10 femmes cavalières qui ont marqué le monde équestre

Marie Anquetil
Marie Anquetil
Fan de licornes, j'adore habiller mon poney de licols étho.

Nos vidéos

L’équitation est le sport mixte par excellence. On trouve donc énormément de femmes cavalières. Mais certaines d’entre elles ont particulièrement marqué le monde du cheval. Retour sur ces femmes cavalières dont tout le monde se souvient… 

 

Calamity Jane

calamity jane
Source : wikipédia

Après avoir connu une notoriété par sa participation à la conquête de l’Ouest, elle devient le personnage principal d’un spectacle fondé sur sa propre légende, le Wild West Show. Il deviendra difficile de déterminer le vrai du faux, mais ce qu’on sait, c’est qu’elle n’était pas mauvaise cavalière et qu’elle a fait de l’ombre à ces messieurs !
 

Le mythe des Amazones

Dans la mythologie grecque les Amazones étaient un peuple de guerrières, source de traditions et de fantasmes auprès des populations de l’époque mais encore un mystère pour les historiens. De nombreuses légendes sont nées des Amazones, mais aujourd’hui la monte en Amazone est toujours d’actualité et désigne le type de monte ou les jambes ne sont que d’un seul côté du cheval. Qui veut essayer ?
 

Helen Johansson – unique lauréate du Grand Prix d’Amérique

johansson et ina scot
Source : wikipédia

Autant dire que dans les courses hippiques, il faut en vouloir pour s’imposer dans un monde principalement masculin ! On tire notre chapeau a Helen Johansson, cavalière suédoise, puisque son palmarès n’a pas été égalé depuis 1995 ! Première et unique femme à ce jour à avoir remporté au sulky d’Ina Scot le prix d’Amérique le 29 janvier 1995 en établissant un nouveau record à 1 min 14s pour cette course de 2 700 m.
 

Pénélope Leprévost

pénélope leprévost
Source : wikipédia

On ne cite plus le palmarès de Pénélope, notre championne de CSO française qui nous a fait rêver aux JO et qui est une figure incontournable dans l’équitation puisqu’elle a su se faire une place parmi les champions !
 

Meredith Michaels-Beerbaum

meredith michaels beerbaum
Source : wikipédia

Cavalière internationale et maman cavalière à plein temps, on admire le talent de Meredith !  Sa famille est faite de champions : son mari, le cavalier Markus Beerbaum, et son beau-frère, Ludger Beerbaum. D’origine américaine, c’est sous les couleurs allemandes qu’elle rayonne à l’international. En 2004, elle est la première femme à s’installer en tête du classement mondial de saut d’obstacles.
 

Charlotte Dujardin

charlotte dujardin
Source : wikipédia

On ne peut évoquer Charlotte Dujardin, sans nommer son acolyte, le champion Valegro ! Couronnée de médailles et explosant tous les records en reprise de dressage, autant dire que ce couple fantastique va bien nous manquer, c’est pourquoi on tient à leur faire un petit clin d’oeil ! D’ailleurs vous souvenez vous de ce score épique de 93,975% ?
 

Beezie Madden

beezie madden
Source : wikipédia

Ou le « privilège » de devenir la première femme à passer le million de dollars de gains en saut d’obstacles ! Ça fait rêver hein? Il nous fallait la pionnière du CSO Beezie dans ce classement ! Tout commence en 2004, lorsqu’elle s’offre l’or par équipe aux JO d’Athènes, et ce ne sera pas fini .. performance égalée en 2008 à Pékin et l’individuel en bronze… Notons aussi cette même année une quatrième place au classement mondial. On admire tant nos femmes cavalières qui arrivent à concilier vie de famille et vie professionnelle !
 

Isabell Werth

isabell werth
Source : wikipédia

Il faut aussi noter les talents en dressage d’Isabell Werth, cavalière allemande qui a un sacré palmarès : sept médailles olympiques (cinq en or), six titres de championne du monde et quelques douze sacres européens (excusez du peu). Si vous avez envie d’investir dans une selle de dressage, une marque est dédiée à la championne (ça porte peut-être bonheur) !
 

Zara Phillips 

zara phillips
Source : Philip Wilson pour Flickr

Petite-fille de la reine Élisabeth II, Zara Phillips apporté sa “woman touch” aux cross internationaux.  Évoluant sur le circuit international avec son cheval Toy Town, le couple progresse jusqu’à être récompensé de ses efforts par un titre européen en 2005 (individuel + équipe). Une belle impulsion qui se poursuit en 2006 avec deux médailles glanées aux JEM d’Aix-la-Chapelle. C’est la première femme à briller dans une épreuve de complet des JEM. Après avoir été victime d’une grave chute à Pau, elle revient se classer deuxième par équipes aux JO de Londres.
 

La plus importante des femmes cavalières : notre coach 

apprendre à monter à cheval
Source : dm.af.mil

Elle n’est peut être pas célèbre comme toutes les autres, mais à vos yeux, votre coach c’est un peu comme votre seconde maman, ou votre grande sœur ! Toujours là pour vous soutenir dans les coups durs et pour vous donner de précieux conseils qui vous feront avancer mais soyons honnêtes, rien de mieux que votre monitrice ! Alors, on considère qu’elles méritent la première place de ce classement !
 

La liste de ces femmes cavalières n’est bien sûr pas exhaustive ! A vous de compléter le top… En piochant dans les plus belles cavalières de la FEI par exemple !

 
Source photo à la une : wikipédia, wikipédia et wikipédia, montage par contre Galop

Articles random