Ces galères de pansage que tous les cavaliers connaissent

Ces galères de pansage que tous les cavaliers connaissent
Source : commons.wikimedia

Quand on est cavalier, les galères de pansage sont comme les chutes : inévitables ! Retour sur ces petits désagréments rencontrés pendant ce que chevaux et cavaliers adorent : le pansage… 

 

Le pot de graisse ou d’huile qui tombe et se renverse partout

sabots cheval
Source : torange.biz

Evidemment on en a partout sur les mains ! Et pour les plus malchanceux, le poney va écraser le pot donc tout son contenu va se renverser par terre. Et comme chacun sait, l’eau et la graisse ça fait pas vraiment bon ménage… Gaffe aux gamelles dans la douche après ! Qui c’est qui est bon pour la corvée de nettoyage maintenant ?
 

Le pinceau qui reste collé au capuchon

pinceau cassé
Source : pxhere

On a tous connu cet intense moment de solitude quand le capuchon s’en va avec la tête du pinceau. Bye bye pinceau, y’a plus qu’a en racheter un. Pas étonnant que notre sellier nous adore !
 

Les brosses bourrées de poils

Et du coup au lieu d’en enlever ça en rajoute sur notre cheval ! Là, c’est le signe qu’il faut ABSOLUMENT laver ses brosses. Pas dans 100 ans, ni demain, TOUT DE SUITE. Petit conseil d’expert : acheter tout plein de brosses pour faire un roulement. Ça prend de la place dans la sellerie, mais plus besoin de les laver ! C’est comme la vaisselle en fait…
 

Poney qui renverse tout le matos

Une autre des bonnes galères de pansage. Un coup de sabot malheureux, et bam ! Tout par terre ! Y’a plus qu’à ramasser et à tout ranger à nouveau. En prenant soin de mettre la caisse de pansage le plus loin possible de Petit Tonnerre, le shetland démoniaque
 

Le cure pieds disparu

cure pieds perdu
Source : commons.wikimedia

LE truc précisément dont on a besoin pour le pansage. Une brosse ça peut se remplacer par une autre brosse mais le cure pied… Difficile de le remplacer par autre chose ! D’autant que c’est un truc qu’on se fait régulièrement taxer ça. Normal, plus c’est petit plus c’est discret !
 

Le cheval chatouilleux

cheval chatouilleux pansage
Crédit : les aventures d’Action et Enjoy

Ce cheval là va DETESTER l’étrille (vachement pratique quand il est plein de boue) et il a généralement une vilaine tendance à mordre quand la brosse ne lui plaît pas. Pour celui là, le pansage va être sportif et ton passe son temps à essayer de lui enlever la boue sur les jambes à la brosse douce. Mieux vaut avoir du temps et de la patience ! Autre petit conseil d’expert : l’étrille américaine, c’est la VIE !
 

Le cheval fugueur

Il doit avoir un don, mais dès qu’on l’attache il va essayer de se tirer ! Alors avec ce cheval fugueur, mieux vaut s’armer d’une longe avec mousqueton anti-panique, histoire de ne pas ajouter la longe à la liste des achats réguliers
 

 Le cheval mangeur

cheval mangeur
Source : pixabay

Lui n’a pas eu son quotat de carottes, ou pas assez en tous cas parce qu’il essaye de manger tout ce qui passe, brosses, cure pieds, sac, veste…. Généralement il ne sera pas embêtant rayon friandises….. Tout lui va tant qu’il peut manger ! D’ailleurs, si vous avez un peu de temps et que vous aimez faire la popote, jetez un oeil à nos recettes de mash maison !
 

Le cheval dégueulasse, la pire des galères de pansage

cheval sale
Crédit : Contre Galop

Et non content de s’être tartiné de merde juste avant qu’on vienne le cueillir au pré, il a fallu que ce soit le SEUL cheval gris de l’écurie ! Prochain cheval, prenez un Appaloosa, au moins les tâches feront partie du décor…
 

 
Bon, malgré toutes ces petites galères de pansage, ça reste quand-même un moment de détente et de plaisir pour le cheval, et pour le cavalier aussi ! Et surtout, c’est une étape indispensable avant et après son cours collectif, alors interdit de la zapper ! 

 
Source photo à la une : commons.wikimedia

Marine Martinez

Esclave en chef bientôt à la retraite
Fermer le menu
×