Top 10 des meilleurs chevaux montés par Pénélope Leprévost

 On flatte beaucoup la cavalière et son talent, mais les chevaux montés par Pénélope Leprévost ont eux aussi un sacré palmarès derrière eux qui mérite qu’on s’y attarde. 

 

10.  Topinambour

Bel étalon KWPN Alzean né en 2000, le joli petit cheval du Haras de Clarbec a contribué à la carrière de la cavalière. En effet, descendant du célèbre étalon Heartbreaker, grand gagnant en CSI, Topinambour est un cheval fort et vaillant sur les parcours.

En 2010, il remporte les Coupes des Nations de La Baule et Saint-Gall. Il se classe également dans de nombreux CSI 4 et 5 étoiles.

En 2012, il est double sans faute dans la Coupe des Nations du CSIO de La Baule. De plus, il se classe 4ème d’une 1,55m au CSIO de Rotterdam (rien que ça). En 2013, il renouvelle ses performances sur les parcours de Coupe des Nations à la Baule, Saint-Gall, Barcelone…

Il est actuellement disponible à la monte au Haras de Clarbec. Ses premiers poulains sont nés en 2015. Sa fille, Furiosa du Coq, est gagnante du concours de foals à St Lô et finaliste du Championnat de France des foals en 2016.

9. Ratina d’la Rousserie

jeune cheval espoir cso
Source : Wikipédia

Née à Colomby dans la Manche, depuis maintenant quelques mois, la jument gravit progressivement les échelons à haut niveau. Fille de Quaprice Bois Margot, elle a accumulé de belles performances sous la selle de  Pénélope Leprévost.

En effet, pour son premier Grand Prix 5*, ils ne réalisent qu’une seule petite faute. Véritable guerrière sur les parcours, la jument a beaucoup de sang et une grande amplitude avec un respect de la barre.

Pour cela, Pénélope Leprevost a passé beaucoup de temps à la connaitre, à travailler à pied pour exploiter tout son potentiel. En somme, c’est une jument qu’il va falloir suivre de près…

8. Jubilée d’Ouilly

Ayant débuté sa carrière sous la selle d’Aymeric Pommat, ils ont évolué jusqu’à leur victoire dans le Grand Prix du CSIO 5* d’Hickstead en 2007. C’est ensuite Pénélope Leprévost qui a pris le relais sur les terrains de compétition.

Elles ont fait partie de l’équipe de France victorieuse lors de la Coupe des nations du CSIO 5* d’Aix-la-Chapelle, en 2009.

Malheureusement, la jument s’est blessée quelques jours avant les championnats d’Europe en 2009. Par la suite, la jument a été confiée à un cavalier irlandais puis c’est Laura Kraut qui s’est vue confier Jubilée. La cavalière a retiré la jument des terrains de concours.

Elle va continuer sa carrière de reproductrice au Haras d’Ouilly chez sa propriétaire Alexandra Lebon.

7. Urano de Cartigny

Etalon SF par Diamant de Semilly, le jeune cheval semble lui aussi très prometteur.

En effet, avec un père pareil, on l’attend au tournant ! Urano répond en effet aux critères du très bon cheval. Finaliste à Fontainebleau de 4 à 6 ans, Urano est sacré Champion de France des 5 ans. Il termine également  2ème du Master des étalons de 6 ans à Saint-Lô. Passé sous le selle de Pénélope Leprévost en 2017, il est notamment vainqueur d’une épreuve à 1,55m au CSI5* de Saint-Tropez.

De plus, il assure régulièrement de très belles performances en CSI5*.

6. Ilena de Mariposa

Ne cherchez donc pas sa filiation, il s’agit de la fille de Flora de Mariposa, qui fait bien évidemment partie de ce classement !

En effet, avec une génétique très prometteuse, la jument a été confiée à la cavalière normande pour prendre la relève. En octobre 2017, à Vérone, le duo se classe à la 4e place du CSI 5*.

Récemment confiée à un nouveau cavalier, il faudra tout de même suivre ses progrès de près.

5. Nayana

La jument du Haras de Clarbec a pris sa retraite en juin 2016.

Après être passée sous la selle de Patrice Delaveau, elle a rejoint Pénélope Leprévost juste après les Championnats d’Europe de 2011.

De plus, elles ont contribué à la victoire de l’équipe de France lors de la finale de la Coupe des Nations de Barcelone en 2013. Mais encore, le duo avec Leprévost fut performant lors des Coupes des nations de Calgary, Hickstead, Lummen, Dublin…. On en compte plus le succès!

4. Nice Stephanie

La jument est passée en avril 2012 sous la selle de Pénélope Leprévost. Elle débute sa carrière en CSIO et sur le circuit CSI5* GCT.

Puis, elle remporte une épreuve à 1,50m au CSIO de Falsterbo et se classe 2ème d’une 1,60m au CSIW de Londres, 3ème d’une 1,50m au CSIO de Falsterbo et assure régulièrement de belles performances.

3.  Mylord Carthago

chevaux montés par pénélope leprévost
Source : Wikimédia

Incontournable figure dans le monde du saut d’obstacles, Mylord restera le grand champion qui a hissé la cavalière au plus haut niveau. Etalon gris SF par Jalisco B, le cheval est confié à la cavalière lorsqu’il a sept ans.

Le couple remporte les titres de vice-champion d’Europe et du monde en saut d’obstacles, en 2010 et 2012. Suite à une blessure et des rumeurs sur sa vente, le champion revient petit à petit sur les terrains mais ne participera pas aux JEM en 2014.

En 2014 il est vainqueur du Grand Prix du CSIO 5* de La Baule, second de l’épreuve à 1,55 m du CSI 5* de Hambourg et sixième de la Coupe des nations d’Aix-la-Chapelle

Toutefois, l’étalon souffrant d’arthrose cervicale, sa cavalière décide de le mettre à la retraite fin 2014. Il a fait ses adieux émouvants lors du Salon du Cheval de Paris en décembre 2014.

La cavalière garde de Mylord un très grand mental de champion, qu’il transmettra sûrement à sa descendance.

2. Flora de Mariposa

chevaux de pénélope leprévost
Source : Wikimédia

Propriété de Geneviève Mégret depuis 2012, Flora de Mariposa est une jument de saut d’obstacles alezane inscrite au stud-book BWP, née le  à l’élevage de Herman de Brabander.

Elle obtient de très bons résultats dès ses jeunes années, de 4 à 7 ans, sous la selle du cavalier belge Kurt De Clercq.
En 2014, lors des JEM à Caen, le duo réalise de très belles performances et elles prennent la 2e place en équipe.

En 2015, elle réalise la meilleure saison des chevaux français d’obstacle, ce qui lui vaut d’être élue « cheval de l’année ». Sélectionnée pour les Jeux olympiques de Rio en 2016, elle permet à l’équipe de France de décrocher une médaille d’or par équipes.

En revanche en individuel, la jument chute et c’est l’élimination pour le duo. En mai 2017, à La Baule, le duo renouvelle ses performances en Coupe des Nations. De plus, il se classe régulièrement sur des épreuves internationales.

1. Vagabond de la Pomme

Etalon Cheval de Sport Belge par Vigo d’Arsouilles, Vagabond de la Pomme est un véritable performer sur les terrains.

Il débute sa carrière internationale en 2013 sous la selle de Pénélope Leprévost dans une optique de préparation pour le haut niveau. En 2015, il réalise une fantastique saison ! Vagabond est 2ème de la finale Coupe du Monde de Las Vegas et  remporte également l’ultime épreuve de cette finale.

Il se classe également de nombreuses fois lors de CSI 5*. Par conséquent, il cumule près de 300 000 euros de gains sur la saison. En 2016, il est vainqueur de l’épreuve de chasse de la finale Coupe du Monde de Göteborg. Bref, Vagabond c’est un sacré champion!

Rappelez vous également cette polémique lors d’une détente de concours en mars 2016 à Göteborg en Suède. Vagabond de la Pomme, qui avait trébuché a été repris par sa cavalière en lui donnant une correction jugée sévère. De nombreux spectateurs avaient été choqués de cette démarche et la cavalière fut accusée de maltraitance.

Pénélope Leprevost s’excusa publiquement sur les réseaux sociaux, regrettant d’avoir agi de manière excessive contre son cheval. 

La cavalière a récemment perdu ses meilleurs chevaux suite à la fin de sa collaboration avec le Haras de Clarbec. Une récente nouvelle collaboration avec le richissime ukrainien Oleksandr Onyshchenko serait en cours.

 

Source photo à la une : Wikimédia Commons

Marie Anquetil

Marie Anquetil

Fan de licornes, j'adore habiller mon poney de licols étho.