Les 10 meilleurs exercices d'equifeel

exercices d'equifeel

Vous hésitez encore à vous lancer dans la discipline ? Vous avez déjà entendu parler d’equifeel mais la discipline vous semble floue ? Venez donc découvrir les exercices d’equifeel proposés en concours officiels FFE que vous pouvez tout aussi bien réaliser chez vous dans vos installations. 

 

Quelques rappels

equifeel
Crédit : Les aventures d’Action et Enjoy

Rappelons tout d’abord avant de commencer les exercices d’equifeel les principes des exercices et les points obtenus à chaque passage. Avant de réaliser un exercice, vous devez annoncer au juge quel contrat vous souhaitez réaliser. En 10 points, 15 points ou 20 points.
Vous pouvez aussi gagner des points si votre mouvement est réalisé avec fluidité (+2) et en perdre si vous renversez des embûches (-2). Votre contrat peut être ramené à 0 si vous dépassez le temps imparti ou si vous ne respectez pas votre contrat (élastique cassé par exemple).
 

Les exercices

 

Le trèfle

Le cavalier fait exécuter à son poney/cheval un parcours en trèfle autour de trois cônes. S’il commence par le cône qui est à sa droite, il le contourne à main droite, puis il va à main gauche sur le second et le troisième cône qui est au fond. S’il commence par le cône qui est à sa gauche, il le contourne à main gauche, puis il va à main droite sur le second et le troisième cône qui est au fond.

Il revient ensuite dans la zone de départ. Le contrat en 10 points s’effectue en licol et en longe, en 15 points licol et longe liés par un élastique et en 20 points en liberté.

 

Le Licol

 
Le cavalier à pied et son poney/cheval se dirigent vers une zone située à 10 m de la zone de départ. Le cavalier arrête son poney/cheval, lui retire le licol, fait le tour du poney/cheval en le caressant avec le licol sur tout le corps. Puis, il revient vers la zone de départ et s’arrête à l’intérieur de celle-ci.
Cet exercice peut se combiner avec d’autres difficultés, comme le reculer par exemple qui augmente le niveau de difficulté des contrats.

exercices d'equifeel le licol
Crédit : Le murmure du Louvray

 

Le va-et-vient

 
Certains l’appelleront le reculer.  Tout en restant les deux pieds dans la zone cavalier (sauf pour le contrat à 10 points), le cavalier doit faire reculer son poney/cheval jusqu’à la ligne entre les plots, le poney/cheval devant placer les antérieurs sur ou derrière la ligne qui sépare les deux plots. Ensuite, le cavalier le fait revenir vers lui le chrono s’arrête lorsque les antérieurs sont revenus dans la zone matérialisée. Le niveau de difficulté des contrats s’associe à la distance à reculer et la connexion avec le cheval.

 

Le slalom

Il s’agit dans cet exercice de rester dans une zone délimitée et d’inviter son poney/cheval à réaliser un slalom à distance (en longe, longe élastique ou liberté), sans renverser de plot. Véritable exercice de précision, cet exercice permet de vérifier la mobilité des épaules de votre cheval. Attention aux plots renversés qui vous coûteront 2 points de pénalité.

 

Le cercle

L’exercice semble simple. Mais le cavalier doit faire tourner en rond son poney/cheval en cercle, tout en ne sortant pas d’une zone qui peut être délimitée par un cerceau. Si le cavalier sort de sa zone, son contrat peut être nul. Un changement de main doit également être effectué pour que le contrat soit validé. Alors, pas si simple l’exercice ?
 

Le pivot 

Véritable épreuve de précision pour le meneur mais aussi pour son partenaire de jeu. Les postérieurs dans un cerceau, le cheval doit déplacer son avant main autour des postérieurs qui doivent rester dans le cerceau. Le jury peut décider pour l’épreuve le sens du déplacement, vers la gauche ou vers la droite. Un seul pied sorti pénalise d’une erreur réparable. Le cavalier repositionne alors son poney/cheval dans le respect des contraintes de son contrat et poursuit dans le temps imparti. Les points compris dans les contrats allient finesse du contact au licol (longe, longe élastique et liberté) mais également le degré du pivot. Un contrat en 20 points se fait donc en 360°, le cheval doit faire un tour complet et idéalement en liberté lorsque le dispositif le permet.
 

Le huit 

En continuité avec le cercle, le cavalier doit faire effectuer un huit de chiffre à son cheval (bon exercice pour le décontracter d’ailleurs), sans sortir de sa zone cavalier, et sans que le cheval ne pénètre cette zone. En 10 points licol longe, 15 points longe avec élastique et en 20 points en liberté.

 

Les embûches

C’est sûrement le plus connu des exercices d’equifeel ! Les embûches sont une jolie petite particularité qui permet de tester la désensibilisation de vos poneys/chevaux.
Il peut s’agir de passer sur une bâche, un tapis, franchir un obstacle ou une embûche mystère. Tout est possible !

exercices d'equifeel
Crédit : Le murmure du Louvray

 

Le van 

Épreuve réservée uniquement à la club élite. Il s’agit dans un temps imparti de faire monter son cheval dans le van avec la plus grande légèreté, alors chiche d’embarquer en liberté pour 20 points et un Mars ?

 

Le déplacement latéral sur un carré

 
Il peut se réaliser autour d’un carré (pas ceux de dressage hein) ou le cheval doit véritablement faire preuve de précision et de mobilité dans ses hanches. Il s’agit de positionner les antérieurs du cheval au dessus de la barre et de le faire déplacer latéralement au dessus de cette barre. Mais, sans jamais qu’un antérieur recule ou un postérieur avance hors du dispositif.
Dans l’exercice du carré, le cavalier est au centre d’un carré de barres autour d’un cerceau et doit à distance faire déplacer son cheval autour d’un carré complet. Si votre compagnon, sort les quatre pieds  d’un côté ou l’autre de la barre : contrat ramené à zéro. Même punition pour vous, si vous sortez de votre cerceau.
 

Bonus des exercices d’equifeel : les épreuves montées

 
C’est aussi possible de faire de l’equifeel monté ! Certains organisateurs n’hésitent pas à attirer les cavaliers pas encore séduits par la discipline en organisant une épreuve montée dite préparatoire. Même principe qu’à pied, il s’agit d’avoir le contrôle de son cheval sur des embûches simples ou exercices avec le plus de légèreté et de fluidité possible. Vous retrouvez donc le slalom, le petit obstacle, le passage de bâche ! Bref, il y en a pour tous les goûts ! Attention toutefois ! L’equifeel n’est pas du pony-games ! Les contrats de points doivent également être respectés.

 

Alors, ces petits exercices d’equifeel ça vous tente ? N’hésitez pas à aller jeter un oeil dans les événements équestres de votre région. Ils sont encore peu nombreux parmi la masse d’autres événements mais plaisir garanti ! L’équitation dite éthologique est en plein essor dans le monde équin, venez découvrir cette approche équestre.

 
Crédit photo à la une : Le Murmure du Louvray

Laisser un commentaire

×