5 bonnes raisons de pécho un non cavalier2 min read

pécho un non cavalier

On vous avait déjà parlé des astuces pour sortir avec un non cavalier. Mais comme on a bien noté le scepticisme de certaines, on va enfoncer le clou et on va vous donner cinq bonnes raisons de pécho un non cavalier.

 

On a l’impression d’être une pro

Eh oui, même si on est en club 3, face à lui, on a l’impression d’être une vraie pro. Et avec un peu de chance, il sera admiratif, il va pas nous la jouer relou en mode « c’est le cheval qui fait tout ». Et puis au pire s’il nous dit ça, on le met sur le cheval sans étriers. Il rigolera beaucoup moins d’un coup. Celle-là c’est sans doute la meilleure des raisons de pécho un non cavalier, vous ne trouvez pas ?

 

Il ne risque pas de critiquer notre position

Autre avantage de pécho un non cavalier. Avec lui pas de « baisse tes talons » ou « en arrière les épaules ! ». Déjà rien que d’être au galop l’impressionne. Et si jamais on fait une barre ou qu’on se fait éjecter, il nous sortira pas « c’est de ta faute, tu étais trop en avant ». Non, lui, il va s’inquiéter pour nous. On va avoir des « ça va ma chérie ? ». Bon en vrai au bout de la dizième chute, il s’y habitue et se paye même le luxe de se foutre de nous mais bon

 

On va devenir coach sportif

coach equestre

Source : pxhere

Idéal quand on doit se venger d’un truc qu’il a fait (voir point précédent) ou juste pour qu’il arrête de se plaindre d’avoir trop de gras.  À nous donc les balades-footing. Pour celles qui ne connaissent pas, le concept est très simple : nous à cheval et lui à pied. Et il doit courir. Bref faire un footing sauf que s’il ralentit on l’écrase ( bon, ok ça c’est juste pour les sadiques). Mais promis, c’est sympa.

 

On va être coach sportif 2.0.

C’est le même concept qu’avant mais à vélo. L’avantage, c’est qu’il ne va pas se plaindre tous les 300 mètres et que la balade ne va pas durer moins de 10 minutes. Et puis sinon ça désensibilise poney aux vélos et ça lui fait un compagnon. D’après la légende, certains chevaux à l’esprit compétitif tentent même de faire la course avec le vélo, même au pas. À peine le vélo le dépasse, on a le droit à une petite accélération du pas. Idéal pour les amateurs de dressage pour améliorer les transitions intra-allures. Enfin, pour ceux qui ont pas des chevaux trouillards quoi…

 

Il nous prouve constamment son amour 

non cavalier amoureux

Source : pixabay

Bon ok, le fait de nous supporter nous c’est déjà un gros point positif. Mais supporter en plus notre passion et notre cheval, c’est une preuve d’amour quotidienne. Et même s’il aura tendance à râler en nous accompagnant en concours, et donc se lever à 4 h du matin, rien que le fait de venir avec nous est beaucoup trop attentionné pour ne pas être cité. Petite dédicace donc à tous les copains qui accompagnent leur copine pour aller monter.

 

Alors les non-cavaliers, avouez que c’est plutôt flatteur comme top non ? Mais bon, on est consciente que des fois on vous énerve. Si si ! Pour preuve, ce top sur les choses qui énervent les non cavaliers.

Source image à la une : pixabay

mm
Marine Martinez
Esclave en chef bientôt à la retraite