Top 5 des galères insoupçonnables du grand cavalier

grand cavalier

Le grand cavalier est une espèce très particulière. Ils sont souvent en galère et les cavaliers de taille moyenne ne peuvent pas comprendre. Peu importe qu’ils fassent du CSO, du dressage ou encore de l’extérieur. Les grands ont des problèmes bien spécifiques. On va tout vous dire.

 

5. Il vous faut un cheval à votre taille

adulte sur poney
Source : Naomi dad_bareback pour Flickr

Vous aimez les poneys ? Les petits chevaux d’1m50 tout fins ? Mais vous faites 1m85 ? Alors vous avez un problème ! Visez plutôt le bon gros / grand selle français voire carrément le Shire. Vous serez bien plus à l’aise et au moins vous pourrez y mettre une selle à votre taille ! Du coup on rajoute un point pour l’harmonie du couple !
 

4. Les bonnes branches dans la tronche en balade

cheval arbres
Crédit : Pauline Bach

Plus vous êtes un grand cavalier plus vous allez devoir vous coucher sur l’encolure de Kiki ! Sinon vous allez finir avec des branches dans la tronche, une vraie galère. Les petits cavaliers ont moins de problèmes pour ça. D’autant plus qu’ils ont généralement des chevaux plus petits donc +1 pour les nains !
 

3. Votre cheval a l’air d’un poney

Fox Pitt
Source : Owain Davies pour Commons Wikimedia

On dirait toujours que Wiliam Fow Pitt en CCE ou encore Christian Ahlmann en CSO montent des poneys ! Et pourtant ! A croire qu’il faudrait les mettre sur des énormes chevaux d’1m80 pour qu’ils aient l’air d’aller bien sur leurs chevaux ! A contrario Meredith Mickaels-Beerbaum par exemple avec son mètre 60 donne toujours l’impression de monter des monstres. La vie est injuste !
 

2. Ce buste si compliqué à tenir pour le grand cavalier

Ludger Beerbaum
Source : WiNG pour Commons Wikimedia

Ludger Beerbaum avec sa taille d’1m90 n’a pas le moindre problème et pourtant ! Avec un grand buste vous pouvez bien plus impacter l’équilibre de votre cheval. Le moindre mouvement, volontaire ou non, sera bien davantage ressenti par votre monture. Un peu trop en avant et c’est un risque de précéder (ou de finir dans l’obstacle), si vous êtes trop penché en arrière vous risquez grandement le gros taxis ou que Kiki s’arrête ! Faut être bon quand on est grand !
 

1. Les grandes jambes du grand cavalier

cavalier de concours complet
Source : Russ Hamer pour Commons Wikimedia

C’est un avantage c’est sûr, au moins vous pouvez encadrer votre cheval. Vous pouvez même former un véritable étau autour des flancs de votre monture ! Si Kiki arrive encore à dérober avec vos jambes de fou c’est qu’il n’y a plus de justice ! Mais du coup en dressage par exemple ou même à l’obstacle, si vous ne chaussez pas trop court vous aurez forcément les jambes bien en dessous du ventre de Kiki. Pour les actions de jambe discrètes en dressage c’est mort. Le conseil c’est d’utiliser des éperons Prince de Galles avec une tige assez longue pour effleurer Kiki plus facilement mais pour ça faut une jambe parfaitement fixe ! Sinon bonjour les dégâts et Kiki ne vous le pardonnera pas ! Encore un problème que n’ont pas les autres cavaliers !
 

Voilà vous avez un aperçu des galères rencontrées par les cavaliers de grande taille. Ok ils peuvent toujours se mettre à l’attelage. Ils peuvent aussi se lancer dans le spectacle avec un beau poney noir. Mais sinon essayez de compatir un peu avec eux ! Respect les grands !

 
Source photo à la une :  Jonathan Hutchins pour geograph.org.uk

Laisser un commentaire

×