Top 5 des profils qui perdent toujours au PMU

Joseph Lambert
Joseph Lambert
Boss du game, tortionnaire de rédacteurs

Nos vidéos

De l’hippodrome aux sites de paris en ligne, il existe de multiples façons de miser sur le turf. Malheureusement, gagner n’est pas à la portée de tout le monde…Voici le top 5 des profils qui ne gagnent pas un centime aux courses hippiques.

 

5. Le parieur fou

Le parieur fou est de ceux qui ne gagneront jamais sur le long terme au turf. Il a beau suivre les pronos Quinté de Turfoo.fr ou regarder Equidia toute la journée, en misant sur tout ce qui bouge le furieux de paris hippiques ne fait que perdre son argent en rêvant trop. Parfois mieux vaut savoir se limiter.

 

4. L’amoureux d’un seul cheval

Dans le monde du Turf, il existe toujours ce profil-type du passionné d’un seul cheval, celui qui suit les traces de son équidé fétiche semaine après semaine. A l’image de celui qui joue toujours les mêmes numéros au Loto, il ne fait que parier sur son cheval adoré, quitte à ne jamais se remettre en question. Le cheval en question est Diable de Vauvert ? Il a une chance. En revanche, s’il s’agit de Gatsby du Prey…

 

3. Le footeux

Michael Owen, Antoine Griezmann, Benjamin André…peu importe leur carrière, de nombreux footballeurs se sont pris de passion pour les courses ces dernières années. Pas étonnant, dès lors, que beaucoup d’amoureux du foot se sont aussi essayé aux paris hippiques ces derniers temps. Et dans 99% des temps, il n’auront placé qu’un pari. Méconnaissance de la discipline, catégories à connaître, rapports différents de l’hippodrome au site en ligne : trop compliqué pour le fan de l’OM.

 

2. Le petit-fils d’un passionné

La fibre pour le cheval, cela passe souvent par les rapports familiaux. Et dans 99.99% des cas, c’est le grand-père qui est à l’origine de ce petit béguin. Gains de 100€ par-ci par-là au PMU, discours endiablé : il n’en fallait pas plus pour tenter ses petits-enfants à l’âge de la majorité. Malheureusement, dans la plupart des cas, il n’est pas aisé d’imiter la réussite et l’expérience de papi Jacques. Pour la victoire au PMU, on repassera.

 

1. Le VIP du Prix d’Amérique

Comme les profils précédents, le VIP du Prix d’Amérique est lui aussi voué à l’échec dans les paris hippiques. Bien souvent présent pour se montrer et profiter des petits-fours, les Arnaud Ducret et autres Monica Bellucci n’hésitent pas à sortir le portefeuille pour se prendre au jeu. Malheureusement – ou heureusement pour les vrais passionnés – être proche des chevaux une fois pas an ne suffit pas. N’en déplaise aux people qui seront à Paris-Vincennes dans quelques jours.

Articles random