Qu’est ce que l’incurvation ?

Apprendre à incurver son cheval, est un passage obligé pour les cavaliers novices, s’ils veulent un jour être des excellents, dans l’art équestre. Toute personne, doit se préoccuper de la bonne incurvation de son cheval sur le cercle. Ne pas rêver, l’exercice de l’incurvation n’est pas un simple pli de l’encolure. Effectivement, cela  demande de mobiliser tout le corps de son cheval, et non pas exclusivement la tête.

 

Qu’est-ce que l’incurvation ?

Pour commencer, il faut savoir que l’incurvation est une des bases du travail à cheval. Ensuite, l’objectif est de faire en sorte que le cheval courbe sa colonne vertébrale sur le tracé d’un cercle. Logiquement le cheval plie de sa tête à sa queue, pour pouvoir épouser la forme du cercle.

 

incurvation carrière
Source : Pxhere

Il existe aussi la contre-incurvation. Le but est de faire une courbe avec son cheval à l’inverse de la trajectoire du cercle. Si on a du mal à visualiser, ont peut se fier à sa jambe : soit on essaye de faire plier le cheval autour de sa jambe intérieure du cercle et on obtient une incurvation, soit on fait l’opposé en pliant le cheval autour de sa jambe extérieure du cercle, pour obtenir la contre-incurvation. Attention aux idées reçues, l’incurvation et le contre incurvation on le même effet sur le travail du cheval.

 

Pourquoi apprendre l’incurvation ?

L’incurvation sert d’une part à assouplir et muscler le cheval et d’autre part à le préparer à effectuer des figures complexes de dressage. Grâce à ça, votre compagnon sera beaucoup plus disponible aux aides sans forcément essayer d’y échapper.

 

Comment faire l’incurvation à son cheval  ?

Voici la recette que l’on vous propose :

Avant toute chose, commencez à sortir votre matériel :

  • Un cheval,
  • Un filet
  • Un lieu pour monter
  • Une bonne détente
  • Une main intérieure  pour donner le pli
  • Une main extérieure pour tenir l’épaule
  • Une jambe intérieure à la sangle
  • Une jambe extérieure légèrement reculée
  • Beaucoup de patience

Astuce : Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter une selle et un tapis, ça mange pas de pain.

 

Recette de l’incurvation, à faire de préférence sur un cercle :

Grand prix
Source : Pxhere
  • Essayez de mettre la rêne intérieure légèrement plus bas que la rêne extérieure. Mettez votre main intérieure au niveau du garrot de votre cheval.
  • Vérifiez l’amplitude du pli grâce à la rêne extérieure : Laissez un peu filer votre rêne extérieure, pour que l’encolure puisse s’étirer sur ce côté. Attention à ne pas avancer votre main.
  • Laissez votre jambe intérieure à la sangle et donnez une légère pression de jambe pour donner l’indication à votre ami, qu’il doit se courber. Si vous avez l’impression qu’il se contraint où devient raide pendant l’exercice, n’hésitez pas à le réactiver par cette méthode.
  • Reculez votre jambe extérieure légèrement pour pouvoir inciter votre cheval à ne pas faire échapper ses hanches vers l’extérieur.

Penser à répéter la recette plusieurs fois, sur des voltes, des huit de chiffres et des demi-voltes, serpentines…etc., puis laissez reposer. Si vous n’êtes pas à l’aise, commencez à apprendre l’incurvation dans un coin de manège

Astuce : Si vous saupoudrez un peu de “persévérance”, vous verrez que la recette marchera à merveille dans quelque temps.

 

Quels sont les problèmes rencontrés lors d’une incurvation ?

Les problèmes rencontrés son divers selon les cavaliers et les chevaux. Néanmoins, certains défauts de pratique son très récurrent, comme :

  • Le cheval qui s’écarte du cercle du fait que les épaules du cheval ne soient plus tenues ou que l’encolure est trop pliée (il ne faut pas tirer sur les rênes sinon ça ne marche pas)
  • Le cheval qui rentre dans le cercle, à causes des épaules qui partent vers l’intérieur
  • Le cheval qui se couche dans le cercle :  comment vous dire ? Soit le virage est pris trop court . Soit trop vite ?
  • Les hanches de votre cheval dérapent à l’extérieur, parce que vous demandez l’incurvation uniquement avec la main intérieure.

Il ne faut pas oublier que l’anatomie du cheval peut jouer beaucoup : soit d’une main à une autre (Les chevaux ont tous un côté plus souple que l’autre). Soit à cause de la cage thoracique du cheval qui est rigide, en opposition à l’encolure qui est souple. Le refus d’incurvation peut aussi être dû à un manque d’équilibre du cheval.

 

apprendre incurvation
Source : Pixabay

Vous êtes prêts pour l’incurvation. Enjoy

 

Crédit photo à la une : Pixabay

Ronald Martin

Ronald Martin