Top 5 des ventes de chevaux les plus chères au monde

Parlons un peu vente de chevaux pour changer. Hé oui, le monde du cheval peut coûter très cher, et ça on le sait tous. Un bon cheval de saut qui sort en 130 pourra aller dans les 15 voire 20 000 €. Mais ici, on va te présenter ces chevaux impressionnants qui ont carrément éclaté le game des ventes de chevaux. Ils ont été vendus à des prix que personne ne peut imaginer.

 

5. Le cheval de saut Palloubet d’Halong

Ce selle français alezan né en 2003 en France, fils du célèbre Baloubet du Rouet, a été révélé avec sa jeune cavalière Suissesse en 2012. Il sera notamment classé 28ème meilleur cheval de saut d’obstacle en 2013.

Initialement vendu à 11 millions de dollars pour être monté par Edwina Tops-Alexander, il est finalement adjugé au Qatar pour la (modique) somme de 15 millions de dollars. Oui, 15 millions seulement.

Après avoir disparu des compétitions depuis 2017, Palloubet d’Halong réapparait cette année, pour le CSI1* de Valkenswaard.

 

4. The Green Monkey : le cheval de course à 16 millions de $

courses chevaux
Source : Pixabay

Encore un qui fait partie du palmarès des ventes de chevaux les plus chères de l’histoire ! Ce cheval a été vendu à l’âge de 2 ans pour la somme de plus de 13 millions d’euros en 2006.

Manque de bol, sa carrière de galopeur n’a pas été très fructueuse pour ses acheteurs. Hé oui, il a gagné un peu plus de 10 000 € au cours de sa carrière, en accumulant les troisièmes places.

 

3. Totilas, le dresseur au prix d’or

cheval dressage
Source : Pixabay

Tout le monde connaît ce beau cheval noir ! C’est un KWPN né en 2000 qui va rester sous les couleurs néerlandaises jusqu’en 2010.

Il a battu plusieurs fois ses records de pourcentage, avec 89.40 % en 2009 mais également 90.70% lors des championnats d’Europe de Dressage. Et il est aussi élu cheval de l’année 2009 par le stud-book des KWPN.

En 2010, il est vendu aux allemands pour la somme de 21 millions de dollars, mais sa carrière s’assombrit progressivement. Son cavalier et lui ne semblent pas s’entendre, sur fond d’accusation de cruauté envers ses acquéreurs.

 

Totilas finit par prendre sa retraite en 2015, à l’âge de 15 ans, suite à des inflammations des membres à répétition.

Pour vous faire une idée, le cheval de Charlotte Dujardin, Valegro, est estimé à une dizaine de millions de dollars. C’est-à-dire bien moins que ce cheval.

 

2. Shareef Dancer, une des plus grosses ventes de chevaux

courses hippiques
Crédit : Shutterstock

Ce pur-sang né en 1980 a eu des gains exceptionnels pendant sa carrière. Et c’est l’Émir de Dubaï qui l’achète en 1983 pour 40 millions de dollars. Normal quoi.

Après sa carrière il devient reproducteur et ses descendants on cartonné sous la selle.

 

1. Fusaichi Pegasus, LE cheval le plus cher au monde

course cheval galop
Source : Pixabay

Nous y voilà, le number one de ce classement n’est autre qu’un cheval de course (surprenant) vendu à 70 millions de dollars.

Sa carrière de galopeur a été extraordinaire, puisqu’il a ramené environ 2 millions d’euros de gains. Et ses saillies ont valu de l’or dès sa sortie des champs de course.

Mais manque de bol, le prix originel de 150 000 dollars était trop élevé. Il a été par la suite abaissé à 7 000 dollars la saillie.

 

Tu imaginais un seul instant que les ventes de chevaux pouvaient se faire à ce prix-là ? De quoi entretenir le mythe selon lequel l’équitation est vraiment un sport de riches…

 

Source photo à la une : Pixabay

Mélanie Nompex

Mélanie Nompex

Le pilier d'une équipe de glands