Le kit de survie extrême du cavalier de concours paniqué

Vous avez l’habitude de sortir en compet’ MAIS le cavalier de concours paniqué qui sommeille en vous vous rattrape ? Pas de panique ! Dans cet article, Contre Galop présente son superbe kit de survie extrême, pour les plus trouillards d’entre-nous. A vous les victoires et les tours d’honneur en toute sérénité !

 

La ventoline

cavalier paniqué
Source : shutterstock

Problème de respiration ? Vous commencez à suffoquer parce votre tour approche et en plus de ça vous êtes totalement à la bourre ? Pas de panique ! Un petit coup de ventoline et ça repart ! Tout cavalier de concours doit en avoir une. Indispensable pour les crises d’asthme et pour affronter les podiums en toute sérénité.

 

La check-list avant le départ

checklist cavalier
Source : pixabay

Cette petite liste est un outil obligatoire à la victoire pour le cavalier de concours paniqué. C’est celle qui vous permet de faire un check-up avant le départ, histoire de ne rien oublier. Si tout est répertorié dans cette petite liste, aucun oubli possible. Aucune perte de temps parce que vous aurez oublié la selle ou une foutue guêtre de transport. Petit conseil : faire sa check-list et tout rassembler (voire tout charger dans la voiture) la veille du concours. Gain de temps précieux garanti !
 

Internet, le BFF du cavalier de concours paniqué

ffe compet
Crédit : Contre Galop

Bah oui, comment pouvez vous savoir votre numéro de passage dans l’épreuve de hunter ? Comment pouvez vous savoir qui est contre vous ? Car bien sûr (pas de mensonge ici), vous allez faire un pronostic pour savoir qui est éventuellement un adversaire redoutable et qui l’est moins. Alors oui, tout cavalier de concours se doit de se préparer mentalement, avant de paniquer beaucoup trop, alors, internet, we love it !
 

La paire de jumelles

Ça vous fait sourire ? Détrompez vous, voici un outil IN-DIS-PEN-SA-BLE. Pourquoi ? Si, par une attaque zombie temporaire et imprévue, vous n’avez pas suivi nos conseils (malheureux!), et que finalement vous êtes à la bourre… Comment vous faites si c’est l’heure de la reconnaissance MAIS que votre coach bien aimé que vous avez collé toute la matinée histoire de ne pas le perdre, a finalement profité d’une faille pour vous fuir ? (La solitude). Alors quelle est la solution ? DES JUMELLES.
 

Nourriture et eau en abondance

bien manger avant un concours
Source : shutterstock

Pour éviter tout évanouissement parce que la panique c’est votre meilleur pote, il faut un stock de nourriture conséquent. Ainsi qu’un bon stock de boissons bien sucrées. C’est nécessaire à tout cavalier de concours un peu paniqué sur les bords. Et puis de toute façon, apparemment manger c’est un anti-stress naturel. Alors on peut dire que ce qui est déstressant est bon pour la santé non ?

Bouteilles de vin x3

bouteilles de vin
Source : maxpixel.net

Parce que monter bourré, c’est cool. Ça apaise l’esprit comme on dit.  Vous serez totalement détendu et serein pendant votre tour. Et aussi après ! En plus, qui n’a jamais rêvé d’avoir des photos à cheval où vous souriez à pleine dents ? Tout le monde. Bon avec modération quand même histoire de pas vous endormir en plein parcours…
 

Vêtements de rechange x2

Obligatoire pour les concours : des habits de rechange. Pourquoi ? Si vous êtes trempé parce qu’il pleut en abondance, ou qu’on vous a fait la sale blague du seau d’eau, bah vous ne resterez pas mouillés toute la journée. Logique. Autre exemple : votre cheval vous bave dessus. Super, on est content, vous allez quand même pas monter avec cette vieille tâche ! La solution : les fringues de rechange. Encore et toujours.

Quelques équipements en rab

selle de rechange concours
Source : commons.wikimedia

Parce qu’on n’est jamais trop prudent. Quelqu’un vous a piqué une martingale ? Vous ne savez pas qui est ce fourbe ? Et oui, si vous aviez écouté nos conseils, vous n’auriez pas autant paniqué et vous auriez utilisé l’équipement de rechange !
 

La crème solaire

crème solaire
Source : commons.wikimedia

Tout cavalier de concours paniqué mais prévoyant, qui fait un concours en pleine canicule, se doit d’emmener sa petite crème solaire et sa jolie casquette CWD. Pour éviter les coups de soleil, les brûlures, la peau qui pèle et le sale bronzage dégueulasse. Pour les filles, la galère de la marque de la bretelle de soutif par exemple…
 

Alors ? Convaincu par ce kit de survie extrême du cavalier de concours paniqué ? Bon, par contre, on garantit pas que ça vous évite certaines frustrations hein…

 
Source photo à la une : Shutterstock

Mélanie Nompex

Mélanie Nompex

Le pilier d'une équipe de glands