Top 5 des bonnes raisons d’essayer l’attelage

L’attelage est une discipline souvent méconnue des cavaliers. Mais essayer l’attelage peut vous réserver de belles surprises. L’attelage s’adresse également aux non cavaliers car c’est un apprentissage totalement différent. Il n’est pas forcément nécessaire d’être très sportif. C’est donc une discipline bien plus ouverte. (Même aux mamies quoi) On vous donne 5 bonnes raisons de laisser votre selle au placard pour essayer prendre les guides d’un attelage.

 

5. On peut le pratiquer en famille

essayer l'attelage en famille
Source : commons wikimedia

L’attelage peut vous permettre de partager votre passion avec vos proches qui ne sont peut être pas fan de Kiki et de ses amis à sabots.

Il est plus facile de faire monter Mémé dans une voiture hippomobile tractée par un beau cheval de trait et d’aller en balade que de la mettre en selle sur Kiki pour aller enchaîner un parcours !

A vous les balades à la journée en famille sous un beau soleil !

 

4. Place aux poneys !

attelage poney
Source : flickr

L’attelage est LA discipline où les cavaliers peuvent laisser aller leur passion pour les … PONEYS !

Et oui quel cavalier n’a pas rêvé d’avoir un shetland ? Au moins là on a une excuse pour remplir un pré de ces charmantes petites boules de poiles. Attelage à 2, à 4 ou à 6, vous pourrez enfin avoir des poneys et travailler avec eux !

Tous les poneys s’y prêtent, du shetland au superbe Welsh, vous trouverez forcément votre bonheur. Il existe aussi des concours d’attelage réservés aux poneys donc vous avez vraiment toutes les raisons d’essayer l’attelage.

 

3. Un héritage à sauvegarder : les concours de tradition

attelage de tradition
Source : commons wikimedia

Le Concours d’Attelage de Tradition est une épreuve pratiquée avec des voitures hippomobiles anciennes attelées à un ou plusieurs chevaux, poneys ou ânes. Ces concours comportent plusieurs épreuves.

Il y a une présentation devant les juges à l’arrêt, un parcours sur route d’environ 15km et une maniabilité en carrière qui est un parcours de portes à passer dans un ordre précis.

Ces concours sont l’occasion d’exhiber des attelages d’antan magnifiques. Les chevaux sont harmonieux et portent des harnais parfaitement assortis aux voitures, même les meneurs / grooms sont en tenue !

En conclusion ici rien n’est laissé au hasard mais c’est un spectacle sublime, même pour les promeneurs du dimanche.

 

2. Essayer l’attelage pour découvrir les concours sportifs

essayer l'attelage concours
Source : commons wikimedia

L’attelage c’est pas uniquement réservé aux promeneurs du dimanche.

Ce sont également des disciplines sportives, à 1, 2 ou 4 chevaux, sur une reprise de dressage, un parcours de maniabilité (passage de portes numérotées qui ressemble au saut d’obstacle monté) ou encore un marathon qui est un cross attelé.

N’importe quel type d’équidé (traits chevaux de selle, poneys ou ânes) peut faire de l’attelage, donc il y en a pour tous les goûts ! Vous pourrez en profiter pour rencontrer des beaux gosses, ce sont les disciplines les moins féminines !

Si vous n’avez toute fois pas envie de vous lancer et d’essayer l’attelage c’est que vous devez relire les points précédents !

 

1. Partir sans se retourner

attelage carriole
Source : pixabay

Une roulotte c’est comme un camping car mais qui vous oblige à prendre votre temps, à aller au rythme du pas de votre charmant cheval de trait.

En plus c’est bon pour la planète, votre moteur est 100% écolo, il transforme du fourrage en engrais ! Partez découvrir le monde. Vous aurez votre maison avec vous.

Tel un escargot, vous pourrez partir sans vous retourner, seul ou en famille ! L’attelage fera de vous un vrai tzigane des temps modernes !!! Alors peut être qu’essayer l’attelage vous entraînera vers une nouvelle vie !

 

Voilà au moins 5 bonnes raisons de vous lancer dans l’aventure et d’essayer l’attelage ! Si l’aventure vous tente, nos amis les ânes sont de parfaits compagnons pour vous lancer. N’hésitez donc pas à lire les 10 bonnes raisons d’adorer les ânes

 

Source de la photo à la une: Pauline Bach / Elevage de la Gaoüt

Pauline Bach      

Pauline Bach