Tuto : Fabriquer une porte de box rustique

Une porte de box rustique à fabriquer pour votre cheval ou poney, ça vous tente ? C’est très facile, et Contre Galop vous file quelques astuces pour réussir à coup sûr une jolie porte de box. Mais pas n’importe quelle porte ! Une version rustique made by vous en exclusivité !

 

Porte de box : un peu d’imagination

porte de box
Source : Pixabay

 

Avant de commencer, il vaut mieux avoir une vague idée de ce que vous avez envie d’obtenir. Si vous êtes en manque d’inspiration, cherchez un petit peu quelques modèles sur le net.

 

Vous pouvez également dénicher des idées en faisant votre footing ou en feuilletant des magazines chez le dentiste. Mais une porte de box n’étant qu’une porte, ça sert à rien de chercher midi à quatorze heures, le tout est d’oser vouloir fourrer son nez dans une caisse à outils.

 

Ne soyez pas trop exigeant, à moins d’avoir des talents de pros. Il vaut mieux partir du principe de faire simple. Le bricolage, c’est sympa, mais il faut surtout que ce soit fonctionnel.

 

La caisse à outils pour votre porte de box

outils porte de box
Source: Pixabay

 

Ben oui ! Qui dit bricolage, dit outils. Peut-être avez vous un papa, une grand mère, un pote bricoleur ou même Oncle Fernand que vous pourriez taxer. Sinon il est possible de vous faire une petite caisse à outils de base, pour réussir à coup sûr votre ouvrage.

 

C’est pas perdu, ce genre d’outils ça sert toujours : sortir d’une galère en attelage, et peut-être même à dépanner un pote qui voudrait faire  un tuto de Contre Galop.

 

Et donc pour faire soi-même une porte de box, il suffit juste d’une visseuse, d’une scie, d’un mètre, d’un petit rabot, et puis c’est tout. Enfin non, il vous faut aussi un bon bidon d’huile de coude, et un gros pot d’envie.

 

Et la quincaillerie qui rit

vis tuto porte de box
Source : Pixabay

 

Pour fabriquer votre porte de box, vous avez besoin de vis. À vous de les choisir en fonction de l’épaisseur de vos planches de bois, pour qu’elles ne dépassent pas. Sinon ça va piquer !

 

On dira que les gonds qui tiennent la porte existent déjà et sont déjà scellés dans le mur du box. S’il n’y en a pas, il suffit d’en rajouter !

 

Il vous faut deux pentures, attention à les choisir correctement pour qu’elles s’adaptent bien aux gonds. Les vis doivent être solides pour les fixer à la porte en bois, et éviter que Tornado arrache tout en grattant son gros popotin dessus.

 

Le bois pour une belle porte de box rustique

planches de bois
Source : Pixabay

 

Pour aménager votre petite écurie sympa, vous avez peut-être déjà utilisé du bois. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez aller dans une scierie acheter quelques planches. 2 à 3 cm d’épaisseur suffisent.

 

Choisissez-en autant pour pouvoir couvrir l’ouverture entière verticalement. Aussi,  il faut en prévoir pour en placer horizontalement, afin de fixer les planches ensemble, ainsi que les pentures.

 

Une autre en oblique peut aussi être ajoutée, de façon à faire un Z. Ceci n’est pas forcément obligatoire, même si votre petit protégé s’appelle Zorro.

 

Côté matière, choisissez un bois facile à travailler. Il faut savoir que le chêne bien dur est moins facile à travailler que le pin par exemple.

 

Puis retour sur les bancs de l’école, puisqu’il faut calculer combien il vous en faut, selon la largeur de votre porte.

 

La quatrième dimension

box cheval
Crédit : Traderidera

 

Une porte de box fait communément 1m25-1m30 de haut. Souvent  il y a un volet au dessus, pour faire une porte double battant.

 

Une petite astuce consiste à essayer de ” tomber juste ” sur les dimensions, et de pouvoir jouer sur le recouvrement par rapport à la largeur de l’ouverture. Comme vous êtes un cavalier économe, cela évite de couper des planches, et de vous couper aussi, parce qu’on sait bien que vous êtes un bricoleur du dimanche.

 

Et donc, vous rendez la fabrication plus facile, bref vous évitez de vous compliquer la vie. C’est mieux, non ?

 

L’idéal est de couper droit aussi, parce que si c’est de travers, vous aurez du mal à convaincre vos amis que c’est fait exprès.

 

Comment on fait une porte de box, alors ?

C’est très simple.

bois porte de box
Crédit : Traderidera

 

Pour avancer sans encombre dans votre ouvrage, mettez-vous sur une dalle béton. Si vous n’en avez pas, essayez de trouver un endroit à peu près plat et au sec, parce que les brins d’herbe qui se coincent entre les planches, c’est pas génial.

 

Avec la scie, vous commencez par couper les planches à la bonne longueur.

 

Vous en mettez plusieurs côte à côte jusqu’à avoir la largeur requise en gros. Si besoin, vous sciez ce qui dépasse.

 

Après, vous apposez une autre planche perpendiculairement, de sorte que le milieu de celle-ci corresponde avec l’endroit où vous voulez fixer la penture. Puis vous mettez quatre vis à chaque croisement de planche.  Ainsi l’ensemble tiendra mieux.

 

Ensuite, vous faites de même avec la deuxième planche croisée.

rabot porte de box
Crédit : Traderidera

 

Un petit coup de rabot sur les arêtes saillantes pour finir, et le tour est joué!

 

Penture sans peinture

Fixation penture
Crédit : Traderidera

 

Fixez les pentures sur les planches transverses. Utilisez des vis solides.

 

La ferme !

Verrou box
Crédit : Traderidera

 

Ne pas oublier de fixer un verrou. Choisissez-le costaud, au cas où ce vieux canasson de Petit Tonnerre aurait envie de donner des coups de genou dedans. Les fixations aussi doivent être solides.

 

Les avantages

Porte de box rustique
Crédit : Traderidera

 

Des découpes pas pile poil ? Des petits défauts à droite à gauche ? Pas de panique : jouez sur les effets d’optique ! Ou utilisez un petit rabot pour gommer les imperfections.

 

Soit les gens seront polis et vous diront “c’est pas mal”, soit ils n’y verront que du feu.

 

C’est ça qui est bien avec une porte de box rustique… C’est que c’est rustique ! Donc chaque petit défaut ou malfaçon peut être mis sur le compte de l’aspect “authentique”, sans que personne n’y trouve à redire.

 

Pour un résultat personnalisé

ecurie
Source : Pixabay

 

Appliquez de la lasure ou de la peinture, et votre porte de box brillera de mille feux. Bon d’accord, pas pour longtemps, parce que Doudou va avoir envie de croquer dedans ou de se gratter dessus…

 

Consolez-vous en lui offrant une petite plaque de box, il s’en fichera sans doute, lui.

 

Comme c’est vous qui fabriquez vous même votre chef d’œuvre, tout est entièrement sur mesure.  Alors, si besoin de retouches, vous avez la chance d’avoir une porte de boxe parfaitement adaptée. C’est quand même top, ça ! Et si vous avez encore de l’huile de coude, vous pouvez tenter de fabriquer des obstacles.

 

Source photo à la une : Pixabay

Virginie Paux

Virginie Paux

Cavalière éclectique avide de liberté et de raies de mulets