Top 5 des trucs inconnus sur le Baudet du Poitou

Pauline Bach      
Pauline Bach      
Les ânes c'est ma passion

Nos vidéos

Le baudet du Poitou est sûrement la race d’âne la plus connue ! Mais hormis sa toison très particulière on est sûr de pouvoir vous apprendre deux ou trois trucs !

 

5. Le baudet du Poitou n’est pas toujours à Pôle Emploi

Nettoyage plage âne
Crédit : Pauline / Les Ânes d’Oléron

Le baudet du Poitou peut parfois se décider à bosser. Ok il est toujours à son rythme, mais il peut être très appliqué.

Pour lui c’est nouveau, après tout ils ont longtemps été sélectionnés pour produire des mules ! Le boulot c’était pour les autres mais aujourd’hui le chômage est en baisse chez les ânes du Poitou !

 

4. Il ne fume pas uniquement de la marijuana

poitou
Crédit : Pauline / Les Ânes d’Oléron

Le baudet du Poitou est THE bourricot dreadlocks. Ces derniers sont souvent associés à des herbes magiques (on ne parle pas de plants de tomate ici !).

Mais le baudet du Poitou est bien au dessus de tout ça ! En fait il est juste feignant, ses poils morts ne tombent pas directement et finissent accrochés aux poils vivants.

Ainsi vous vous retrouvez avec un âne couvert de guenilles mais qui ne fume pas tous les jours ! Enfin on ne reste pas toujours au pré avec eux… Peut-être qu’ils agrémentent leur foin !

 

3. Il peut aussi se coiffer… Parfois

âne du poitou
Source : Louis Bafrance pour Wikimedia Commons

Un âne du Poitou peut avoir de vrais poils, sans dreadslocks ! Il est juste brossé régulièrement.

Ah cette crinière de rêve, c’est la classe ! Et c’est quand même plus facile pour mettre les harnais d’attelage.

Au boulot le bourricot !

 

2. C’est une famille compliquée

âne couché
Crédit : Pauline / Les ânes d’Oléron

Va falloir s’accrocher. Le terme baudet désigne le reproducteur à longues oreilles, comme l’étalon chez les oreilles courtes. Mais la race s’appelle baudet du Poitou.

On vous promet qu’il y a bien des ânesses quand même. Et dans la famille on a aussi le Trait Poitevin, c’est le cousin canasson :

trait poitevin
Source : Eponimm pour Commons Wikimedia

Si on mélange les deux on a la mule poitevine, dernier membre de la famille :

mule poitevine
Crédit : Les Ânes d’Oléron

On a donc une famille avec une race d’ânes, une race de chevaux de trait et un registre de mules. Sacrée famille !

Dur dur de s’y retrouver si on est novice.

 

1. Le baudet du Poitou, pro du camouflage

anon baudet du poitou
Source : Sudorculus pour Commons Wikimedia

Un jeune bison ? Un veau d’une vache highland ? Un écureuil génétiquement modifié ? Ou bien alors un mélange des trois ?

Difficile de savoir ce qu’est cet animal. On va vous aider. C’est un jeune baudet du Poitou !

Pas facile parfois de savoir que c’est un âne. Il a gagné, c’est le meilleur en camouflage. Respect Cadichon !

 

Voilà vous en savez un peu plus sur les merveilleux baudets du Poitou. Vous pouvez les retrouver en concours avec la SFET. C’est quand même mieux que d’aller voir un CSO !

Surtout que le baudet du Poitou est avant tout le plus beau et le plus merveilleux des ânes, en tout objectivité bien sûr !

 

Crédit photo à la une : Pauline / Les Ânes d’Oléron

Articles random