vendeuses en sellerie  font partie de ces professionnels du cheval ennemis du propriétaire (enfin de son porte-monnaie). Ils sont un rendez-vous quasi hebdomadaire des proprios ou des cavaliers habitués. S’il / elle est de bon conseil c’est plus sympa et à force vous pouvez même devenir amis !
 

Éleveur ou marchand de chevaux

éleveur de chevaux
Source : busand2003 pour Commons Wikimedia

Le premier fait naître les chevaux pour les vendre, le deuxième achète des chevaux afin de les revendre. Dans les deux cas ce sont les premiers professionnels du cheval que les proprios rencontrent dans leur recherche de la perle rare.
Vous vous adresserez à un éleveur si vous voulez un jeune cheval ou un poulain.
Le marchand, qui est souvent également cavalier, sera lui tout indiqué pour vous trouver un cheval plus âgé et déjà au travail.
 

Le propriétaire est un être à part, détesté et jalousé du cavalier de club. Faut dire que lui aussi les déteste et les évite. Mais du coup dans son petit monde de proprio gaga il ne vit pas seul ! Il est aidé par toute une équipe de professionnels du cheval, sans eux il ne pourrait pas faire grand chose !

Au passage on en profite pour les remercier, ils le méritent bien car les proprios peuvent êtres de véritables chieurs mais ils en ont conscience !

 
Source photo à la une : Pixabay

Pauline Bach      

Pauline Bach      

Les ânes c'est ma passion