Portrait robot du cavalier pendant les soldes

Joseph Lambert
Joseph Lambert
Boss du game, tortionnaire de rédacteurs

Nos vidéos

Table des matières

Comme beaucoup de gens, le cavalier pendant les soldes adopte un comportement bien spécifique, parfois étrange et volontiers survolté. Pour aider les non cavaliers qui nous suivent à reconnaître les cavaliers qui font les soldes, mais aussi pour permettre aux dits cavaliers de mieux se camoufler parmi la foule, on a dressé le portrait robot du cavalier pendant les soldes. Et voilà ce que ça donne… 

 

Il achète toujours un nouveau tapis

cavalier soldes
Source : wikipédia

Qu’on se le dise : tout bon cavalier qui se respecte possède déjà plusieurs piles d’environ 253 tapis de selle, tous triés par taille, couleur et discipline bien évidemment. Dingues les cavaliers vous dites ? Mais bref, passons sur cette manie un peu chelou et revenons à nos moutons. Le cavalier pendant les soldes arrive dans la sellerie en sachant très bien qu’il n’a PAS BESOIN d’un nouveau tapis. Mais une force mystique, invisible et puissante pousse irrémédiablement le cavalier vers le rayon des tapis… Et plus il flâne dans la sellerie, plus il se dit que ce ravissant tapis de selle rose vif à strass irait à merveille à Bonobo, son hongre appaloosa à qui rien ne va… Si vous vous demandiez encore comment les cavaliers en arrivent à cette collection de chabraques jusqu’au plafond, vous avez la réponse !
 

Il ne repart jamais les mains vides

faire du shopping
Source : shutterstock

Le cavalier pendant les soldes arrive déterminé dans la sellerie : quoi qu’il arrive, il ne repartira pas les mains vides ! Quoi qu’il arrive, il achètera toujours un petit quelque chose pour son poney : nouveau pot de graisse, nouveau bouchon, friandises ou pulpe de betterave pour faire son mash maison… Nous les cavaliers, il nous manque toujours quelque chose ! Alors c’est l’occasion de remettre la sellerie au niveau… Des tapis (voir point précédent pour ceux qui n’ont pas compris l’allusion).
 

Il fait péter les coutures du porte-monnaie

achats de cavalier
Source : flickr

Les soldes sont bien sûr l’occasion pour le cavalier de gâter son Pégase. Et ça donne souvent de (très) gros craquages : couverture à paillettes, protecs hors de prix, voire même nouvelle selle, sans oublier les incontournables qui font partie des achats réguliers mais qu’on rachète quand-même au cas où… Résultat : une addition salée, un poney qui croule sous les cadeaux dont il se fout royalement, et un cavalier encore plus pauvre qu’avant !
 

Il pense (un peu) à lui

Comme on vient de le voir, ce qui anime le cavalier pendant les soldes c’est surtout l’envie de faire des bonnes affaires pour son cheval. Mais il arrive parfois qu’il jette un oeil furtif au rayon cavaliers : oh, le beau pantalon camouflage à -50% ! Et si vous êtes vraiment intéressé par le pantalon en question, on vous l’a trouvé ici, mais pas soldé désolé !
 

Il repart toujours avec un article non soldé

bombe d'équitation
Source : commons.wikimedia

Parce que cette foutue loi de Murphy poursuit aussi les cavaliers. Et surtout pendant les soldes ! Du coup, arriva ce qui devait arriver. Au détour du rayon bottes, entre les selles et les cravaches, le regard du cavalier est capté par cette splendide bombe à grosse visière. Tendance incontestée de 2017 et toujours à l’honneur en 2018, la bombe avec pare-soleil de l’espace intégré n’a pas fini de faire des victimes ! Manque de bol, elle est pas soldée. Mais le coup de coeur est impossible à oublier. Alors le cavalier fait demi-tour et repart illico chercher cette splendeur, dont il n’a même pas besoin. Mais un coup de coeur ça se discute pas !
 
 

Alors, vous vous êtes reconnus dans ce portrait les cavaliers ? Mais bon, on a quand-même une bonne excuse : on est gaga de notre cheval !  

 
Crédit photo à la une : Contre Galop

Articles random