Test : êtes-vous un cavalier normal ?

Joseph Lambert
Joseph Lambert
Boss du game, tortionnaire de rédacteurs

Nos vidéos

Table des matières

« Suis-je un cavalier normal ? »  Voilà une question que tout bon cavalier s’est déjà posée un jour ou l’autre. Pour répondre à vos inquiétudes, on vous a concocté un petit test pour savoir si oui ou non, vous êtes un cavalier normal.

 

Comme tout cavalier normal, vous parlez à votre cheval

Alors oui à première vue c’est vraiment bizarre parce que (attention spoiler) il ne vous répondra jamais. Mais rassurez-vous, on le fait tous, vraiment tous ! Du coup ça fait 2 points à rajouter à votre besace.

Vous donnez des petits surnoms à votre monture

Loulou, Pépette ou Doudou font partie de votre vocabulaire ? Là encore on est beaucoup à le faire, à croire que leurs noms ne servent à rien puisqu’on trouve toujours des surnoms débiles et bien ridicules ! Vous faites partie du club des créateurs de surnoms étranges ? Hop 2 points en plus !

Vous espérez secrètement que Kiki vienne vers vous quand vous arrivez au pré

Ce qui est fou ici, c’est que vous avez toujours cet espoir au bout de 3 ans. Oui, dans les films Tornado arrive au moindre sifflement. Mais on n’est pas dans un film et sans une bonne motivation (de type nourriture…) Chouchou la feignasse ne bougera pas d’un pouce et ce sont vos petites jambes qui vont bosser. Mais on affiche tous un sourire niais quand il daigne nous faciliter un peu la tâche, et ce même s’il le fait totalement par hasard. Allez, votre détermination vous rapporte 3 points !

Vous faites des bisous à votre cheval en espérant qu’il vous en fasse en retour

cavalier normal
Crédit : Contre Galop

On ne vous juge pas mais ça a un petit côté… Extrême. C’est sans doute votre partie déjantée qui parle. Mais on vous conseille quand même les bisous de votre moitié non cavalière, c’est moins baveux et ça sent meilleur (enfin normalement). Là c’est 3 points en plus quand même !

Vous boudez votre cheval

Oui oui ! Quand il ne fait pas ce que vous voulez, ou qu’il vous ignore royalement, vous lui tournez le dos en attendant qu’il vienne s’excuser. Comment ? Très simple ! Il vient vers vous (attention retour du sourire béat) ou il vous fait l’un de ses fameux bisous. Allez, on rajoute 3 points pour cette vision très personnelle de l’éducation des équidés.

Vous vous demandez ce qu’il fait quand vous n’êtes pas avec lui

pensée de cavalier
Source : pxhere, montage par Contre Galop

On ne peut pas être tout le temps avec nos chevaux favoris. Pendant ces moments certains regardent les DVD d’Andy Booth, d’autres révisent leur galop 1. Le cavalier normal lui, il pense à son cheval. Que fait-il ? A-t-il froid ? Il s’amuse avec les autres ? Oui, vous êtes un peu accro, mais c’est pas grave ! Vous voulez des points en plus ? En voilà 3 si vous êtes comme ça !

Vous prenez la « position CSO » quand vous passez sur un dos d’âne en voiture

Un obstacle est un obstacle, qu’on soit à cheval ou en bagnole ! Alors, c’est sûr, on n’a pas l’air très intelligent surtout si on a des passagers. Mais avec nous les vieilles habitudes ont la vie dure. Si vous êtes atteint à ce point, désolé mais c’est 4 points !

Votre résultat

cavalier joueur
Source : commons.wikimedia

De 0 à 7 : vous êtes un peu trop normal pour le monde des cavaliers, mais si vous continuez à lire nos articles, vous allez très vite rattraper votre retard.
Entre 8 et 13 : vous êtes assez fou pour vous considérer comme un cavalier normal pour notre univers parallèle de bêtises et de rigolades.
De 14 à 20 : attention, vous commencez à être sacrement piqué par la folie cavalière. Si jamais vous avez besoin de soutien on est là !

Alors, cavalier normal ou pas ? Balancez vos résultats ! Et on préfère vous prévenir : le stade suivant c’est la maladie de cavalier ! Nous on dit ça… 

Source photo à la une : Pixabay, montage par Contre Galop

Articles random