Ces réflexes de cavalier qu’on a dans la vie quotidienne

Charlène Bénard
Charlène Bénard
Un spectacle Rires et Chansons

Nos vidéos

Table des matières

Une fois les petits défauts de débutants surmontés, on se rend compte qu’on a intériorisé tout un tas de petits réflexes de cavalier dans notre vie de tous les jours ! Petit tour d’horizon de ces manies qui nous sont souvent utiles ou marrantes, mais qui parfois nous collent franchement la honte…

 

1. Se mettre en équilibre sur les dos d’âne

se mettre en équilibre
Source : Max Pixels

Bon, ce réflexe de cavalier est quand-même bien utile alors on dit merci la mise en selle obstacle ! On a mis tellement de temps à apprendre à ne pas se faire secouer le cul sur un obstacle que ça serait dommage qu’il se fasse broyer par un dos d’âne…

On est bien curieux de vous voir essayer ça en voiture, le fion bien posé de votre siège conducteur et les pieds rivés sur les pédales ! Envoyez-nous vos selfies, la gloire vous attend !

 

2. Vouloir mettre sa bombe quand on monte en voiture

Vous rentrez tranquillement, vous attachez votre ceinture, vous lancez Metallica à fond sur l’autoradio, vous programmez votre GPS, et alors que vous êtes prêt à partir, vous avez l’impression d’avoir quand même oublié un truc…

Voilà, ça vous reprend, vous croyez encore que vous êtes en balade à cheval ! Et après vous nous gonflez pour monter sans bombe…

 

3. Le petit doigt sous l’anse de la tasse de café

Ce réflexe est une très mauvaise habitude !

A moins que vous montiez régulièrement à 4 rênes, bah normalement faut mettre tous les doigts SUR les rênes. Mais c’est une de ces tricheries de cavaliers qu’on fait tous : on monte avec le rikiki SOUS la rêne.

Résultat, dans la vie de tous les jours on attrape tout en mettant le petit doigt sous ladite chose attrapée… Petite liste non exhaustive, complétez-la en commentaire :

  • La brosse à cheveux
  • Le téléphone
  • Les livres
  • Le guidon du vélo
  • La bouteille d’eau (ou de pinard, mais on vous a déjà dit de faire gaffe quand vous montez bourré)

 

4. Baisser ses talons à vélo

baisser ses talons
Source : PxHere

Attention, c’est un des réflexes de cavalier les plus débiles et les plus dangereux.

Non seulement vous chaussez vos pédales de vélo au tiers du pied, mais en plus vous baissez vos talons !

Votre prof de cheval serait fier de vous, mais en cyclisme vous n’atteignez même pas le niveau Galop 1 ! C’est le meilleur moyen de « perdre les pédales ».

A vélo, il faut au contraire mettre tout son pied sur les pédales et lever les talons. Donc vous risquez de finir au broyeur, et pour rien en plus, parce que vous êtes pas foutu de baisser vos talons à cheval !

 

5. Faire des appels de langue à son vélo ou à sa voiture

On se refait le topo : vous êtes en train de monter une côte bien méchante. À vélo, vous galérez sur votre plateau 1 vitesse 1 pour essayer de dépasser les 1km/h et ne pas tout dévaler à l’envers !

En voiture, vous êtes en sous-régime, ça pédale dans la choucroute et vous y allez carrément au frein à main. Et là, vous vous entendez faire « kss kss » !

Vous êtes bien content que personne vous ait entendu et vous osez même pas croiser votre reflet dans le rétroviseur.

 

6. Troquer la ceinture contre la sangle à élastiques quand on a trop forcé sur le repas de Noël

Vous avez clairement repoussé les frontières de votre estomac, vous avez explosé ses quotas de capacité d’accueil alimentaire. Vous êtes fier de vous, vous avez hébergé plus de petits fours en un soir que Marine Le Pen n’accueillera de migrants dans toute sa vie.

Mais avant de vous inscrire à un concours de mangeage de hamburger en une minute, vous enfilez votre pantalon, et là c’est le drame.

Non seulement vous comprenez pourquoi votre cheval démoniaque essaye de vous arracher la tête quand vous le sanglez, mais en plus vous avez bien envie de lui piquer sa sangle à élastiques taille 145 pour tenir votre gros bide.

 

7. Se foutre de la gueule des acteurs qui sautent comme des crêpes au trot assis

réflexe de cavalier
Source : BagoGames pour Flickr

Vous vous matez un p’tit Game of Thrones ou un p’tit Vikings, ces séries de guerriers avec que des gens hyper classe et ultra badass.

Mais vos petits réflexes de cavalier rageux vous font relativiser le degré de classe de tout ce beau monde !

Ben ouais, vous voyez la Daenerys la Mère des Dragons, Lagertha la guerrière Viking invincible ou Daryl Dixon l’irrésistible loup solitaire se faire déculasser à chaque foulée de trot.

Et alors que vos potes sont en train de fantasmer, vous, vous les imaginez se prendre une branlée en concours de dressage face au petit Kevin de 5 ans et vous vous marrez.

 

8. Caresser son gosse à grandes frappes dans le dos

enfants et chevaux
Crédit : Contre Galop

Votre petit Kévin de 3 ans vous a pas trop cassé les couilles aujourd’hui : il s’est tenu tranquille, il a pas gueulé pour rien et il a dormi toute la nuit. Il a même accepté de claquer la bise à votre grand-tante Raymonde qui pique et qui sent le jus de chaussette.

Du coup pour le féliciter, vous lui faites une grande frappe dans le dos comme vous faites habituellement sur l’encolure de votre cheval.

Et là, le p’tit Kévin tombe à la renverse et s’écrase la gueule sur le carrelage. Et vlan, il chiale. P’tit con. Même pas foutu de tenir debout en silence ! De toutes façons on vous a déjà dit qu’il valait mieux avoir un poulain plutôt qu’un enfant, fallait pas déconner.

 

Morale de l’histoire : faites gaffe avec les réflexes de cavalier ! Se mettre en équilibre sur les dos d’âne c’est bien, mais finir en purée de tomates parce qu’on a baissé ses talons à vélo, c’est balo ! Et comme dirait le dicton qu’on vient juste d’inventer : « Qui prend son vélo pour ses chevaux finira par se briser les os » ! 

 

Source photo à la une : slgckgc pour Flickr

Articles random