Tondre son cheval – Le guide complet

tondre son cheval

Votre cheval change de robe environ deux fois par an. L’été, la robe est peu épaisse et à l’approche de l’hiver, il perd son poil fin pour prendre un poil plus épais et plus dru. Du coup, après une séance de travail il transpire davantage, met plus de temps à sécher et risque donc d’attraper froid ou d’accroître sa fatigue. Alors pour éviter ça, on peut tondre son cheval deux fois par an : juste avant et juste après l’hiver.
Oui, mais vous ne savez pas quelle tonte convient le mieux à votre cheval et comment le tondre correctement. Pour ça pas de panique, Contre Galop vous a concocté un guide pour vous aider à devenir un vrai pro.  A vos tondeuses !

Quelle tonte pour quel cheval ?

La première étape c’est déjà de choisir le bon type de tonte. En fait, les différents types de tonte du cheval sont liés à son activité, à son mode de vie et à sa sensibilité au froid. La tonte d’un cheval vivant au pré et travaillant peu sera donc différente de celle d’un cheval vivant en box et travaillant quotidiennement.

tondre son cheval
Crédit : Madyson Charronnat

 

Pour vous faciliter la tâche, on vous a classé les types de tonte les plus courants dans les clubs ou les écuries de propriétaires :

 

  • La tonte chasse

Ça c’est plutôt pour les chevaux qui travaillent quotidiennement, les chevaux de rando ou les chevaux peu sensibles au froid. On laisse une zone de poils en forme de selle (qui protège des frottements) et les membres. Attention tout de même à recouvrir kiki d’un couvre rein pendant les séances, et d’une couverture la nuit pour éviter qu’il attrape froid.

 

  • La tonte intégrale

Comme son nom l’indique, on tond le cheval intégralement. Elle est surtout adaptée aux chevaux qui sortent beaucoup en compétition ou qui transpirent excessivement. Ça permet à la sueur de s’évaporer plus facilement. Et comme pour la tonte de chasse, on n’oublie pas le couvre rein et la couverture pendant et après la séance !

types de tonte cheval
Source : cheval partenaire
  • La tonte manteau (ou course) 

On vous l’accorde c’est pas la tonte la plus glamour, mais elle est adaptée aux chevaux sensibles au froid ou ayant la peau fine. On tond toutes les parties ou le cheval transpire le plus (encolure, passage de sangle, …), en laissant un ‘couvre rein naturel’ pour lui tenir les fesses au chaud.

tonte manteau
Crédit : Madyson Charronnat
  • La tonte de trait

Même chose que la tonte manteau, en laissant la moitié des poils sur l’encolure et les épaules. Elle convient bien aux chevaux vivant au box et permettra à kiki de se réchauffer plus facilement, sans vous obliger à changer de couverture (et tant mieux parce que c’est quand même relou).

les types de tonte
Source : cheval partenaire

 

C’est bon vous avez trouvé le meilleur deal ? Alors au boulot !

 

Étapes d’une tonte réussie

  • Préparez votre matériel

Avant de démarrer la tonte, il faut bien choisir son matériel : une grosse tondeuse pour les parties les plus larges (ventre, encolure) et une plus petite pour les précisions et les parties sensibles (tour d’oreilles, membres). On pense à nettoyer et à graisser sa tondeuse avant utilisation.

tondeuse cheval
Crédit : Madyson Charronnat
  • Vérifiez que votre cheval est désensibilisé

Surtout si c’est sa première tonte ! Allumez la tondeuse et passez-lui sur le corps pour vérifier ses réactions. S’il bouge, continuez jusqu’à ce qu’il retrouve son calme.

Placez-le dans un endroit qui lui est familier ou dans un endroit où il ne pourra pas se blesser en faisant l’idiot. S’il a peur du bruit, vous pouvez lui mettre des bouchons dans les oreilles.

 

  • Brossez/nettoyez votre cheval

Avant d’entamer une tonte on nettoie son cheval pour enlever le plus de saletés possible ! La tondeuse sera plus efficace sur un poil propre.

 

  • Délimitez vos zones de tonte

Suivant la tonte que vous avez choisie, délimitez les zones à la craie. Pour les tontes manteau par exemple, ça évitera de se retrouver avec un flanc tondu 10 cm plus haut que l’autre (dans le cas contraire c’est une question de goût et on ne vous juge pas hein, promis).

 

  • Ready ? C’est parti

Allumez votre tondeuse et laissez-la chauffer quelques secondes avant de commencer.

Règle d’or : la tonte se fait dans le sens contraire du poil et de préférence en parallèle de sa peau ! N’appuyez pas trop sur la tondeuse pour ne pas blesser votre cheval, et faites d’abord les zones les plus faciles en tondant par bandes en lignes droites (pour éviter les défauts) : flancs, encolure etc.

Faut juste prévoir quelques jours pour faire le cheval entier Crédit : Prince Fluffy Kareem

Publiée par CSO de merde sur Samedi 26 janvier 2019

Crédit : Prince Fluffy Kareem

  • Les crins

Attention à la crinière et la queue, attachez-les ou demandez à quelqu’un de vous les tenir si vous n’êtes pas sûr de vous. Sinon vous risquez de vous retrouver accidentellement avec un trou dans les crins, qui repousseront dans tous les sens. Et ça :

tonte cheval ratée
Crédit : Madyson Charronnat

 

Attention donc à ne pas trop se rapprocher de la crinière. Vous pouvez même laisser 1 ou 2 cm d’écart entre la partie tondue et les crins. Pour la queue, le meilleur deal c’est de dessiner une petite pointe à la racine avant de tondre, surtout si vous n’êtes pas sûr.

 

  • Les parties sensibles

A savoir le creux des tendons ou le poitrail, endroits sur lesquels la peau est fine, ce qui augmente les risques de coupure. Elles se font souvent avec la petite tondeuse. Avant de tondre, on tend la peau et on surveille les réactions de kiki car ce sont des parties sensibles.

Pour les membres, le mieux est de suive un tracé rectiligne. Ça évitera les risques de coupures (la peau des membres est fine et on peut facilement blesser un tendon).

Pour la délimitation des antérieurs, vous pouvez suivre le tracé de l’épaule.

 

Petits conseils +

Voici quelques tuyaux supplémentaires pour tondre son cheval.

  • Une tondeuse en marche est une tondeuse qui chauffe ! On pense à la huiler toutes les 5 minutes environ.
graissage peignes tondeuse
Crédit : Madyson Charronnat
  • Si c’est votre première tonte ou si vous n’êtes pas sûr de vous, on vous conseille de ne pas tondre les membres, ou de vous faire aider.
  • Pendant la tonte, on fait attention au fil de sa tondeuse. On vous passe les détails de ce qu’il va se passer si votre cheval ferré marche dessus et le coupe.
  • Après la tonte, on brosse son cheval. Ça permettra d’y voir plus clair sur le résultat et de corriger les éventuelles irrégularités.

 

Voilà, maintenant plus d’excuses pour ne pas réussir à tondre kiki. Et bien sûr, si vous avez des questions, vous pouvez nous les poser en commentaires, comme d’habitude.

 

Source photo à la une : Pixabay

Laisser un commentaire

TOP MEMBRES


  1. #1 Joseph Lambert 94,229
  2. #2 Thomas Berrio 17,176
  3. #3 LeCadavre 10,602
  4. #4 Marine Martinez 3,834
  5. #5 VlendarkOfficiel 2,887
  6. #6 Virginie Paux 1,726
  7. #7 Marie Anquetil 1,559
  8. #8 Ronald Martin 977
  9. #9 Madyson 918
  10. #10 Lune Robin 881
  11. #11 Mélanie Nompex 797
  12. #12 Marie Chevallier 795
  13. #13 Agathe Beauvois 761
  14. #14 pauline Lapize 633
  15. #15 Louise Lecomte 539
  16. #16 girafe 404
  17. #17 Charlène Bénard 369
  18. #18 Elise Obolensky 280
  19. #19 souvielle 212
  20. #20 Crabe 133
  21. #21 Myriam 131
  22. #22 Delalande 119
  23. #23 leacmoi 112
  24. #24 tiphaine bdb 99
  25. #25 Pierre 96