Tuto : la trousse à pharmacie du cavalier

pharmacie du cavalier

Tout bon cavalier qui se respecte doit avoir sa pharmacie du cavalier, pour pouvoir répondre aux besoins de son poney en cas de pépin véto. Retour sur ces indispensables…

 

Les indispensables en cas de pépin

indispensables pharmacie cavalier
Source : pxhere
  1. Des ciseaux : pour couper les bandages, ouvrir un sachet, couper des crins gênants (ou faire une crinière), une paire de ciseaux sert toujours.
  2. Un thermomètre : comme pour les humains, il est toujours bon de vérifier la température en cas de coup de mou, celle des chevaux se trouvant normalement aux alentours des 37,5° – 37,8° (le mieux est de prendre la température de votre cheval un jour où il va bien afin d’avoir un repère).
  3. Des compresses stériles : mieux que le coton pour nettoyer une plaie car elles ne perdent pas de fibre et sont conservées sous vide.
  4. Des bandes et du sparadrap : pour faire un pansement, en plus des compresses. Pensez aussi à vous et à prévoir un petit paquet de pansements (on n’est jamais à l’abri d’une ampoule qui éclate, pouvant devenir un vrai cauchemar).
  5. Une paire de bandes de repos pour la réalisation de vos bandages.
  6. Quelques seringues à usage unique.
  7. Du sérum physiologique : non agressif, il est parfait pour tout, pour nettoyer partiellement une petite plaie, une poussière dans l’œil ou tout autre endroit sensible. Il existe également des sérums pour chevaux.
  8. Du désinfectant :  A vous de voir ce que vous avez sous la main, ce que vous connaissez ou ce que votre vétérinaire vous conseille. Certains produits comme le bleu en spray (Septiget) ou non colorés comme le Cothivet ou Alufilm sont très efficaces. Vous pouvez aussi effectuer des douches à la bétadine pour nettoyer une plaie plus en profondeur.
  9. Du cicatrisant : à mettre après la désinfection. Se présente souvent sous forme de crème. Les produits à base l’aloé-vera sont en vogue en ce moment et les propriétés reconnues tout comme celles de l’huile de tea-tree qui favorisent la repousse du poil. Certains produits désinfectants ont également des propriétés aidant à favoriser la cicatrisation.
  10. Du gel à l’arnica : la pommade par excellence à mettre après un choc ou quand on souffre de courbatures. Vous pouvez en trouver en pharmacie.
  11. De l’argile : verte le plus souvent. En cataplasme, elle est capable de refroidir, drainer et soulager les articulations et les muscles (tendons, boulets, jarrets). A utiliser après une séance sportive ou contraignante.

 

Toujours utiles dans la pharmacie du cavalier contre les bestioles

produits anti-mouches cheval
Source : pixabay
  1. Des produits anti-insectes : comme l’Emouchine, indispensable l’été pour ne pas virer fou ou risquer un cheval qui se retourne !
  2. Un couteau à oeufs de mouche : pour éliminer les parasites susceptibles de provoquer l’apparition de vers chez vos chevaux.
  3. Une pince à tiques : toujours pratique pour vous ou pour ponito !

 Le tout bien rangé dans une mallette bien fermée et accessible facilement en cas de galère inopinée ! Alors, êtes-vous bien équipé question pharmacie du cavalier ? Surtout, n’oubliez jamais que si vous ne maîtrisez pas la situation, votre vétérinaire lui saura quoi faire ! 

Source photo à la une : Shutterstock

Laisser un commentaire

×