Déconfinement et équitation : on vous dit tout

Le déconfinement, moment tant attendu des cavaliers, arrive avec ses gros sabots et son lot de joies. « Mais », parce que oui, il y a un « mais », ça ne se passe pas forcément comme tu voudrais.

 

Retour à une vie normale comme avant?

deconfinement
Crédit : Cavalerie de l’Orémy

Utopie! C’est niet! Du moins pas pour tout de suite. Car la pandémie de Covid-19 a laissé des traces pleines de microbes, et donc il faut que des mesures sanitaires soient respectées pour pouvoir aller monter à poney en toute sécurité. Donc au club, bonjour les petites lingettes désinfectantes, les serpillères à la javel, ou les wassingues ! Aussi, distanciation physique – on préfère ce mot plutôt que « sociale » – oblige, il faudra éviter de taper la bise entre copines. Parfois, cette petite mise à distance te rendra heureux, ça évitera de respirer l’haleine de poney de la copine de ton mec préféré.

Par contre, si tu pensais faire des bisous à Loulou, il faudra alors penser à se demander si la fille qui l’a monté dans la reprise d’avant n’a pas laissé de bave sur son petit bout du nez tout doux. Surtout si c’est la copine de ton mec préféré.

 

La bouillasse près du point d’eau

boue
Crédit: Traderidera

Le robinet risque d’être pris d’assaut par les maniaques du lavage de mains. En effet, les habitudes hygiéniques prises pendant le confinement reviennent au galop, et tu ne te souviens déjà plus de tes mains pleines de crasses et les ongles noirs de ta vie d’avant. Par contre, la petite mare de bouillasse au pied du robinet, tes boots vont adorer. Et tes pieds aussi, car c’est bien connu, il y a forcément un problème d’étanchéité sur cette godasse là.

 

Les concours, c’est pas pour tout de suite

concours hippique
Crédit : Traderidera

Inutile de vouloir récupérer le temps perdu pour gagner des points pour la saison des championnats, car ceux de l’été sont en majeure partie annulés. Avec un peu de chance, tu as réussi à prendre le temps de récupérer la blancheur immaculée de ta culotte de concours favorite. Au moins un avantage du confinement. A moins que ça ne te serve à rien puisque de toute façon il a rétréci et tu n’arrives plus à le fermer tellement tu as pris des kilos. Les chips canap’ devant netflix, c’est pas bon pour ta ligne. Il va falloir en vider, des brouettes de fumier, pour éliminer tout ça.

En tout cas, les grasses mat’ du dimanche matin, tu vas pouvoir les apprécier maintenant, même après le déconfinement.

 

Les ventres des poneys aussi subissent le déconfinement

deconfinement
Crédit : Traderidera

Un petit détail un poil agaçant: comme beaucoup de chevaux ont pu se mettre un peu au vert pendant cette période de confinement, tu as sans doute remarqué qu’il manque un peu de longueur aux sangles des chevaux. Il ne manque pas grand chose, mais parfois tu vas te prendre une baffe quand tu rateras ton coup au moment du sanglage et que le sanglon t’échappera de la main. Il faut dire que pendant le confinement, chaque selle a été graissée dans les moindres recoins, et les sanglons sont encore luisants de sapo.

 

Première ballade à fond

déconfinement
Crédit : Traderidera

La première ballade après le déconfinement risque de laisser certains chevaux ivres de liberté,  surtout lors du premier galop après déconfinement. Alors mets de la colle sur ta selle, cramponne toi, parce que Pompon risque de faire des bonds de gaieté. Lui aussi, il est content de voir du pays. Et même si tu ne comptes pas partir en ballade, les premières reprises risquent d’être assez rocambolesques. Mais bien sûr, tu as remis une cartouche dans ton super airbag. Quoi? Non? Ah ben oui, tu n’as pas pu aller en acheter une, et tu t’es viandé lors de la dernière séance juste avant d’être confiné. Ben zut alors.

Virginie Paux

Virginie Paux

Cavalière éclectique avide de liberté et de raies de mulets