Tuto : Comment nettoyer son filet

Louise Lecomte
Louise Lecomte
Cavalière blonde qui kiff faire des tutos

Nos vidéos

Vous venez d’acheter le filet de vos rêves mais vous ne savez pas comment l’entretenir ? Alors suivez nos astuces de l’élite cavalière pour nettoyer votre filet ! Aucun doute, il va être magnifique en un rien de temps !

Késako, mais pourquoi nettoyer son filet ? Tout d’abord, vous savez qu’au bout d’un petit temps passé au fond de votre sellerie, les filets se craquellent ? Si au contraire vous l’utilisez très régulièrement, et bien c’est pareil, il aura besoin d’être entretenu. En effet, l’entretenir vous permettra de faire en sorte qu’il ne s’abîme pas dans le temps, et comme ça, vous pourrez le garder plus longtemps ! D’autant plus en hiver, quand la saleté s’incruste encore plus dans le cuir, c’est à ce moment là que le filet a vraiment besoin d’un grand nettoyage !

Etape 1 : Le méli-mélo

Avant de nettoyer son filet, il faut d’abord commencer par le démonter entièrement… Vous savez la chose longue et hasardeuse, celle où on va passer 10 ans à remonter chaque pièce ensemble si on est encore novice ? Mais c’est pourtant une étape obligatoire ! Si vous avez peur de mal le remonter, n’hésitez pas à prendre votre filet en photo par étape, avec votre téléphone portable dernier cri (il ne sert pas simplement à liker toutes les publications de @contregalop sur IG).

Etape 2 : Tremper son filet à la douche

Préparez un grand seau d’eau : votre mors va y faire trempette un bon bout de temps. Une fois que c’est fait, venez décoller les dernières saletés à l’aide d’une brosse à dent (une vieille tant qu’à faire).

Etape 3 : Le nettoyage

lavage de mains
Source : Pixabay

Armez-vous de votre éponge. Munissez-vous de votre savon glycériné, et frottez ! Vous avez pour mission d’appliquer du savon sur toutes les parties en cuir de votre bien-aimé filet. Cette étape est très importante, car vous allez pouvoir nettoyer votre cuir en profondeur.

Etape 4 : Le nourrissage

Vous avez le choix pour cette étape : vous pouvez utiliser de la graisse pour cuir ou bien de l’huile. Alors, choisirez-vous la team Graisseux, ou la team Huileux ?

pot de graisse à cirage
Source : Pixabay et montage par Louise Lecomte

Si vous êtes membre des graisseux, c’est plus adapté si vous prenez soin régulièrement de votre filet. Alors passez délicatement votre éponge sur la surface de votre pot de graisse et enduisez tout votre filet. Prenez garde à ne pas en mettre trop ! Sinon ça va être impossible de le remonter ensuite, et vous aurez gagné en prime une entrée gratuite pour le toboggan une fois à cheval ! Petit veinard…

pot d'huile
Source : Pixabay et montage par Louise Lecomte

Si vous faites partie des huileux, c’est que vous venez de récupérer le vieux filet de votre arrière grand père (ressorti d’on ne sait où…), ou que vous êtes tellement flemmard que vous faites le grand nettoyage que tous les 32 du mois. Le but est donc de nourrir puissance 1000 vos cuirs ! Pour cela, appliquez l’huile avec un petit chiffon ou carrément un pinceau sur l’ensemble de votre filet. Pour la récupération de vieux cuirs presque craquelés, faites un bain d’huile. Cela consiste à laisser tremper le filet une nuit entière… Le cuir sera bien hydraté !

Etape 5 : Le labyrinthe

parties du filet
Crédits : Montage de Maëlle Razatovo pour Contre Galop

Cette étape très fastidieuse peut se faire sans encombre si vous suivez nos conseils. Et comme on est gentil tout plein à Contre Galop, on vous a fait un petit montage pour que vous visualisiez bien chaque partie du filet… Un petit rappel du galop 1 ne fait pas de mal !

  • Prenez votre mors à l’endroit pour commencer : les canons du mors doivent pouvoir se fermer complètement. Cette partie sera vers l’intérieur de la bouche de votre Pépito.
  • Agrippez à votre mors les montants du mors.
  • Munissez-vous ensuite du frontal, dans lequel vous allez faire passer ta têtière.
  • La prochaine étape est de s’occuper de la muserolle qui va se placer à l’intérieur du frontal.
  • Raccrochez ensuite les montants de la muserolle ensemble.
  • Et enfin, vous pouvez ajouter le mors à l’ensemble du filet.

 

Et voilà ! Votre filet est propre comme un sou neuf ! On vous a donné toutes les cartes en main pour nettoyer votre filet comme un pro, mais est-ce que c’est aussi le cas pour la selle

Source photo à la une : Pixabay

Articles random