10 bonnes raisons d’aimer les jeunes chevaux

Aimer les jeunes chevaux ? Ils ont pété un plomb à la rédac ou quoi ? Parce que ouais, les jeunes chevaux ne sont pas de tout repos ! Malgré ça on les aime quand même et tous ceux qui sont passés par là parlent d’une expérience extraordinaire. Pour vous convaincre que les jeunes sont chouettes (à condition de faire les choses dans les règles) voici le top dix des avantages à aimer les jeunes chevaux, et à les monter… 

 

 

On apprend à serrer ses jambes

Source : PixaBay

Qu’il soit content, apeuré ou vexé le jeune cheval aime bien le dire avec son corps ! Écarts, coups de cul, ruades, cabrés et saut de moutons en tous genres font partie de son petit vocabulaire perso…. Au grand dam de son cavalier à qui il arrive de se retrouver les fesses dans le sable ! Monter un jeune c’est d’abord une question de survie, épaules en arrières, talons descendus et anticipation des bêtises sont les bases si vous voulez lui survivre, et éviter d’avoir à faire un gâteau par jour…
 

 

On a la priorité pour galoper

colère jeune cheval
Source : wikipédia

Ou comment faire arrêter tous les cavaliers du cours collectif au milieu de la carrière le temps que vous fassiez vos trois tours de galop à fond pour dégazer bébé Kiki ! En plus ils seront obligés de faire attention à ne pas vous croiser trop près pour le reste de la séance, et vous aurez même le droit de les gronder si ils ne font pas assez attention ! Avec un jeune le king c’est vous !
 

 

On voit son cheval évoluer

petit poulain
Source : pexels

Ce qui est bien avec les jeunes chevaux c’est qu’on ne cesse de les voir grandir et évoluer. Ils grandissent, prennent du muscle, leurs robes changent (coucou les propriétaires de chevaux gris), leurs attitudes s’améliorent, le caractère s’affirme, etc. Et tous ces changements sont un peu grâce à vous, ce qui fait bien plaisir et donne encore plus envie d’aimer les jeunes chevaux !
 

 

Aimer les jeunes chevaux, ça permet d’apprendre à gérer les caprices

jeune cheval caprice
Crédit : les aventures d’Action et Enjoy

Les jeunes chevaux sont comme des enfants et des fois ils sont pas contents, un exercice qui ne leur plaît pas ? Un pot de fleur qui fait peur ? Une flaque trop profonde ? Un obstacle moche ? Et PAF grosse colère !  Celle-ci peut se traduire par différentes expressions corporelles (cabré, ruade, « rétivade ») qu’il vous faut gérer pour mettre fin au caprice, avoir un jeune c’est apprendre l’autorité et ne pas se laisser marcher sur les pieds !
 

 

On se remet constamment en question

Avant de se lancer dans l’aventure on a toujours beaucoup de grandes idées. Je serai le/la seul(e) à le monter, je vais tout lui apprendre, c’est avec moi qu’il fera ses premiers concours…  Et puis finalement on se rend compte que le débourrage est plus difficile que prévu et qu’il faudrait peut être demander un peu d’aide à des gens plus compétents que nous… Les jeunes chevaux ne pardonnent rien et nous rappellent constamment ce que le terme humilité veut dire ! Avec eux vous allez connaitre maintes déceptions, galères et remises en questions, mais c’est la base de l’équitation non ?
 

 

On apprend (et réapprend) des tas de choses

licol éthologique
Crédit : les aventures d’Action et Enjoy

Avez-vous déjà fait le « sac à patates » ? Vous faire longer ? Essayer de tourner avec une étrivière autour de l’encolure ? Tenter de faire une transition trot/galop sans succès ? Toutes ces petites choses en apparence très simples mais qu’il faudra apprendre à votre jeune cheval qui lui ne sait rien. Et pour bien les lui apprendre vous devrez les réapprendre vous-même ! C’est quoi déjà les aides du départ au galop ? Allez, on révise un peu la théorie du galop 1, ça fera de mal à personne…
 

 

On devient patient

patience jeune cheval
Crédit : les aventures d’Action et Enjoy

Avec les jeunes mieux vaut ne pas être pressé, nombreux sont les cavaliers à vouloir brûler les étapes et aller au plus vite vers des objectifs encore délicats pour leur jeune âge. Le tout est de savoir doser entre les capacités de son poulain et son propre niveau à soi, ce n’est pas parce que les pros le font que tout le monde en est capable ! Le temps (parfois long) passé à construire un cheval sera gagné pour plus tard ! « Tout vient à point à qui sait attendre ».
 

 

On peut faire des concours jeunes chevaux

concours jeune cheval
Source : wikipédia

Ce n’est pas parce qu’ils sont petits qu’ils ne peuvent pas aller en concours. Les circuits réservés aux jeunes (Cycles classiques et Cycles libres) sont une bonne occasion de faire vos premiers pas en compétition avec bébé Kiki ! Tracés épurés, profils d’obstacles plus faciles, paddocks moins surchargés, hauteurs adaptées, et ambiance détendue… Tout est là pour leur faciliter l’apprentissage de la piste !  Une super expérience, pour se faire plaisir ou bien tenter de se qualifier aux finales nationales !
 

 

On a un coach pour nous tout seul

apprendre à monter à cheval
Source : dm.af.mil

Qui dit jeune cheval dit travail adapté ! Si vous êtes bien encadré votre coach vous accordera un peu plus d’attention pendant la reprise, adaptera les exercices et vous donnera quelques conseils supplémentaires à la fin. Les cours particuliers sont également une bonne façon de faire progresser son cheval, ou comment devenir le chouchou du moniteur grâce à bébé Kiki !
 

 

On joue aux « premières fois »

Profitez en car les premières fois n’arrivent…. qu’une fois ! Premier galop en extérieur, première douche, premier saut, première ferrure, premier concours, premiers câlins, première séance de jeu, premier sans-faute, autant de moments précieux que vous n’oublierez jamais !

Alors, vous voyez bien qu’il y a des tas de raisons d’aimer les jeunes chevaux ! Et rappelez vous, avec les jeunes l’important c’est d’être bien encadré de faire les choses dans les règles et les étapes dans l’ordre, après c’est que du bonheur ! Et si des fois l’envie vous prenait d’acheter un jeune, jetez un oeil à ces choses que subissent les cavaliers de jeunes chevaux. Peut-être que ça vous remettra les idées en place ! Ou pas…

Source photo à la une : torange.biz
 

 

Joseph Lambert

Joseph Lambert

Boss du game, tortionnaire de rédacteurs