Fers VS. pas fers, la battle ultime

Fers VS. pas fers

Fers VS. pas fers, c’est un débat qui divise la communauté équestre. Vous qui ferrez votre cheval, avez-vous déjà pensé aux bonnes raisons de le déferrer ? Pour les adeptes du pied-nus, il faut quand même bien reconnaître que si on ferre les chevaux depuis tant de temps c’est qu’il y a quand même de bonnes raisons. 

 

L’acier utilisé pour ferrer la majorité des chevaux l’est car VOUS ETES RADINS et depuis longtemps !

fers à cheval acier
Source: Pxhere

Pourquoi a-t-on choisi l’acier pour ferrer les chevaux ? Déjà parce qu’au 19ème siècle la métallurgie s’est bien développée et du coup c’était plus facile. Mais faut pas se voiler la face, L’ACIER C’EST PAS CHER et également résistant ! Mais par contre c’est aussi bien plus lourd. Du coup vous ferrez vos chevaux avec de l’acier alors que vous avez plein de trucs inutiles dans votre sellerie par contre !
 

Les fers en aluminium c’est mieux mais c’est pour les courses !

fer en aliminium
Source: pixabay

En vrai vous pouvez ferrer votre poney islandais avec ça mais vu le prix il n’y a quasiment que les chevaux de course qui en ont ! Ces fers sont plus chers et à changer plus régulièrement mais ils sont nettement moins lourds que l’équivalent en acier. Là préparez-vous à douiller grave !
 

Les fers en plastique, vers l’avenir du fer ?

fers en plastique
Source: photo particulière

Les fers en plastiques, avec un fil métallique à l’intérieur, sont des fers encore plus légers que les fers en aluminium, dont le comportement face à la glissade correspond à celui d’un sabot non ferré. Seulement ils sont nettement moins résistants et encore plus chers que l’aluminium ! Ils peuvent se coller sur le sabot ou se clouer. C’est sûrement l’avenir des fers. Votre âne apprécierait le changement !
+ 1 pour les fers qui ne sont plus en fer !
 

La raison de base du ferrage pour la majorité des cavaliers : l’habitude

fers ou pieds nus
Source: Pixabay

Là vous allez peut être vous vexer mais on s’en fout ! La majorité des cavaliers ferrent leurs chevaux par habitude, parce que tout le monde le fait, c’est NORMAL. Alors continuez à ferrer vos chevaux sans trop réfléchir. Mais on va vous donner certaines raisons de réveiller votre cerveau !
 

Le problème du poids des fers

fers lourds
Source: Pxhere

Et oui les fers sont en acier pour la majorité, vous pouvez arriver jusqu’à 1kg pour un fer classique taille XL (cheval de trait) ! Imaginez-vous avec des bracelets de plomb aux chevilles et aux poignets, c’est un peu l’effet que ça a sur les chevaux. De plus il a été montré que le ferrage peut jouer sur certaines pathologies comme l’arthrose par exemple.
 

 Le pied ferré est protégé et non sensible

cheval ferré des quatre
Source: Pixabay

C’est quand même bien pour ça qu’ils ont été imaginés. Ils protègent la corne du contact avec le sol abrasif. Vous pouvez traverser une cour pleine de gravier sans que votre cheval ne sente rien ! Et au moins là vous pourrez faire une endurance de 160km sans que les pieds de Kiki ne soient morts !
 

Les pieds nus plus sensibles aux variations du temps et des terrains 

cheval pieds nus
Source: Pxhere

Les pieds nus sont plus sensibles aux variations de sol. Votre cheval ne kiffera pas forcément marcher sur des cailloux pointus. Mais là tous les chevaux ne sont pas égaux ! C’est sûr que si vous faites 30km par jour sur du bitume, peu importe la qualité de corne de votre Kiki il ne va vite plus avoir de pied !
 

Le fer empêche le pied de jouer son rôle de pompe pour le sang

dessin sabot de cheval
Source: Commons Wikimedia

Votre canasson a un coeur plutôt petit pour sa taille de dinosaure, du coup la fourchette de chaque pied joue un rôle de pompe et renvoie le sang vers le coeur afin de garantir l’oxygénation et l’élimination des toxines.  En ferrant le pied cette fonction vitale n’est plus assurée puisque la fourchette n’est plus en contact avec le sol. Certaines études, plus ou moins scientifiques, disent que la moyenne d’espérance de vie d’un cheval ferré serait de 20 ans alors que celle d’un cheval pieds nus serait de 40 ans. C’est une rouste filée par les pieds nus dans la bataille Fers VS. pas fers !
 

Le ferrage, protection de l’athlète

cheval ferré
Source: Commons Wikimedia

Imaginez la force exercée sur le pied d’un cheval à la réception d’un vertical de 130 cm, le pied n’a pas été conçu pour ça naturellement. Certains professionnels disent que le pied pourrait littéralement éclater à ce moment là. Le fer est donc ici un réel protecteur qui tient le pied et amortit le choc que cela représente.
 

Les hipposandales au secours des pieds nus 

hipposandales
Source: Wikipedia

Dans la battle Fers VS. pas fers +1 pour le sans fers ! Les hipposandales ont été inventées avant la ferrure et utilisées par les sociétés humaines qui ne la connaissaient pas.  Comme leur nom l’indique ce sont bien des chaussons pour chevaux. Vous pouvez les mettre au travail à vote Kiki pieds-nus afin de protéger ses pieds, comme des fers ! Mais là vous les mettez et les enlevez afin de laisser les pieds nus en dehors du travail. C’est très utilisé aux Etats-Unis, y compris dans des courses d’endurance de l’extrême ! Eux dans le duel Fers VS. pas fers ils ont choisi !
 

Les crampons et les fers, bienvenue dans le monde des concours

crampons chevaux cross
Source: Commons Wikimedia

Quand vous allez sur un cross d’un CCI 4* ou encore sur un GP 130 sur herbe il vaut mieux avoir un cheval qui accroche bien au sol ! C’est là que les crampons sont très appréciables et pour ça le plus simple reste de ferrer ! Il existe des hipposandales que vous pouvez équiper de crampons, mais on ne peut pas utiliser n’importe quels crampons et le choix reste limité pour l’instant !
 

Pieds-nus et chevaux en troupeau, une question de survie !

chevaux pieds nus
Source: Pixabay

Un cheval ferré des 4 pieds pourrait occasionner des blessures importantes à un autre cheval quand ils vivent en troupeau, bien plus qu’un cheval non ferré par exemple. Beaucoup d’écuries demandent que les chevaux soient déferrés au moins des postérieurs du coup.En résumé pour vivre bien en troupeau vivez pieds-nus !
 

Les pieds-nus, moins d’entretien, soyez fainéant !

cheval pieds nus
Source: Pxhere

L’avantage d’un pied nu qui est dans de bonnes conditions (donc de préférence au pré, et pas dans un paddock de boue par exemple, qui marche sur des terrains variés régulièrement) c’est qu’il s’auto régule. Vous n’avez quasiment pas besoin d’utiliser des produits pour aider le pied, sauf cas exceptionnel (pourriture de fourchette ou autre par exemple). Alors adieu les corvées ! A la place faites une partie de candy cruh saga !
 

Les pieds-nus, un bon point pour le porte-monnaie

cheval pieds nus économique
Source: pxhere

Un parage, avec un podologue équin ou un maréchal ferrant c’est entre 30 et 40€, contre 60 à 90€ pour une ferrure des 4 pieds ! Même si vous investissez dans des hipposandales (comptez quand même 150 / 200€ pour une bonne paire neuve, vous pouvez en trouver d’occasion bien moins cher !) vous aurez vite fait vos comptes. Du coup vous pourrez jouer à Equideow avec vos économies !
 

Des pieds toujours jolis, 1 point de plus pour les fers VS. pas fers

chaussures cheval
Source: Pxhere

Un pied non ferré même paré régulièrement n’est pas à l’abri d’un éclat par exemple, ou d’une usure pas toujours bien nette. Là ça peut ne pas forcément être hyper joli, alors qu’un pied ferré (si vous le faites régulièrement bien sûr !) c’est toujours net et propre !
 

Un cheval non ferré est profitable pour votre intégrité physique

cheval sans fers
Source: Pixabay

Les pieds des gros SF de CSO avec leurs gros fers sur votre joli petit pied qui devient tout bleu ça vous rappelle des souvenirs ? C’est pas hyper glamour à la plage après c’est sûr ! Au moins avec un canasson non ferré vous auriez eu moins mal et surtout moins la honte ! Dans le duel Fers VS. pas fers votre dignité a fait son choix, elle !
 

La ferrure orthopédique, un soin à part entière

maréchal ferrant
Source: commons wikimedia

Il existe un nombre de fers orthopédiques différents très impressionnants. Ils sont utilisés pour les chevaux naviculaires, les seimes, blêmes, fourbures … Dans certains cas les plaques de cuir peuvent également protéger la sole abîmée par exemple. L’usage d’une ferrure orthopédique est devenue monnaie courante dans de nombreux cas.
 

Le parage au secours des aplombs chez les jeunes chevaux

parage cheval
Source: Pxhere

Imaginez bien que ferrer un tout jeune cheval ne serait pas profitable à son développement mais le parage, dès les 6 à 8 semaines, peut permettre de rectifier en douceur les aplombs du jeune cheval qui pourra ainsi grandir sainement et sans avoir à passer par la case ferrure orthopédique plus tard.
 

Dans la bataille Fers VS. pas fers il est impossible de dire qui l’emporte, les deux ont des avantages. Et bon comme on dit “pas de pied pas de cheval” ! Alors le mieux ça reste de faire au cas par cas en fonction de ce que vous faites avec votre cheval !

 

Crédit photo à la une : Maëlle Razatovo pour Contre Galop

Laisser un commentaire

TOP MEMBRES


  1. #1 Joseph Lambert 94,229
  2. #2 Thomas Berrio 17,201
  3. #3 LeCadavre 10,602
  4. #4 Marine Martinez 3,834
  5. #5 VlendarkOfficiel 2,887
  6. #6 Virginie Paux 1,726
  7. #7 Marie Anquetil 1,559
  8. #8 Ronald Martin 977
  9. #9 Madyson 918
  10. #10 Lune Robin 881
  11. #11 Mélanie Nompex 797
  12. #12 Marie Chevallier 795
  13. #13 Agathe Beauvois 761
  14. #14 pauline Lapize 633
  15. #15 Louise Lecomte 539
  16. #16 girafe 404
  17. #17 Charlène Bénard 369
  18. #18 Elise Obolensky 280
  19. #19 souvielle 212
  20. #20 Crabe 133
  21. #21 Myriam 131
  22. #22 Delalande 119
  23. #23 leacmoi 112
  24. #24 tiphaine bdb 99
  25. #25 Pierre 96