5 métiers du cheval : être payé pour vivre votre passion

Vous voulez faire de votre passion votre métier ? Bon, espérons que votre passion, c’est le cheval, sinon cet article ne va pas vous être super utile. Mais si vous êtes passionné par nos amis les équidés, Contre Galop vous a fait une mini liste de 5 métiers du cheval qui pourraient vous intéresser.

Cavalier pro, en route pour les concours

 

cavalier pro
Source : Pixabay

 

Alors dit comme ça, vous vous imaginez monter Pompon toute la journée et briller sur les terrains de concours.

 

Mais ce n’est pas tout à fait ça…Vous avez intérêt à avoir de bonnes cuisses, parce que vous devrez monter environ 10 chevaux par jour. Il vous faut un galop 7, être habitué aux terrains de concours et surtout une bonne dose de courage car vous allez souvent être sur les routes.

 

Mais ni vos muscles endoloris ni les heures passées dans le camion à écouter la seule fréquence qu’il capte (c’est-à-dire France Culture) ne vont vous arrêter, n’est-ce pas ?

 

Groom, la nounou du cheval

dressage cheval
Source : Pixabay

 

Vous passez plus de temps à nettoyer votre cheval qu’à le monter ? Les pions et les tresses sont votre passion? Voir un cheval en pleine forme grâce à vous vous comble de bonheur ?

 

Dans ce cas, vous êtes peut-être fait pour le métier de groom !

 

Bon, il faut préciser tout de même que, comme le cavalier pro, vous allez souvent voyager.

 

Et puis étant donné que les concours, c’est le weekend, vous serez rarement dispo pour sortir avec vos amis. D’ailleurs, vos amis deviendront vite les chevaux dont vous vous occupez, car vous allez passer votre vie au centre équestre.

 

Niveau style de vie, il y a quand même pire dans les métiers du cheval !

 

Éleveur, une affaire de famille

éleveur métier du cheval
Source : Pixabay

 

Faire naître des poulains, le rêve !

 

Si c’est le vôtre, c’est que le métier d’éleveur est sûrement fait pour vous.

 

Le but étant de faire naître les meilleurs poulains possibles, vous allez tenter de trouver le croisement parfait entre une jument et un étalon.

 

Ce boulot va prendre tout votre temps , sans compter le gros travail de gestion derrière. Attention, il vaut mieux une activité complémentaire, car il est rare de devenir millionnaire !

 

Cependant, c’est un challenge passionnant et parfois un travail sur plusieurs générations. Et puis voir grandir les poulains sera un tel cadeau que ça vaut toutes les heures de travail du monde.

 

Le petit bonus, c’est que les poulains font toujours des choses très drôles (rien que de les voir trottiner, vous aurez un sourire niais).

 

Ah, et aussi trouver des noms pour poulains trop mignons.

 

Jockey, un des plus durs métiers du cheval

 

jockey métiers du cheval
Source : Pixabay

 

Si vous faites entre 1,50 m et 1,65 m et pesez à peine 60 kg tout mouillé, ce métier peut vous intéresser.

 

Avant de devenir Jockey, il faut être lad jockey (pour le galop) ou lad driver (pour le trot).

 

Parmi les lads de l’écurie, le jockey est l’élu. Sacré challenge, non?

 

En tout cas, à part une forme physique en béton, il faut aussi avoir un sacré moral. En effet, le milieu est forcément très compétitif.

 

Mais en tout cas, vitesse et adrénaline seront la récompense assurée !

 

En plus, vous pourrez frimer avec vos amis ” Ouais, j’ai gagné une course avec Moonlight Tropic hier, c’était trop facile…” avec un petit air satisfait. Oui, ce nom fait partie des pires noms de chevaux.

 

Prévoir également un budget douche conséquent.

 

Dentiste équin, pour ramener sa fraise

 

dentiste équin métiers du cheval
Crédit: Traderidera

 

Si vous êtes passionné par le fait de mettre la main dans la bouche des chevaux, c’est assez étrange.

 

Mais heureusement, être dentiste équin, c’est un des métiers du cheval loin de se résumer à ça.

 

En gros, vous allez devenir le superman de nos amis les équidés. Leurs dents poussent pendant toute leur vie et, malheureusement, elles s’usent de façon inégale et ça peut faire des “surdents” tranchantes qui rentrent dans leurs joues…aïe.

 

Votre mission va donc être de les soulager et d’entretenir leurs petites quenottes désorganisées.

 

La récompense sera surtout de les voir plus à l’aise dans leur bouche.

 

Alors, vous seriez partant pour un de ces cinq métiers du cheval? Non? Pas de souci! Il existe environ 100 métiers dans la filière cheval! Donc, il est largement encore possible de trouver votre bonheur (dans le pré). Et pour plus d’infos, consultez les guides de Contre Galop!

Source photo à la une : Pixabay

Virginie Paux

Virginie Paux

Cavalière éclectique avide de liberté et de raies de mulets