Concours VS cours : Qui l'emportera ?

Vous n’avez jamais réussi à choisir entre l’excitation fébrile du concours et l’ambiance fraternelle des cours en club ? On vous a réuni ici quelques petites situations pour enfin vous aider à faire votre choix ! Alors ouvrez grands vos mirettes pour notre concours VS cours !

Concours vs cours : le coach

concours cheval cso
Source : Pixabay

Cours : En général votre coach est assez cool. Il vous donnera très souvent des conseils pour progresser, mais toujours sur le ton de la rigolade !
Concours : Alors qu’en concours il se transforme en une bête fulminante de conseils, d’ordres et d’exaspérations ! Il se tord les tripes à l’idée que votre poney passe de l’autre côté du gigantesque oxer multicolore ! Ou encore d’arriver à passer le fameux obstacle surnommé “le mexicain”, avec des cactus partout et des chapeaux volants …
Winner : La team cours à 95% ! Parce qu’avoir des conseils c’est bien, les avoir sans prendre cher non-stop c’est mieux.
 
 

La préparation

cso cheval bai
Source : Pixabay

Cours : Bien souvent, 15 minutes avant le départ on commence seulement à s’inquiéter des tapis qu’on va emmener aujourd’hui pour aller voir Pépito. Bien souvent, on fini par tout embarquer par manque de temps. Et bien souvent, on recommence toutes les semaines !
Concours : Tandis qu’un concours ça demande du temps et de l’organisation. La veille vous avez graissé vos cuirs, lavé vos bottes, nettoyé vos brosses, pionté Pépito, et chargé le camion ! – Rien que ça – Et mine de rien, vous y avez passé tout votre après midi !
Winner : Ex aequo … C’est du 50/50 à la rédac’ car certains préfèrent vivre dans l’action, et d’autre bien sagement avec tout organisé !

Autre duel concours vs cours : les soirées

bain moussant romantique
Source : Flickr

Cours : Quand vous avez fini de monter Pépito, vous vous empressez généralement de ramasser vos affaires et de rentrer à la maison bien au chaud. Vous finissez alors souvent dans un bon bain en compagnie de votre série préférée, tout en faisant attention de ne pas faire tomber votre ordinateur dans l’eau … Tout un programme ! Sinon, les plus courageux rangent même leurs affaires ! Tandis que d’autres les posent au même endroit, près de la porte d’entrée ..
Concours : Qui dit concours, dit débriefing. Et qui dit débrief dit soirée club ! Alors tous à vos bières, entre la course PMU, les puissances à pieds et Jean Hubert qui veut vous prouver que monter bourré c’est utile, vous avez de quoi faire ! (Pour ceux qui se demandent, OUI ON L’A FAIT ! Regardez ici notre top 10 des avantages à monter bourré).
 

Bonus jeu en soirée : la course PMU

course hyppique cheval pmu
Source : Pxhere

Et si vous ne savez pas ce que c’est les courses PMU et que vous avez la flemme de demander au coach (Oui oui, il doit bien connaître ce jeu) on vous a mis le principe juste en dessous ! On est pas gentil, nous ?
Le principe est simple : une grande tablée (tout votre club en général) se munit d’un grand verre rempli à ras-bord. Vous le remplissez de ce que vous voulez, mais les puristes choisissent généralement la bière ( – L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération – ). Alors chaque joueur a un cheval attitré, et le meneur raconte la course et décrit l’évolution des jockeys. De nombreuses difficultés sont à franchir !
soirée cavalière
Source : Pxhere

  • Le trot de base : Quand votre cheval trotte, tapez des mains sur la table pour simuler le bruit (Faisant au passage déborder le verre). Donc ce petit trot est à réaliser entre chaque évènement cité plus bas.
  • Les photos : Vous incarnez à présent un photographe souhaitant vivre la course au plus près ! Alors faites mine de prendre en photo votre voisin.
  • La marseillaise : Au tour de la France d’être à l’honneur, levez-vous, posez fièrement votre main sur le cœur et chantez la marseillaise !
  • Les virages : Vous ne faites qu’un avec votre voisin, et c’est parti pour se pencher de gauche à droite pour éviter la barrière.
  • Les haies : Pour les passer, une seule solution, faire la holà !
  • La rivière : Passage très apprécié des puristes, il suffit de vider son verre avant de se resservir…

Rapidement, vous devez savoir quel choix l’équipe a fait … *Roulement de tambour* La team concours remporte cette manche !
Winner : Concours à 100%

Le réveil

réveil CSO
Source : Pixabay

Cours : Comme à chaque fois, vous vous réveillez quand Bubulle s’est cogné contre son bocal pour avoir à manger. Donc généralement vers 10 heures vous vous levez, telle une marmotte sortant de son terrier, à la recherche de vos chaussons licornes et de votre paquet de corn flakes. Toujours très cool, vous faites apparition au club vers 14 heures.
Concours : Réveil programmé à 4h45. Bottes préparées à l’avance, tenue repassée, et seau de granulés rempli ! Vous sortez encore endormi de votre maison sur les coups de 6 heures, pour embarquer Pépito à 6h30. Ensuite direction le sable du parcours pour la reconnaissance à 8 heures, puis la détente, … Et ainsi de suite jusqu’à 19h le soir. Donc tout est millimétré, calculé pour être parfaitement à l’heure.
Winner : La team cours à 100% ! La marmotte power, ça a du bon.
 

Dernier duel concours vs cours : le stress

cheval cso
Source : Pexels

Cours : En fait, à part stresser pour faire une petite puissance entre copains, ou retrouver une cravache perdue dans les méandres de la sellerie, pas énormément de rebondissements en vue …
Concours : La peur d’oublier le parcours, de ne pas se réveiller, que Pépito se blesse pendant le transport est à son comble ! Il faut ajouter à cela un sommeil agité, et le stress qui monte au fur et à mesure qu’on voit les heures défiler …
Winner : Les concours à 80% parce qu’il y a toujours ce rigolo ! Vous savez, celui qui vient juste pour accompagner, et qui s’amuse à trouver le cavalier le plus stressé du concours ! Alors une petite pensée pour tous nos Jean-Hubert, qui cherchent encore la perle rare….
 

Alors qui gagne cette joute “concours vs cours” selon vous ? Sinon vous pouvez aller regarder nos astuces pour retenir facilement son parcours de CSO, comme ça plus aucun stress en vue ! 

Source photo à la une : Pixabay


 

Louise Lecomte

Louise Lecomte