Process – Contre Galop

Bienvenue sur le process de Contre Galop !  Si vous tombez sur cet article et que vous ne faites pas partie de la team Contre Galop, c’est soit que vous êtes un petit malin qui nous a piraté, soit que vous avez fouiné assez longtemps pour avoir la chance incroyable de tomber dessus. C’est un des nombreux easter eggs que la team laisse volontairement pour repérer les fans assidus. Bonne lecture

 

I. La base de la base

Le premier but de ce document est d’apprendre pas à pas aux nouveaux rédacteurs à écrire un article pour notre site. Tout l’article est structuré exactement comme un vrai article de Contre Galop doit l’être, alors soyez bien attentifs à la structure, au style d’écriture et tout le reste, la moitié du taf sera faite

 

Il faut distinguer 2 types d’articles : les articles Facebook (à destination de publication sur Facebook), et les articles SEO.

Les articles Facebook sont en général purement humoristiques et n’ont pas à être optimisés pour Google, ils doivent juste donner une barre de rire au lecteur. Ils sont généralement composés de titres, une image pour chaque titre, et 1 ou 2 phrases pour illustrer, pas plus.

Les articles SEO (Search Engine Optimization) sont différents, le principal levier d’acquisition de trafic (de lecteurs) sera Google. Ils doivent donc respecter un certains nombre de critères pour faire plaisir à Google et optimiser sa place dans les résultats de recherche sur un mot-clef donné.

 

La première chose à faire dans le cas d’un article SEO est d’identifier un mot-clef à travailler, avec de la volumétrie (nombre de fois où le mot-clef est tapé dans Google par mois). Ce mot-clef sera identifié par Jo ou Marine et est à rentrer ici, dans requête cible.

Cet encart est l’espace Yoast SEO, qui est l’extension d’aide au référencement naturel de WordPress, une fois la requête rentrée, vous aurez accès à des conseils pour vous aider à optimiser votre article sur ce mot-clef.

 

Passons à la suite

 

A. Le chemin d’accès vers la page de rédaction

Après avoir reçu vos identifiants fournis par nos soins, rendez vous à cette adresse : https://contre-galop.com/wp-admin

Une fois connecté, vous voilà connecté sur la page d’accueil. Il vous suffit de passer votre souris sur Contre Galop en haut à gauche, puis Tableau de bord.

se connecter wordpress

 

Une fois fait, vous voilà sur le tableau de bord. Vous pouvez maintenant cliquer sur Articles, puis Ajouter

Rédaction wordpress

Vous voilà là où tout se passe, la page de rédaction. Passons en revue et dans l’ordre tout ce qu’il est possible de faire ici

 

B. L’espace rédaction

1. L’intro

Un certain nombre de boutons vous aideront à rédiger votre article comme il faut.

D’abord, l’intro, qui doit être centrée, comporter au maximum 4 ou 5 lignes, et être en italique, le B à gauche est le bouton Bold pour mettre en gras, vous n’en aurez normalement pas besoin. Mêmes règles pour l’outro

 

2. Les titres

Ensuite, la chose suivante à apparaitre doit toujours être un titre.

Il existe plusieurs niveaux de titres pour donner une structure cohérente à l’article, le Titre 1, ou <h1> en html, est le titre de l’article. Il en existe un seul par page et ne devra donc jamais être inséré manuellement dans le corps de l’article.

Une structure cohérente aidera à la lecture et surtout au SEO de votre article. On doit donc commencer par un Titre 2, et si des sous-niveaux de titres sont nécessaires, Titre 3 etc.

La mise en forme d’un titre est la suivante (c’est une des seules choses qui diffère du process, pour lequel j’ai fait un choix de titres différents) :

1. Titre

(Il sera centré à gauche), avec un chiffre, un point et un espace. Un saut de ligne est à faire AVANT les titres, mais pas après.

 

3. Les listes

On doit distinguer 2 types de listes, les listes à puces et les listes numérotées.

Les listes à puces sont destinées aux listes de choses sans hiérarchie (les choses à préparer pour nettoyer ses cuirs par exemple).

Les listes numérotées sont l’inverse, et sont utiles quand une hiérarchie est de mise (les 10 chevaux les plus rentables par exemples, classés du plus grand au plus petit).

 

4. Le bloc de citation

Il existe une chose en SEO, qui s’appelle le duplicate content (contenu dupliqué), qui pénalise les sites qui copient leur contenu sur d’autres sites. Cette balise est donc utile pour citer une source, ou une citation de film connue par exemple.

 

5. Le centrage

Pour le texte, vous en aurez rarement besoin, en revanche, toutes les images doivent être centrées.

 

6. L’insertion de liens

Utile pour insérer un crédit ou une source d’image, ou tout autre lien utile.

 

Il peut être très intéressant en SEO de lier certains articles entre eux, par exemple, faire un lien depuis un article sur Les J.O de Séoul vers l’article sur Jappeloup est pertinent, les deux thèmes étant liés.

C’est ce qu’on appelle un lien interne. Un lien externe est un lien pointant vers une page d’un autre site.

 

Yoast vous dira de rajouter des liens internes de toute façon, mais pour aller plus loin, nous ne ferons de liens que vers des articles SEO. En effet, c’est l’article cible (vers lequel le lien est fait), qui profitera d’un petit boost SEO, et il serait bête de gâcher ce boost pour des articles Facebook qui n’ont pas vocation à être bien référencés.

Donc pour récapituler cette histoire de liens :

Article Facebook -> Article SEO = OK

Article SEO -> Article Facebook = Pas OK

Article SEO -> Article SEO = OK

Article Facebook -> Article Facebook = Pas OK

(bon en vrai si c’est pertinent ok mais d’un point de vue strictement SEO c’est pas utile)

7. Les GIFs (prononcé jiffe pour votre culture web)

Vous pouvez insérer un GIF grâce à cette balise, en recherchant par mot-clef la thématique voulue. Veillez cependant à vérifier que le GIF apparait correctement sur l’article.

 

Toutes les icônes du bas ne vous seront jamais utiles.

 

II. Les images

Pour insérer une image, il faut d’abord s’assurer de plusieurs choses :

  • Sa taille : elle doit être ni trop petite ni trop grande, une image trop petite (<500 pixels), sera pixelisée. Une image trop grande (>2500 pixels) ralentira le chargement de la page (de toute façon on a mis une limite à 8MB et les images trop grandes seront pas téléversables sur le site wsh)

 

  • Son crédit : on doit être sûr d’avoir le droit de la poster avant de l’insérer. Pour ça, IL VOUS EST IMPERATIF DE LIRE CET ARTICLE. Merci

 

  • Son nom : même pour les articles Facebook (Google images mggl), une image doit être optimisée pour le SEO en étant renommée AVANT MÊME de l’insérer sur le site. Par exemple, si vous écrivez un article sur les crinières de chevaux et que vous voulez insérer une image de crinière piontée, vous pouvez la renommer de IMG6578Y8UJOIHU987654.jpg à crins-piontes.jpg

 

Ensuite, vous pouvez insérer l’image en cliquant ici :

Cette page va s’ouvrir :

 

Cliquez ensuite sur téléverser un fichier pour importer votre image

 

Vous aurez ensuite une dernière chose à faire avant de l’insérer : ajouter un texte alternatif

Un texte alternatif ou balise alt, est une aide à la lecture de l’image pour les moteurs de recherche. Il doit décrire l’image en 1-3 mots (voir l’exemple de la photo). C’est une aide considérable pour votre référencement.

 

Une fois votre image insérée dans l’article, vous aurez accès à un nouveau menu en cliquant dessus :

Les 3 boutons sur la gauche permettent de centrer l’image à gauche, au centre ou à droite. Pour rappel toutes les images doivent être au centre.

 

Le crayon ouvre les détails de l’image :

Crédit : Jojo le plus beau

Vous pouvez ici : modifier le texte alternatif, modifier la taille (les images doivent généralement être en grande, si la taille maximale disponible est faible vous pouvez l’augmenter manuellement dans l’article en cliquant sur un des coins de l’image), et ajouter une légende.

La légende de l’image est réservée pour son crédit ou sa source. La mention crédit est à utiliser dans le cas d’une image appartenant à quelqu’un (mais dont vous avez quand même les droits !).

La mention source est utile pour les images libres de droit.

Un lien doit dans tous les cas être inséré sur la source/le crédit.

Voir l’exemple sur l’image ci-dessus.

 

Pour l’image à la une, la source doit être mentionnée en bas d’article, voir l’exemple en bas de cette page.

 

III. Avant de terminer

Une fois la rédaction terminée, plusieurs choses sont à faire :

  • D’abord, dans le cas d’un article SEO, vous devez reprendre les points identifiés par Yoast qui pourraient être optimisés.

 

  • Ensuite, il vous faut une image à la une, à insérer ici :

 

  • Vous devez ensuite catégoriser l’article, ici

 

  • Avant de tout boucler, vous pouvez cliquer sur le bouton Aperçu tout en haut à droite pour vérifier que tout est OK

 

  • Enfin, vous pouvez mettre l’article en Relecture et enregistrer le brouillon. PAS TOUCHE AU BOUTON PUBLIER

 

Toutes les autres options disponibles ne sont pas pour vous. Déso 😉

 

Et voilà vous avez terminé ! GG ! Maintenant votre article va passer entre les mains de la vieille Martine pour une première relecture, elle vous remettra les points qui doivent être modifiés avant de passer en validation, pour une dernière relecture par moi-même et sa publication. Bonne chance !

 

Source image à la une : Il y en a pas mais c’est pour l’exemple wsh

Joseph Lambert

Joseph Lambert

Boss du game, tortionnaire de rédacteurs