10 profils de coach typiques

Elise Obolensky
Elise Obolensky
Les articles putaclic qui parlent de gens qui tombent et qui se bourrent la gueule, c'est moi.

Table des matières

Nos vidéos

Des profils de coach, il y en a une bonne floppée. Ils nous grondent, nous encouragent, nous amènent en concours, nous torturent (parfois), nous réconfortent (un peu), nous conseillent, nous crient dessus (souvent), tiennent notre manteau, se moquent de nous (très souvent) et nous aident à atteindre nos rêves de gloire… Bref, les coachs sont vraiment INDISPENSABLES !

 

L’hyperactif

coach équitation
Crédit : Pauline Bach

Le premier des nos profils de coach est un grand malade qui a la bougeotte ! En concours il est capable de se lever à 4h du matin, conduire le camion, cavaler toute la journée du paddock à la piste, nous aider à seller Kiki et même apporter les sandwichs. Mais le domaine dans lequel il excelle c’est « l’encouragement de bord de piste »…. Là il donne absolument TOUT ! Il frise la crise cardiaque à chaque combinaison, compte les foulées, s’accroche à la lice, transpire et pousse de grands cris. Si on est sans-faute impossible d’entendre le jingle car il hurle beaucoup plus fort et saute partout au milieu des spectateurs médusés ! Si par bonheur on est au barrage il faut carrément l’attacher tellement il nous encourage et gesticule !
 

L’étourdi

moniteur cheval
Source : commons.wikimedia

C’est pas qu’il manque de bonne volonté, c’est qu’il a un peu de mal à s’organiser…. Le coach étourdi est capable d’attribuer le même cheval à deux élèves en même temps. En concours il a souvent du mal à se réveiller (dommage votre épreuve était à 8 heures), il zappe l’heure de la reconnaissance… Et quand enfin il arrive il vous fait reconnaître jusqu’au dix alors qu’il y avait un onzième ! Il est aussi souvent à la bourre pour votre détente. Il se fait régulièrement remonter les bretelles par le jury quand il a oublié les carnets des chevaux et il vous prévient toujours au dernier moment pour les engagements… Mais bon il est présent à la remise des prix pour vous applaudir ! En plus il a toujours une bouteille de champagne au frais pour fêter les victoires, alors on lui pardonne !
 

Le poissonnier

Celui-là fait partie des profils de coach difficiles à louper ! Sa particularité ? Avoir la voix qui porte ! Quand il vous dit de redresser votre dos tout le monde autour de lui le fait aussi tellement il gueule ! Gare à ceux qui oublient de mettre du galop avant d’aborder le triple, ou qui sont en retard au cours collectif de 11 heures ! Ils risquent de perdre quelques degrés d’audition quand le coach poissonnier porte ses mains à sa bouche pour hurler  « TES JAAAAAMMMMMMBES !!!!! » ou « A CHEVAAAAAL !!! »
 

Le coach/cavalier

moniteur d'équitation
Source : geograph.org.uk

Il est votre coach, mais également cavalier ! En concours il est habillé comme vous et a toujours un ou deux (ou cinq) chevaux à sortir. Du coup c’est un peu compliqué pour lui de tout gérer à la fois… Il court du paddock aux boxes en passant par la piste deux pour vous crier de retravailler dans vos courbes, puis saute sur son troisième cheval pendant que le cinquième l’attend déjà sellé pour la 130 d’après. Parfois il fait la même épreuve que vous et vous fait détendre en même temps que lui, ce qui assez rigolo il faut le dire.
 

Les profils de coach les plus redoutés : les sadiques

moniteurs qu'on déteste
Crédit : Contre Galop

Petit il voulait être dentiste ou contrôleur des impôts mais il aimait trop les chevaux. Du coup il use de son rôle de coach pour torturer allègrement ses élèves ! Vous avez perdu vos étriers durant votre dernier parcours ? Mercredi dressage sans pédales ! Vous rebondissez un peu trop fort dans la selle à la réception du double ? Samedi mise en selle ! Vous n’arrivez pas à vous mettre en suspension sur le cross ? Hop une bonne étrille dans le fond du pantalon et c’est réglé ! Vous n’arrivez pas à garder un contact avec le mors ? Il vous enlève les montants du filet ! Le coach sadique ne cesse d’inventer tout en tas d’exercices absolument horribles pour notre mental et nos pauvres petits muscles, mais il parait que c’est comme ça qu’on progresse….
 

Le débutant

moniteur débutant
Source : usafa.af.mil

Il est stagiaire BPJEPS ou vient tout juste d’obtenir son diplôme ! Et il n’est pas encore tout à fait à l’aise dans son rôle de chef…. Le pauvre manque parfois d’autorité, « Nathalie baisse tes talons ! S’il te plait… » Si vous le suppliez de changer de poney il y a de fortes chances qu’il craque. En concours il est aussi stressé que vous, il a un petit carnet (ou un smartphone) dans lequel il a noté tous les numéros de ses cavaliers et prévoit toujours deux heures d’avance pour ne pas être en retard ! Aucun risque de rater la reconnaissance, qu’il vous fera réviser trois fois, et il va sûrement paniquer si vous n’êtes pas à cheval une bonne heure avant l’épreuve… Il est mignon !
 

Le coach (un peu trop) investi

coach investi
Crédit : Contre Galop

Un peu à la manière du coach hyperactif, celui-ci vit également votre parcours à 200%. Sauf qu’il a la particularité de faire comme si c’était lui qui était à cheval ! Grand jeté de jambe gauche, rotation des épaules, lancé de jambe droite, suivi d’un double saut carpé pour passer la rivière… Mieux vaut de ne pas se trouver trop près de lui lorsqu’il s’adonne à son petit numéro de gymnastique ! Mais ce n’est pas sa faute, il est tellement à fond qu’il ne parvient plus à contrôler son corps ! Parfois il le fait même au paddock ou quand il vous donne un cours de plat, c’est tellement drôle qu’en général les gens le regardent lui plutôt que vous ! Au moins avec lui on peut rater son cso pépère…
 

Le maniaque

coach d'équitation
Crédit : Contre Galop

Le moniteur maniaque est un grand toqué de la tenue. L’atelier « graissage de cuirs »est son préféré et la vue d’un tapis rose en concours le fait défaillir. Si votre cheval a de la paille dans la queue et que votre jugulaire n’est pas ajustée n’espérez même pas pouvoir mettre un pied dans sa carrière ! La plus petite trace de boue, le moindre passant oublié ou poil qui dépasse seront immédiatement détectés et vous condamneront à un sermon dans les règles. En ce qui concerne les t-shirts hors du pantalon, les débardeurs décolletés ou les cheveux pas attachés n’y pensez même pas ! Et si jamais vous présentez sans chaps ou PIRE, sans bombe, là c’est la syncope assurée !
 

Le petit rigolo

moniteur sympa
Source : ADT 04 pour flickr

Celui-là ne manque pas d’humour et ne rate pas une occasion de faire des petites blagues à ses élèves ! Il est champion pour inventer des exercices improbables ou pour vous faire tomber en balade. En concours il adore vous faire croire que l’épreuve est à six heures et qu’il a perdu les clés du camion,  il vous colle aussi régulièrement la honte en se moquant de vous sur les paddocks : « Concentre toi un peu, tu vas encore tomber !« , « Pourquoi tu regardes par terre t’as perdu quelque chose ?« , « Mais t’es aveugle ou quoi ! », « Arrête de regarder les mecs et regarde tes foulées !« . En général ça fait rigoler tout le monde mais vous pas trop… Mais bon le coach rigolo est aussi un bon vivant et il a toujours des histoires hilarantes à raconter lors des soirées cavalières. Difficile de le détester !
 

Le faux coach

D’accord c’est votre mentor, il sait compter les foulées et vous dire quand poser la main, mais à la base il n’est pas vraiment moniteur…. Certains d’entre nous sont coachés par leur maman, leur petit ami ou leur pote ! Bien qu’ils n’aient pas le diplôme adéquat ils nous sont parfois bien utiles et crient tout aussi fort que de vrais moniteurs !
 
 

A noter qu’il est tout à fait possible de cumuler plusieurs de ces profils de coach typiques ! Hé ouais, on peut être maniaque et gymnaste, débutant et sadique, rigolo et investi ! Mais ils sont tous un point commun : ce sont tous des coachs super-héros

 
Source photo à la une : wikipédia

Articles random