Ces surnoms débiles qu’on donne à nos chevaux

Joseph Lambert
Joseph Lambert
Boss du game, tortionnaire de rédacteurs

Nos vidéos

Allez, on se connaît bien maintenant, alors pas de chichis entre nous : on a TOUS un ou deux surnoms débiles en magasin pour appeler notre cheval ! Hé oui, ça fait partie des petites manies de cavalier…  Et si certains passent encore, d’autres font prendre un sacré coup à notre crédibilité ! Passons en revue les plus débiles d’entre eux (liste non exhaustive)…

 

Le plus soft des surnoms débiles : Kiki

On commence doucement ce top des surnoms débiles avec Kiki. Ou Kikinette ça marche aussi pour une dame jument ! Et d’ailleurs, nos lecteurs les plus assidus l’auront peut-être remarqué, à la rédac’ on aime bien utiliser ce petit nom quand on parle de nos chevaux…

Variante : Kikinou
Taux de débilitude : 40%

Loulou

Là encore déclinable en Louloute pour une jument, celui-ci fait partie des surnoms débiles les plus incontournables !

Variante : Loulouchou
Taux de débilitude : 30%

Dadou

L’avantage de celui-là c’est qu’il peut servir pour n’importe quel cheval, pas uniquement le nôtre !
Exemple : « wouah, ils en ont de beaux dadous en équipe de France ! »

Variante : Dadounet
Taux de débilitude : 50%

Chouchou

En général, ce sont les cavaliers qui aiment bien la bouffe qui utilisent celui-là, parce que ça fait penser aux pralines… Miam ! D’ailleurs, on peut aussi le décliner en praline si on veut après tout !

Variante : Chouchounettte d’amour des bois jolis
Taux de débilitude : 60%

Gros

Enfin, plutôt mon gros ou ma grosse. Si si c’est affectueux, on vous jure ! En plus celui-là on peut l’associer à plein d’autres petits noms d’oiseaux tout mignons !

Exemple : « que je t’aime mon gros tas / viens là ma grosse lardonne, j’ai des carottes pour toi ! »
Variante : Grogros
Taux de débilitude : 70% 

Bébé

Ouais, là ça devient un peu ridicule… Mais encore une fois c’est affectueux ! Déclinable en bébou, ça marche aussi…
Exemple : « il est pas trop beau mon bébé / bébou sérieux ? »

Variante : bébinou
Taux de débilitude : 90%

Garçon / fifille

Très pragmatique, puisqu’on s’en tient à une considération genrée purement scientifique ! Du coup c’est forcément un peu moins fun, quoique très répandu ! Et c’est là que généralement, votre cheval vous gratifie d’une tête en mode « hey bien joué captain obvious ! »

Variante : tizizi / titezezette
Taux de débilitude : 20%

Papy / mamie

Vous l’aurez compris, il s’agit ici de cavaliers qui s’adressent à une vieille branche. Là encore, c’est affectueux…
Exemple : « hé ben il a du jus mon papy ce matin! »

Variante : pépère / mémère
Taux de débilitude : 30%

Pégase

Du nom du célèbre compagnon ailé du demi-dieu Hercule… Plutôt flatteur pour le destrier ça ! Coup de coeur de la rédac pour celui-là aussi !

Variante : Tornado
Taux de débilitude : 40%

Poney

Celui là il est surtout pour les cavaliers qui gagatisent du poney ! Très pragmatique encore une fois, puisque pas si éloigné de la vérité quand on parle d’un cheval… Mais celui-ci il faut le dire avec le ton m’voyez, sinon ça manque de piquant ! Notez aussi que ce petit nom fonctionne même si le destrier en question n’est pas un poney.

Exemple : « hey poney, tu veux des carottes samère ? »
Variante : poons
Taux de débilitude : 30%

Diminutif du nom

Pour ceux qui ont du mal, on parle ici de la répétition d’une syllabe du nom du cheval.

Exemple : « Bubulle (de son vrai nom Badabulle) viens ici ! »
Variante : déclinable à l’infini
Taux de débilitude : varie en fonction du nom mais souvent très fort

Crotte

Attention, là on monte d’un cran sur l’échelle des surnoms débiles ! Un peu ingrat, mais tellement marrant…

 Exemple : « je vais chercher ma petite crotte au box ! »
Variante : ticaca
Taux de débilitude : 70%

Nounours

Pour les petits malins qui auraient envie d’étaler leur science en disant « mais c’est pas un ours c’est un cheval ! » : on a remarqué ne vous inquiétez pas !

Variante : gronours
Taux de débilitude : 90%

Beau gosse

On achève ce top des surnoms débiles en beauté ! Si vous avez atteint ce stade, on est au regret de vous annoncer qu’on ne peut plus rien faire pour vous… Et d’ailleurs c’est limite de la maltraitance ! Faudra pas vous étonner si votre bourrin vous en veut après… Ah, et ne nous remerciez pas pour la photo, ça nous fait plaisir !

Exemple : « Viens là beau gosse que je te fasse une bise ! »
Variante : Ryan Gosling (ou tout autre beau gosse de la galaxie)
Taux de débilitude : 100%

Vous l’aurez compris, nous les cavaliers avons une tendance naturelle à la débilité quand il s’agit de cheval ! Et d’ailleurs, la notion même de dignité n’existe pas chez le cavalier ! Si vous ne nous croyez pas, regardez plutôt ce top dix des moments où tout cavalier perd sa dignité

Source photo à la une : contre galop

Articles random