Top 10 des avantages de monter bourré

Vous connaissez sûrement ce bon vieux proverbe qui dit “Monter bien, monter plein”…. Mais avez-vous déjà eu l’occasion de tester cette pratique (monter bourré quoi) ? Ça marche vraiment ? Est-ce que c’est pas dangereux ? Et ça va pas se voir ? Chez Contre Galop on s’est sacrifié pour vous (de rien !) et on vous livre aujourd’hui dix avantages à monter bourré à trois grammes. Pour les lecteurs qui aiment l’humour avec plus de 2° dedans… (L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération)

 

10. Ça fait travailler le sens de l’équilibre

L’équitation c’est avant tout une question d’équilibre. Il faut savoir se stabiliser sur ses pieds, tenir ses épaules, contrôler le sens de la gravité et le poids de ses fesses…. Pas facile ! Et bien alcoolisé c’est encore PLUS difficile ! En revanche une fois que vous serez parvenu à tenir toute une séance de mise en selle ou de dressage bourré mais en équilibre sur vos jambes vous serez imbattable lors de la prochaine séance à jeun ! Un apprentissage douloureux mais payant… Mais douloureux.

 

9. On apprend à combattre ses peurs

C’est l’alcool ça désinhibe. Avec lui les défis insurmontables paraissent tout à fait à notre portée et nos complexes s’effacent pour laisser place à une abominable confiance en soi. Du coup après deux verres on oublie la peur de l’obstacle ou du changement de pied, on tente le coup et parfois, miracle, ça passe ! Bon parfois on tombe aussi ne l’oublions pas… Mais après tout, bourré ou pas on tombe quand-même non ? Parce que oui, parfois les concours ça se passe comme on l’a prévu…

 

8. Ça rend content

Source : Pixabay

Et on sourit bêtement persuadé que personne n’a remarqué nos pupilles dilatées et notre parfum de houblon….Mais grâce à toute cette bonne humeur on peut se faire plein de potes au cours de la reprise ! (en vrai ils se moquent de nous)

 

7. On voit les choses sous un autre angle

L’alcool a le pouvoir d’ouvrir l’esprit et de donner des idées novatrices (ou pas). Du coup quand on reconnait son parcours de CSO à deux grammes on peut y trouver des options de tracé que PERSONNE n’avait vues (forcément parce que ce n’étaient PAS des options). Parfois cette vision “révolutionnaire” sous vodka  nous permet de surpasser les autres, parfois elle nous fait heurter le sol….

 

6. On ose enfin dire ce qu’on pense

Source : Pixabay

Encore un des avantages de monter bourré, qui permet de franchir les barrière sociales et d’oser affirmer ce que vous pensez (attention quand même à pas franchir toutes les barrières hein !). Mais au moins après une tournée vous vous permettez enfin gueuler sur cette prétentieuse de Cassandra qui vous coupe la piste pour la troisième fois (“PUTAIIINNN CASSANDRAAAA”). Vous osez enfin avouer à votre coach que vous n’avez pas compris ce qu’il vient de dire .Vous osez enfin dire à votre pote que sa nouvelle bombe ultra tendance lui fait une tête de champignon atomique. Vous osez enfin crier “OXEEEEER” de toutes vos forces parque c’est VOTRE tour, bref, vous êtes enfin libre !

 

5. On profite des choses simples

Quel bonheur de déambuler à cru sur le dos de Kiki alors qu’on a la gueule de bois ! Même si ce dernier s’arrête tous les trois mètres pour brouter….  Se laisser porter et divaguer pendant des heures font partie des petits plaisirs post soirée/apéro/repas de famille (barrer la mention inutile). L’alcool vous permettra d’apprécier les choses simples de la vie et les petits bonheurs paisibles…

 

4. Monter bourré ça permet de trouver des excuses à sa nullité

Ok vous avez fait trois barres, un stop et deux georgettes mais c’est pas votre faute ! La soirée d’hier était bien trop arrosée et ce matin vous étiez encore bourré ! Toujours accuser le mojito…. Toujours.

 

3.  On ne se prend plus la tête

Source : Wikimedia Commons

Vous ne trouvez plus vos bottes ? Pas grave c’est cool. Vous avez loupé la reconnaissance ? Pas grave ça va aller. Kiki a marché sur ses rênes et cassé son filet pendant la détente ? Hahaha trop marrant ! Vous êtes dernier de l’épreuve ? Pas mal ! Le coach a envie de vous tuer ? Vous lui souriez…

 

2. On teste les limites de son propre corps

Monter bourré permet d’en apprendre plus sur soi même. Par exemple combien de tours de galops pouvez-vous tenir avant de vomir ? Combien d’obstacles êtes-vous capable de retenir avant de faire une erreur de parcours ? Combien de temps parvenez-vous à garder secrète votre alcoolémie ? Autant de question existentielles auxquelles il est bon de savoir répondre avant de monter bourré….

 

1. On décuve plus vite

Monter à cheval c’est un excellent moyen de faire passer les effets néfastes de l’alcool ! On est tellement obligé de se concentrer et de forcer sur nos muscles qu’on retrouve vite ses esprits (pas les muscles par contre). Une bonne séance de plat sous la flotte vaut toutes les après-midi Netflix, pour se ressentir vivant il n’y a pas mieux !

 

Et sinon vous pouvez aussi rester sobre et faire des étirements avant de monter, ça marche pas mal aussi ! Rappelez-vous que l’alcool c’est pas bon pour le corps et que ça n’est JAMAIS une très bonne idée de monter bourré … Après peut être que certains se reconnaîtront, nous on ne va pas vous juger ! Et pour rester dans le thème, retrouvez notre top des astuces pour rester en selle en toutes circonstances !

Source photo à la une : Pixabay

Laisser un commentaire

TOP MEMBRES


  1. #1 Joseph Lambert 94,173
  2. #2 Thomas Berrio 17,171
  3. #3 LeCadavre 10,602
  4. #4 Marine Martinez 3,829
  5. #5 VlendarkOfficiel 2,887
  6. #6 Virginie Paux 1,725
  7. #7 Marie Anquetil 1,559
  8. #8 Ronald Martin 977
  9. #9 Madyson 882
  10. #10 Lune Robin 881
  11. #11 Mélanie Nompex 797
  12. #12 Marie Chevallier 795
  13. #13 Agathe Beauvois 761
  14. #14 pauline Lapize 629
  15. #15 Louise Lecomte 538
  16. #16 girafe 404
  17. #17 Charlène Bénard 369
  18. #18 Elise Obolensky 280
  19. #19 souvielle 212
  20. #20 Crabe 133
  21. #21 Myriam 131
  22. #22 Delalande 119
  23. #23 leacmoi 112
  24. #24 tiphaine bdb 99
  25. #25 Pierre 96