Top 10 des situations pénibles en centre équestre

On le sait tous, monter dans un centre équestre c’est génial. On a plein de potes, pour les concours on a pas besoin de s’emmerder avec un van etc. Mais il faut bien le reconnaître, dans certaines situations monter en club ça peut être chiant…

 

10. Les étrivières différentes sur ta selle

Selle cheval
Crédit : Shutterstock

Alors ça c’est juste ultra pénible.

Quand t’as pas les mêmes étrivières sur ta selle. Alors d’une c’est ultra relou, parce qu’en général c’est une étrivière ultra pourrie décousue de partout.

Mais le pire c’est l’écartement des trous de l’étrivière. De quoi avoir envie de pleurer et en chier pendant tout ton cours parce que t’as l’impression de pas être stable.

C’est la vie qu’on a tous décidé de mener.

 

9. Ce mec en tête en balade alors qu’il a un cheval mou

Ça aussi c’est un truc qui fait rager dans un centre équestre. Toi t’es derrière et t’en chies pour ralentir ton cheval parce qu’il colle le cul de l’autre devant toi.

Donc forcément ton bourricot ça l’énerve parce que t’es obligé de le freiner. Résultat il transpire il chauffe et c’est un coup à ce qu’il t’embarque comme un con pendant la galopade.

Donc tu t’éclates la gueule. Super la balade à cheval, merci les gars on oubliera pas.

 

8. Ton cours blindé de monde

cours centre équestre
Source : Wikipedia

Tu montes le samedi parce que tu bosses la semaine (normal quoi). Manque de bol c’est aussi le cas des 300 autres cavaliers de ton centre équestre.

Du coup ton cours du samedi matin est blindé de monde. Et le pire c’est quand vous sautez.

T’as même le temps de graille un tacos à cheval le temps que ton tour arrive. Finalement tu passes 75 % de ton cours à attendre et regarder. On aime pas trop.

 

7. La séance de mise en selle

Alors là on va pas s’étaler dessus. Personne n’aime la mise en selle et pourtant on sait tous à quel point elle sert pendant les situations de crise.

Et quand on parle de crise on parle bien évidemment du cheval qui t’embarque et qui met la tête entre les jambes en attendant que tu tombes comme une larve.

 

6. Ton club qui te donne un cheval que t’aimes pas

Cheval cavalier
Crédit : Shutterstock

Gros gros seum pour toi. C’est un énorme stress quand t’arrives au club pour voir qui tu montes.

Et là tu vois que ton coach t’a collé cette jument conne qui charge comme une tocarde à l’obstacle et qui mord à pied en plus.

Super merci du cadeau. Si t’avais su tu te serais pas levé ce matin.

 

5. Du matériel qui manque

Tu sais, quand t’arrives dans la sellerie pour choper la selle de ton cheval, et là tu vois qu’il manque sa sangle. Alors ici on a 2 options : soit tu cherches une sangle, soit tu en prends une sur une autre selle.

Après ce gros dilemme relevé, il te reste maintenant à voir si ta barrique peut être sanglée avec. Si tu montes un cheval tout fin ça va, mais si c’est un gros pâté qui a le ventre d’un poney au pré h24, là on te souhaite du courage.

4. L’allée des boxes dégueulasse du centre équestre

écurie chevaux
Source : Pixabay

Oui bah on la connaît tous cette allée de boxe pleine de crottins parce que ceux qui montent sont pas capables de passer un coup de balai devant, histoire que ça soit plus agréable pour tout le monde.

 

3. Une seule douche pour un cours de 10 cavaliers en pleine canicule

cheval à la douche
Source : Pixabay

Alors oui c’est chiant, mais faut prendre son mal en patience. Ou alors desseller rapidos pour passer en premier à la douche.

Sinon pousser tout le monde. Ou alors les insulter. Non, on n’ira pas jusque-là (et on espère que toi non plus).

 

2. Les mors sales

mors du cheval
Source : Pxhere

Un autre truc pénible, c’est ceux qui ne rincent pas le mors après le cours. Du coup ils sont crades, et c’est pas agréable pour le poney de l’avoir dans sa bouche alors qu’il est sale.

 

1. Les autres cavaliers du centre équestre

Cavaliers centre équestre
Source : Wikipedia

Oh sacrilège ! Bah oui, même si t’as tous tes potes au centre équestre, on sait bien que certains cavaliers sont ultra chiants.

Entre ceux qui font des commérages à longueur de temps, ceux qui te donnent des ordres et ceux complètement hautains, on est pas sorti de l’auberge.

Alors oui, en club on peut pas aimer tout le monde (et heureusement).

 

Bon, toutes ces situations qui se passent en centre équestre sont pénibles. On le sait. Mais y a aussi énormément d’avantages, et eux valent vraiment le coup. (Genre les apéros)

 

Crédit photo à la une : Shutterstock

Mélanie Nompex

Mélanie Nompex

Le pilier d'une équipe de glands