5 petits moments de chance du cavalier

Agathe Beauvois
Agathe Beauvois
Tellement discrète que j'ai même pas de biographie. Est maquée avec un cadavre

Nos vidéos

Table des matières

La chance du cavalier, on l’a ou on l’a pas. Pas de bol si vous faites partie de la deuxième catégorie ! Regardez un peu ce que vous loupez… 

 

Deviner à l’avance le cheval qu’on va monter

Certains cavaliers de club ont ça en eux. Ils arrivent au club pépouze, et ils se disent « tiens j’ai une intuition, aujourd’hui je sens que c’est Toto pour moi ». Donc ils vont le chercher au pré, le préparent tout comme il faut… Et ensuite seulement, ils vont voir la feuille de monte oklm. Et bingo ! Ils ont vu juste encore une fois…

Se rattraper à 3 cm du sol, et remonter à cheval sans pression

chute en cross
Source : Jean-Louis Vandevivère pour wikipédia

Là, c’est quand on a vraiment de la chance. Après un décapsulage en règle sur ce foutu oxer, on sent bien le sable se rapprocher inexorablement (et le gâteau de cavalier arriver). Et là, c’est comme une force, encore une fois qui paraît totalement surnaturelle, qui nous tire vers le ciel pour nous remettre en selle. Chance du cavalier on vous dit…

Arriver à dompter la terreur de l’écurie

Vous savez, c’est un de ces chevaux parias que personne ne veut monter ! Tantôt parce qu’il dérobe tout le temps, qu’il part en coups de cul dès qu’une mouche le frôle, ou juste parce qu’il est désespérément con… Toujours est-il que ce poney, il est toujours ingérable ! Et là, on pose son cul dessus en mode yolo… Et comme par magie, le démon se transforme en gentille licorne à paillettes !

La pluie qui s’arrête juste au moment de partir en balade

balade sous la pluie
Source : shutterstock

Autre moment de chance du cavalier. On est jeudi soir, et jeudi soir c’est jour de balade à la plage. Oui mais aujourd’hui c’est jeudi soir, et c’est aussi jour de tempête ! Tel l’ouragan Florence qui a frappé le site des jeux équestres mondiaux 2018, c’est un véritable déluge accompagné de rafales de vents terrifiantes qui ravagent le beau ciel bleu. Du coup, on s’apprête à rentrer chez soi, quant tout à coup… Oh, joie ! La pluie s’arrête ! Et qui c’est qui a un pot de cocu ? Si c’est votre cas, on vous conseille vivement d’avoir une petite discussion avec votre moitié non cavalière

Battre l’adversaire de 0.1 seconde, le plus beau moment de chance du cavalier

gagner en concours
Source : shutterstock

Là, on sait pas trop si c’est le talent, ou si c’est le hasard… Mais c’est bel et bien réel ! Nous qui n’avions pas du tout décidé de jouer le chrono au barrage de son cso, v’là qu’on se retrouve à niquer le premier du provisoire sur le fil du rasoir ! C’est-t’y pas beau ça ?

Source photo à la une : Jean-Louis Vandevivère pour wikipédia, Pixnio, montage par Contre Galop

Articles random