Saint-Valentin : ces couples de cavaliers célèbres

Elise Obolensky
Elise Obolensky
Les articles putaclic qui parlent de gens qui tombent et qui se bourrent la gueule, c'est moi.

La boutique

Oui on sait, la Saint Valentin c’est commercial ! Mais c’est aussi la fête des amoureux et c’est une bonne occasion pour nous pencher de plus près sur les couples de cavaliers famous ! Qui n’a jamais rêvé d’exceller dans sa passion et EN PLUS de pouvoir la partager avec son ou sa compagne ? Ben eux ils l’ont fait…

 
 

Alexandre Ayache et Grethe Püvi

couple cavaliers
Crédit : Alexandre Ayache

Lui est français, elle estonienne. Connu sur les réseaux sociaux pour ses vidéos à la fois drôles et époustouflantes, réserviste à Rio, Alexandre Ayache s’est un peu retiré de la scène du dressage de très haut niveau après la vente de son crack Lights of Londonderry. Il revient aujourd’hui avec un piquet de chevaux très prometteurs. Grethe n’est pas en reste, plusieurs fois championne d’Estonie elle était 80éme mondiale avant de faire une pause compétition à la naissance de leur fille Anna. Elle parle six langues et gère la partie commerce des écuries !
 
 
 
 
couple de cavaliers
Crédit : Alan Davidson

Nick Skelton et Laura Kraut

Attention poids lourds : le champion olympique en titre et l’une des meilleurs cavalières au monde qui vivent et travaillent ensemble. Quand ils comparent leurs victoires ça ne doit pas faire rire et à eux deux il peuvent re-tapisser entièrement les murs de l’écuries (et de leur maison !) avec leurs plaques et leurs flots !
 
 
 
 

Le plus beau des couples de cavaliers : Maxime Livio et Mathilde Montginoux

couple maxime livio
Crédit : Ecurie Livio

Et oui, on est objectif ! Ils sont encore tout jeunes mais affichent déjà un palmarès qui dépote. Gagnant du quatre étoiles de Pau et du trois étoiles de Saumur, champion de France des six ans, il faudra compter sur Maxime Livio pour les prochaines grandes échéances de CCE. Et si Mathilde, sa compagne, joue les grooms lors des gros championnats, elle trouve également le temps de courir le Grand National et les CSI*** en CSO. Ça calme.
 
 
 
 
couple horsetail
Source : Ouest France

Sernin Pitois et Marie Quétier

Parlons un peu horseball ! Sernin et Marie ont crée l’association Coup d’Envoi en 1996 entre potes, comme ça, pour jouer ensemble au horseball. Plus de 20 ans après “les roses” (ils adoooorent le rose) règnent sur le horseball français : l’équipe féminine Pro-élite ne compte plus ses titres de championne de France, vice-championne de France, championne d’Europe et j’en passe. Sernin entraine, Marie marque les buts, toujours de rose vêtus. Ils ont également participé à faire connaitre le horseball au très grand public lors des jeux mondiaux de St Lo en 2014, 12 000 spectateurs, un coup de projecteur mondial, bravo !
 
 
 
 

Marcus et Nadia Ehning

Marcus Ehning femme
Source : World of showjumping

Si il n’est même plus utile de présenter Marcus, dieu vivant du CSO, modèle incontesté du tracé, maître de la vitesse, roi de la position parfaite et ambassadeur du ‘blond vénitien”, sa femme Nadia mérite elle aussi un peu de reconnaissance : Voltigeuse allemande, triple médaillée aux championnats du monde et aux championnats d’Europe en individuel, elle aussi est plutôt à l’aise dans son domaine ! Aujourd’hui retirée de la compétition elle se consacre à sa famille, le couple a en effet quatre enfants Lyas, Yula Ekaterina, Davu Andreas et Nael Fyor (oui bah c’est des noms allemands hein !).

 
 
 

couple equitation
Crédit : Casadei

Markus Beerbaum et Meredith Michaels Beerbaum

Pour les plus jeunes d’entre vous sachez que Meredith est l’unique femme à s’être hissée à la première place du classement mondial en CSO, médaillée olympique, championne du monde par équipe et triple championne européenne, l’américaine devenue allemande est l’une des plus grandes cavalières au monde. Elle est mariée à Markus Beerbaum, le frère de Ludger (et oui) , en or par équipe aux  championnats européens, il a ralenti sa propre carrière pour se consacrer à celle de sa femme. Les repas de famille chez les Beerbaum ça doit être le rêve absolu.
 
 
 
 

Christian Ahlman et Judy-Ann Melchior

couple amour cavaliers
Crédit : Hippofoto

Si vous aimez le bleu vous allez craquer sur nos petits tourtereaux allemands ! Enfin “petit” c’est vite dit puisque Christian Ahlman doit bien faire dans les 1m90…  numéro un mondial durant neuf mois consécutif le cavalier à la veste indigo affiche l’un des plus beaux palmarès au monde (deux fois champion du monde, trois fois champion d’Europe, sept fois champion d’Allemagne OKLM). Judy-Ann est la fille de Leon Melchior, patron du stud-book Zangersheide, elle est aujourd’hui à la tête de l’entreprise qui ne produit pas que des champions de club 2 ( Levisto Z, Taloubet Z, As Cold As Ice Z, Asca Z, Ratina Z, Air Jordan Z…) et sort régulièrement en cinq étoiles. (Le mignon bébé, lui aussi vêtu de bleu, s’appelle Léon).

 
 
 
 

Edwina Tops mari
Crédit : Global champions tour

Jan Tops et Edwina Tops Alexander

Avant de devenir le grand patron de la planète jumping et l’instigateur du célèbre circuit sur-doté le Global Champions Tour, Jan Tops était un cavalier comme les autres. Enfin pas vraiment puisqu’il est quand même médaille d’or par équipe aux JO de Barcelone. Aujourd’hui il préfère faire du commerce de chevaux de sport et c’est Edwina, sa femme, qui s’occupe de leur valorisation et  la cavalière à la bombe Gucci a gagné tellement de grands prix qu’on peut dire qu’elle se débrouille pas trop mal (vachement bien en fait).
 
 
 
 

William et Pippa Funnell

couple de cavaliers
Crédit : Horse Seekers

Encore deux qui collectionnent les brouettes de médailles ! Pippa est la première cavalière à avoir réalisé le grand chelem en 2003 (gagner successivement les trois CCI les plus durs au monde : Kentucky, Badminton et Burghley), performance qui n’a pu être réitérée qu’en 2016 par Michael Jung, pour service rendus à la nation elle est également membre de l’Ordre de l’Empire britannique (tranquille). William quant à lui est cavalier de CSO, mais comme sa femme il aime bien les obstacles fixes, il est double vainqueur du derby d’Hickstead et de celui de La Baule ! Si de temps en temps ils jouent à faire la course dans les champs mieux vaut ne pas se trouver dans les parages…

Voilà ! C’était beau hein ! Tout cet amour combiné à tout ce talent…. alors que nous on mange de la glace au chocolat seul devant la télé et on a fait trois georgettes à notre dernier parcours. Oui, c’est injuste. 


Articles random