Top 10 des raisons de monter sans mors

side pull

Monter sans mors est devenu une mode avec l’émergence de l’équitation dite éthologique. Mais outre le fait de faire joli sur les photos la monte sans mors a de réels avantages. On vous dit tout ! A la fin de cet article vous aurez envie de laisser vos mors au placard ! Go !

 

1. Monter sans mors pour ne plus avoir à mettre un filet

monter en licol
Source: Pauline Bach

Les filets ça peut vite devenir une grosse galère. Si cet âne de cheval lève trop la tête par exemple c’est fini ! Et bon vaut avouer qu’on peut aussi parfois galérer à le régler, faut le faire au millimètre ! Alors là c’est bon, problème résolu. Et si vous voulez monter en licol plat vous pouvez tout faire avec. Vous pouvez ramener Kiki du pré, mettre vos rênes et hop  ! En selle !
 

2. Vous pouvez enfin être mauvais sans vous retrouver avec la SPA des réseaux sociaux au cul

équitation sans mors
Crédit: Pauline Bach / Elevage de la Gaoüt

Ça ne vous est jamais arrivé de prendre un magnifique taxi ? Là dessus vous avez toujours la bonne copine qui publie la photo sur les réseaux sociaux. Vous voilà affiché sur CSO de Merde, avec souvent les mêmes personnes pour crier au scandale car vous avez fait le dentiste avec Kiki en voulant rester en selle. Au moins là le problème est réglé. Vous avez choisi de monter sans mors donc on ne vous accusera pas d’avoir arraché une dent à Kiki ! Na !
 

3. Toutes les disciplines vous sont ouvertes, enfin si vous l’osez !

monter sans mors équitation
Crédit: Pauline Bach

Le seul problème c’est que la FFE interdit le sans mors en compétition, notamment en dressage, CCE ou encore en attelage. Les cycles classiques ou les concours de race sont également interdits au sans mors. Mais en dehors des concours toutes les disciplines s’y prêtent. Vous pouvez très bien voir les différents bridons sans mors comme des mors différents, à utiliser en complément d’un mors, pour des séances différentes comme pour la balade par exemple. Aurez-vous le courage de vous lancer ?
 

4. A chaque cheval son ennasure, comme avec les mors. Faites votre shopping !

bosal
Source: Pixabay

Vous connaissez le bitless ? Il y a aussi le hackamore, le hackamore naturel, le licol en corde, le bosal (sur la photo), le Likorne ou encore la muserolle indienne …  Non ça ne vous dit rien ? Courez vite les découvrir ! Comme pour les mors il y a différentes ennasures (une ennasure c’est comme une embouchure mais sans mors) qui peuvent correspondre à chaque discipline et à chaque cheval !
 

5. Le side pull, l’ennasure faite pour vous si vous débutez le sans mors

sidepull cheval
Crédit: Pauline Bach

Les rênes sont attachées de chaque côté d’une muserolle. Ici l’action est la même que celle des les aiguilles d’un mors. C’est l’action la plus simple à comprendre pour un cheval habitué à être monté avec un mors. Vous pouvez les trouver en corde dans les selleries généralistes, ce qui est très sévère. Plus la muserolle est épaisse et en cuir plus elle est douce ! C’est l’ennasure la plus adaptée à une équitation qui nécessite un contact permanent (CSO, dressage …) Pour monter sans mors au début c’est vraiment le meilleur outil, comme un mors à aiguilles avec un jeune cheval ! C’est aussi la meilleure ennasure pour un débourrage. Lancez-vous bande de lâches !
 

6. L’approfondissement des fondamentaux de l’équitation classique pour monter sans mors

side pull
Crédit: Pauline Bach

L’équitation sans mors c’est une équitation qui a pour but de se passer de la main. Mais pour le faire correctement vous avez besoin d’utiliser correctement vos jambes et votre assiette qui peuvent tout indiquer à votre cheval (oui ça vous rappelle la mise en selle). Si vous reprenez vos cours de théorie (si si promis vous en avez déjà fait !) vous verrez que le but d’un mors c’est de fermer l’angle tête / encolure du cheval. On est loin des hippies qui font des tours de cirque, plus proche de Baucher et de La Guérinière par contre ! Vous pouvez très bien faire tout un slalom en tournant uniquement avec vos jambes.  Mais là vous allez devoir monter correctement, oui on sait, c’est difficile !
 

7. C’est la classe de monter sans mors

licol éthologique
Crédit: Marie Anquetil

Faut bien avouer que c’est quand même plus joli qu’un cheval qui essaie d’ouvrir la bouche contre son mors parce que son cavalier a fait une petite erreur pile au moment de la photo (on vous jure que ça arrive tout le temps !). En bonus les ennasures sont souvent créés par des artisans selliers qui font souvent un travail magnifique, plus proche de l’art que d’autre chose ! Et si vous voulez monter en licol il y a des couleurs magnifiques pour les licols en corde !
 

8. Tous les chevaux peuvent être montés sans mors 

monter en licol
Crédit: Pauline Bach / Ecurie du Marjoulet

Comme vous l’avez compris au point 7, la monte sans mors c’est avant tout le dressage du cheval afin qu’il réponde parfaitement aux aides que sont les jambes et l’assiette. Et on vous jure que tous les chevaux en sont capables ! En partant de cette idée pourquoi ne pas imaginer pouvoir faire un piaffé, une pirouette ou encore sauter des montagnes comme ça ? Par exemple Bernard Cheru l’a fait et il vous dit tout ! Il y a aussi Alicya Burton que vous connaissez forcément alors vous voyez bien ! Vous n’avez plus d’excuse ! Même la hippie folle avec son comtois y arrive !
 

9.  La monte en liberté, l’apothéose d’un travail de longue haleine

monter sans mors
Crédit: Claire et Tygo

Quel cavalier n’a pas rêvé de monter son fidèle destrier sans rien, en liberté totale ? On peut y voir l’apothéose du travail lorsqu’on se met à monter sans mors. C’est l’achèvement d’un travail, à ce moment là vous pouvez vous passer complètement de tout artifice pour agir sur la tête de votre cheval. Il ne vous reste que votre assiette et vos jambes. Si vous en êtes déjà là bravo ! C’est que vous avez gagné la confiance de votre cheval et c’est la plus belle des victoires !  Mais faites attention, ça peut être dangereux si le cheval n’est pas prêt ! Bah ouais, la liberté ça peut vite lui donner envie de vous planter le cul dans le sable…
 

10. Vers une éthique différente, du cheval soumis au cheval partenaire

monte sans mors
Crédit: Pauline Bach

Lors de la domestication du cheval et tout au long de son évolution, il a été un outil de travail. A la guerre la vie des chevaliers par exemple dépendait souvent de lui. Ils avaient donc intérêt à avoir un cheval qui réponde parfaitement à tout et qui ne se rebiffe pas ! On comprend mieux leurs mors pour le moins barbares du coup. Mais aujourd’hui les chevaux sont devenus des partenaires de loisir. Leur usage a radicalement changé, ils deviennent peu à peu des membres de la famille. La monte sans mors peut s’inscrire dans ce cadre là, chercher à être plus proche d’un cheval partenaire. Le cheval deviendrait actionnaire à 50% du couple cheval / cavalier, à égalité avec son cavalier.
 

La monte sans mors semble devenir une mode, mais si vous voulez aller plus loin dans cette optique c’est tout un nouveau monde qui s’offre à vous. Il n’y a plus qu’à oser et à vous lancer ! 

Crédit image à la une: Pauline Bach

Laisser un commentaire

TOP MEMBRES


  1. #1 Joseph Lambert 94,229
  2. #2 Thomas Berrio 17,201
  3. #3 LeCadavre 10,602
  4. #4 Marine Martinez 3,834
  5. #5 VlendarkOfficiel 2,887
  6. #6 Virginie Paux 1,726
  7. #7 Marie Anquetil 1,559
  8. #8 Ronald Martin 977
  9. #9 Madyson 918
  10. #10 Lune Robin 881
  11. #11 Mélanie Nompex 797
  12. #12 Marie Chevallier 795
  13. #13 Agathe Beauvois 761
  14. #14 pauline Lapize 633
  15. #15 Louise Lecomte 539
  16. #16 girafe 404
  17. #17 Charlène Bénard 369
  18. #18 Elise Obolensky 280
  19. #19 souvielle 212
  20. #20 Crabe 133
  21. #21 Myriam 131
  22. #22 Delalande 119
  23. #23 leacmoi 112
  24. #24 tiphaine bdb 99
  25. #25 Pierre 96