Top 5 des pires galères de cavalière

Marie Anquetil
Marie Anquetil
Fan de licornes, j'adore habiller mon poney de licols étho.

Nos vidéos

Les cavalières ont parfois affaire à des désagréments qui sont exclusifs aux filles (promis messieurs, on vous réserve votre top aussi). Entre les bretelles de soutif qui se font la malle et le pipi dans le box, clairement vous avez votre dose de galères ! Il est temps dévoiler au grand jour les pires galères de cavalière !

 

5. La peur du dimanche en pantalon blanc

profils de cavalier de concours
Source : shutterstock

Et oui, qui dit fille dit surprise du mois ! Ce qui est sympa c’est quand on sait pas que ça arrive et que ça arrive, un dimanche de concours ! Comme si la jauge de stress n’était pas déjà à son maximum ! Manquerait plus que sur la photo de concours où on lève le popotin, une petite tâche incongrue s’invite… De toute façon, si vous foirez votre parcours, vous pourrez toujours dégainer comme excuse : “C’est les hormones, j’étais énervée”.
 

4. La bretelle de soutif qui se fait (toujours) la malle

bretelle de soutif cavalière
Source : pixabay

Quelle fille n’a pas connu cette galère ! La bretelle de soutif qui ballote sur votre bras et qui est responsable de votre refus sur le saut ! Bon, deux options s’offrent à vous :
– Opter pour une brassière de sport
– Ne rien mettre du tout (ça peut quand même gêner faut se l’avouer). Le sans soutif, c’est plutôt quand vous êtes en mode “je m’en fous” et que vous faites le box de Ponpon avec vos bottes en caoutchouc trop sexy.
 

3. Ne pas avoir d’élastique pour attacher ses cheveux

cavalière aux cheveux longs
Crédit : Louise Lecomte

Alors ça c’est surtout une des galères de cavalière aux cheveux longs ! Monter sans s’attacher les cheveux c’est prendre des risques… Le risque du coup de vent qui vous fait plus rien voir… Et on se prend une branche dans la tronche en rando !  Bon, le petit truc si jamais vous l’oubliez : allez chercher un petit élastique à natter et essayez de pas le craquer en attachant votre tignasse ! Sinon, pour votre prochain passage chez le coiffeur, optez pour le carré court !
 

2. Avoir toujours envie d’assortir ses vêtements

équipement assorti cheval
Crédit : les aventures d’Action et Enjoy

Encore heureux, toutes les filles ne sont pas dans cette catégorie. Mais il faut avouer qu’elles ont un petit penchant pour le style quand elles s’affichent en public (pour un concours ou un shooting photo). Et là, c’est clairement impossible pour elles de ne pas avoir le tapis, le pantalon et les bandes assorties… Sinon, c’est trop has been !
 

1. Se faire draguer par Jean-Etienne, la pire des galères de cavalière

cavalière draguée
Crédit : Camping

Y’a toujours ce relou de Jean-Etienne dans les écuries, dans votre club, dans votre entourage qui vous sortira une petite blague parce que vous êtes cavalière et qu’il aimerait bien vous chevaucher… Alors que s’il continue, vous allez le faucher avec votre cheval/tracteur (choisissez le moyen le plus efficace). Sinon, vous pouvez lui sortir une de ces petites répliques bien senties à ce non cavalier de pacotille !
 

Et si le relou du coin persiste encore, ne désespérez pas ! Il y a tant de bonnes raisons de préférer le poney aux mecs

 
Source photo à la une : Shutterstock

Articles random