Les courbatures du cavalier : comment les éviter

Ah, les courbatures du cavalier… Qui n’a jamais eu envie de mourir après une heure de mise en selle avec un coach sadique, ou de rentrer pleurer chez sa mère après une bonne chute ? On a tous connu ça pas vrai ? Et comme on est pas venu ici pour souffrir (okay), on a décidé de vous donner quelques astuces pour éviter au maximum les courbatures du cavalier… 

 

Les adducteurs, les pires courbatures du cavalier 

courbatures du cavalier
Source : pixabay

Les adducteurs sont les muscles qui se situent à l’intérieur des cuisses. Pour les étirer, plusieurs techniques sont possibles. Le papillon (en tailleur, pieds collés), un genou à terre et l’autre jambe tendue sur le côté, allongé(e) sur le dos et jambes tendues écartées contre un mur. A faire juste avant une séance de mise en selle, histoire de pouvoir s’asseoir le lendemain…
 

Les mollets

mollets cavalier
Source : pixabay

Les mollets s’étirent en poussant un mur avec une jambe reculée et le talon au sol. Étirez-les doucement afin de ne pas vous déchirer le muscle ! Avant une séance d’obstacle, ça aide bien à se détendre et à rester au-dessus de ses pieds !
 

Les cuisses

cuisses de cavalier
Source : commons.wikimedia

Après n’importe quel cours d’équitation, on a tous connu les bonnes courbatures du cavalier le lendemain dans les cuisses. Voici LA solution pour pouvoir enfin vous lever sans avoir l’impression d’avoir 90 ans : attrapez avec la main un de vos pieds en arrière et poussez votre bassin vers l’avant en tirant un peu dessus, et alternez avec l’autre pied. Idéal pour le cavalier de dressage, qui trotte tout le temps assis sur une selle mixte parce qu’il a pas les moyens de s’acheter une vraie selle de dressage !
 

Les tendons des genoux

tendons des genoux
Crédit : Contre Galop

Ils se situent derrière les genoux et peuvent faire très mal après une séance de sauts d’obstacles. Pour les étirer, baissez-vous jambes tendues et essayez de toucher vos pieds. Si vous n’y arrivez pas, ce n’est pas grave ! Essayer de descendre au maximum. L’essentiel est que vous ressentiez que votre muscle s’étire. Avec un peu de chance, vous éviterez le fail en concours
 

Le dos

étirements du dos
Source : pxhere

Le dos peut s’étirer de différentes manières, mais il faut faire très attention à votre posture lors de l’étirement afin de ne pas vous faire encore plus mal. Vous pouvez vous mettre sur les genoux et vous baissez au maximum comme si vous vouliez que votre tête touche le sol. C’est un peu comme quand on se casse la gueule, sauf que là y’a pas de gâteau
 

Beaucoup d’autres étirements sont possibles. L’essentiel, c’est de choisir ceux qui vous conviennent le plus et qui vous étirent au mieux ! Et parce que ça vaut aussi pour ponito, retrouvez nos astuces pour décontracter son cheval !

 
Crédit photo à la une : Contre Galop

Marine Martinez

Marine Martinez

Esclave en chef bientôt à la retraite