Les pires galères des figures de manège

Joseph Lambert
Joseph Lambert
Boss du game, tortionnaire de rédacteurs

Nos vidéos

Le dressage et les figures de manège sont à la base de l’équitation. Logique, on doit pouvoir se déplacer à toutes les allures avant de faire quoi que ce soit d’autre. Voici un petit tour d’horizon de ces exercices diaboliques.

 

Grand classique des figures de manège : la volte jamais ronde

volte ratée équitation
Source : wikipédia

C’est la base des figures de manège. Une volte consiste à faire un cercle mais plus petit sur l’un des grands côté du manège en allant toucher la ligne du milieu. Evidemment cette fichue ligne est LA galère de la volte, Du coup, soit on la dépasse et la volte devient trop grande, soit on la rate et la volte est trop petite. Sinon, c’est un problème d’incurvation que le cheval aura, et du coup adieu volte parfaite.
Taux de galère : 50%
 

Le doublé jamais droit

doublé dressage
Source : wikipédia

C’est une des figures de manège les plus simples aussi. En gros on tourne d’uncoté et on rejoint l’autre côté. Mais notre moniteur aura toujours à cœur de préciser « et bien droit le doublé hein ! » Et évidement c’est pile à ce moment là que Kiki d’amour a vu une mouche ou décide que la barrière se rapproche dangereusement de lui, et donc tourne sans attendre qu’on lui dise. Attention à une petite séparation des corps possible.
Taux de galère : 20%. Parce que bon, avec la diagonale, y a pas plus simple.
 

Le cheval qui s’arrête au milieu de la demi volte renversée

galère figures de manège
Source : wikipédia

La demi volte renversée est une demi volte à l’envers. On commence par la diagonale puis on tourne vers le mur. Et à chaque fois, c’est la même erreur, la diagonale ne va pas assez vers le milieu du manège ! Donc on tourne trop court et Bébé des bois a peur de prendre le mur dans la figure donc il s’arrête.
Taux de galère : 60%
 

Le huit de chiffre de la torture

huit de chiffre cheval
Source : wikipédia

Celui-ci allie le cercle et la diagonale en forme de huit. D’où son nom. Simple d’apparence mais entre les tournants où le cheval refuse de s’incurver d’un côté (logique ils ont tous un côté dominant comme nous), les diagonales où on ne revient pas assez tôt sur la piste et le moniteur qui nous crie de mettre de plus de jambes parce que notre cheval dort debout… Le huit de chiffre a vite fait de devenir le signe de l’infini !
Taux de galère : 85%

La serpentine de la mort

serpentine équitation
Source : wikipédia

Nous voici à la pire des figures de manège, celle qui fait trembler tous les cavaliers. La serpentine prend la forme d’un S dans toute la longueur du manège, elle est composée de deux boucles minimum mais peut en comporter plus. Alors cet exercice allie précision, impulsion, incurvation et surement d’autres trucs en -ion. (la position du cavalier et du cheval par exemple). Il faut avoir des boucles de la même taille donc il faut les faire aux mêmes endroits de la carrière d’un côté ou de l’autre. Donc précision de la mort. C’est là que les vieux cavaliers sont avantagés. Pourquoi ? Parce qu’ils ont connu le fameux jeu du snake sur le nokia 3310, et qu’ils maîtrisent à fond l’ondulation du serpent.
Taux d’énervement : 99, 9% parce que 99, 9% des tentatives se terminent par : »c’était pas mal sauf là et là et là ».
 

Que celui qui n’a jamais raté sa volte ou sa serpentine nous jette la première pierre ! Et si le dressage c’est un peu votre dada, venez jeter un oeil à nos astuces pour gagner des points en reprise de dressage.

 
Source photo à la une : Wikipédia

Articles random