Top 5 des bonnes raisons d'avoir un cheval gris

En terme de robes de chevaux, il y en a pour tous les goûts, et chacune a ses avantages et ses inconvénients. Nous ici, on adore les gris. Alors pour vous donner envie, on vous a trouvé cinq bonnes raisons d’avoir un cheval gris… 

 

5. Avoir un cheval gris, c’est la classe

cheval gris classe
Avouez-le les filles : on a toutes (ou presque) déjà rêvé du prince charmant sur son cheval blanc ! Bon, depuis on a grandi, et on a capté que nos mères nous ont dit que des conneries… Mais à défaut du prince, on a au moins le cheval charmant ! Sinon, on peut aussi pécho du cavalier, c’est pas toujours charmant mais c’est souvent un bon plan pour monter gratos…
 

4. Tout lui va niveau couleurs

cheval gris couleurs
Crédit : équi-vogue

Mis à part le blanc pour les chevaux qui tirent plus sur le blanc que sur le gris, on peut tout mettre à un cheval gris. Vert, bleu, orange à pois argentés même si on veut. Mais un peu de retenue tout de même, c’est pas mardi gras tous les jours ! Même si votre gris peut se permettre de porter un des sublimes tapis de chez Equi-vogue, allez-y mollo (Hubert) sur les fanfreluches en concours.
 

3. On peut tester plein de produits de nettoyage que personne ne connaît

Bon, vous l’aurez sans doute compris, avoir un cheval gris c’est un peu la plaie pour la propreté, surtout quand il pleut. Faut dire que c’est quand-même un peu salissant ces bêtes-là. Il suffit d’une toute petite flaque de boue pour les transformer en boulette géante nauséabonde de boue séchée. C’est donc un certain budget qu’il vous faut pour entretenir le poil de Pégase. Mais comme nous on voit toujours le verre à moitié plein, on se dit qu’avoir un cheval gris c’est l’occasion d’acheter tout un éventail de produits de nettoyage. Si vous avez un gris, c’est peut-être l’occasion pour vous d’envisager une reconversion comme testeur officiel de produits chez Gallop ! Nous on dit ça…
 

2. On a une bonne excuse pour arriver en retard en cours

cheval gris sale
Voilà le topo : dans votre club, on ne rigole pas avec la propreté. Alors c’est pour tous les cavaliers pareils : les chevaux doivent être IM-PE-CCA-BLES en arrivant en cours. Ce qui veut dire : pas de paille dans la queue, crins soigneusement brossés, et bien sûr pas une tâche de boue sur la délicate fourrure de Pégase. Oui, mais vous vous avez un gris. Et un gris, ça se salit : suffit de voir comment on les récupère du pré après une nuit de pluies diluviennes. Du coup, on frotte on frotte, on met toutes nos tripes dans le combat contre la gadoue. Mais elle est plus forte que tout, alors on finit par abdiquer, après un bouchon plumé et des muscles tétanisés… Et du coup, on arrive à la bourre en reprise : “c’est pas ma faute, c’est toi qui voulais un cheval immaculé ! Moi j’ai fait ce que j’ai pu…” Allez, remballez vos excuses bidons et au boulot !
 

1. Ils ressemblent (presque) à des licornes

Nous voici à l’apothéose de ce top des bonnes raisons d’avoir un cheval gris ! Portrait robot d’une licorne : c’est grand, blanc, majestueux, le poil brillant et le crin soyeux. Et surtout, ça a une corne magique sur la tête, et ses larmes guérissent tous les maux ! Oui bon, on va pas vous mentir : on n’a encore jamais trouvé de telle créature dans la nature. Mais comme on a envie de se la péter un peu, on a pris notre gros poney gris et on l’a affublé d’une fausse corne. Un peu de paillettes, et voilà le travail ! Comment ça c’est pas réaliste ? Bah allez-y, montrez-nous une vraie licorne ! Ah, on fait moins les malins hein ?
 

Alors, vous voyez qu’il y a plein de bonnes raisons d’avoir un cheval gris ! D’ailleurs, même Pénélope a cédé à l’appel du gris ! Si ça c’est pas une bonne raison…

 
Source photo à la une : pexels

Marine Martinez

Marine Martinez

Esclave en chef bientôt à la retraite