Il y a 30 ans Jappeloup était en or à Séoul !lecture : 2 minutes

Pierre durant et jappeloup de luze

Source : Commons Wikimedia

Le 02 octobre 1988 Pierre Durant et son fidèle Jappeloup de Luze étaient champions olympiques à Séoul ! 30 ans après cette magnifique victoire on a voulu leur rendre hommage et revenir dessus.

 

Une belle revanche sur les JO de Los Angeles

Il ne faut pas oublier un autre événement très marquant de la carrière de Jappeloup ! En effet aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984, loin du podium, Pierre Durant avait fait une chute magnifique suite à un refus de Jappeloup.  Il a même enlevé le filet de Jappeloup dans sa chute !

Alors ils ne partaient pas gagnants à ce moment là !

 

Des parcours parfaits pour Jappeloup

Jappeloup enchaîne les obstacles, il vole littéralement au dessus des barres pouvant attendre jusqu’à 1m70 ! Il offre deux parcours sans-fautes avec un temps de 119,76 secondes à Pierre Durant. Il lui a tout donné avec une générosité incroyable. Son cavalier lui mettra donc sa médaille d’or sur le poitrail pour le remercier. Ainsi il montrera bien au monde entier que son cheval est vraiment hors norme et qu’il lui a tout donné.

La page est bien tournée sur les jeux de Los Angeles, Pierre Durant a même déclaré « mon seul adversaire, c’est moi-même ».

 

Une médaille de bronze par équipe en bonus

tombe de jappeloup

Source : Gabriël Sterk pour Commons Wikimedia

Derrière l’Allemagne de l’Ouest et les Etats-Unis la France obtient la médaille de bronze par équipe. Aux côtés de Hubert Bourdy associé à Morgat, Frédéric Cottier et Flambeau C  ainsi que Michel Robert avec La Fayette, Jappeloup de Luze et Pierre Durand montent à nouveau sur le podium.

C’est un peu la cerise sur le gâteau pour ce couple mythique. Les efforts fait en 4 ans n’ont pas été vains.

La même année à  la Coupe du Monde à Göteborg ils ont été sacrés vice-champions du monde. Après une finale tournante magnifique où Jappeloup s’est montré formidable sous la selle de ses différents cavaliers, ils sont véritablement entrés dans l’histoire.

 

Le 5 novembre 1991 Jappeloup s’éteint d’une crise cardiaque, la veille Pierre Durand avait même passé quelques barres avec lui. A peine 3 ans après son sacre olympique il était passé du stade de l’un des meilleurs chevaux de concours à celui de légende. Bravos champions !

 

Image à la une: source: Commons Wikimedia 

mm
Pauline Bach      
Je monte un grand poney noir mais je suis fétichiste des longues oreilles
//]]>