5 prétextes pour éviter de monter un cheval

Joseph Lambert
Joseph Lambert
Boss du game, tortionnaire de rédacteurs

Nos vidéos

Quand on monte en club, on a forcément un cheval préféré. Cette boule de poils -ou de nerfs- qu’on adore, avec qui on peux passer des heures sans se lasser et qu’on veut tout le temps monter. Et on a souvent aussi… un cheval en travers de la gorge. Et lui, on fait TOUT pour éviter de le monter. Voyons un peu les prétextes typiques des cavaliers pour éviter de monter un cheval

 

J’ai mal au dos et il est pas confortable

Alors déjà, ça marche pas si on a pas monté la veille. Le coach, ça le regarde pas qu’on ait fait autre chose et qu’on ait des courbatures ! Et puis franchement. Quand on prétend avoir mal au dos, on s’arrange pour ne pas être vu en train de courir jusqu’au club house juste avant pour regarder la feuille de monte.
 

Il ne m’aime pas

« Il est méchant, à chaque fois que j’essaye de le sangler il me mord. Je sais qu’il m’aime pas. D’abord j’arrive même pas à le brosser tellement il m’aime pas. » Stop, on arrête là les bêtises ! C’est pas de sa faute si le cheval est de mauvaise humeur, c’est juste tombé sur le mauvais cavalier. Oui, vous là, qui cherchez des idées de prétexte pour samedi prochain
 

J’ai oublié ma bombe / mes bottes / ma cravache / mon courage

sellerie en bazar
Source : Iha.fr

Ça non plus, ça ne fonctionne pas. Presque tous les centres équestres ont cette vieille armoire ou ce vieux placard avec pleiiin de bombes dedans, et même des charlottes pour protéger les cheveux. Donc déjà la bombe c’est mort. On oublie aussi les cravaches, parce que on a oublié ce vieux plot orange dans lequel sont plantées toutes les cravaches / sticks / chambrières du club. Les bottes… soyez pas idiot, si on va au cheval et que on espérait monter notre chéri, on arrive déjà en bottes. Et les brosses, y’en a partout qui traînent.
 

Il ne sait rien faire

Alors premièrement : dire ça, c’est le meilleur moyen de se faire étriper par le moniteur. Il risque pas de kiffer qu’on dénigre un de ses protégés, peu importe lequel c’est. Ensuite, en général c’est faux. Parce que bon, s’il vous l’a mis, c’est qu’il correspond à votre niveau. Et puis, comme on dit, « Y’a pas de mauvais chevaux, que des mauvais cavaliers » (bon en vrai ça c’est du mytho mais on le dit quand même)
 

Il est débile / dangereux

cheval dangereux
Source : pxhere

Peut-être que vous aimez pas les traversées de carrière ou de manège en sauts de mouton, pourtant, c’est peut-être juste un signe qu’il aime jouer, ou qu’il fait froid, pas qu’il est débile ! Dans tous les cas, il a forcément une bonne raison. Et le « dangereux », soit on le range tout de suite au fond de la sellerie avec les araignées, soit on arrête l’équitation. Tous les sports ont leur part de danger, et comme on dit, c’est les risques du métier !
 

Alors, lequel de ces prétextes vous avez déjà utilisé pour essayer de changer de cheval ? Manque de pot, si vous avez un coach sadique, plus vous vous plaindrez et plus il vous la remettra ensuite… Donc ça sert à rien de râler ! 

 
Crédit image à la une : pxhere

Articles random