L’association nationale de race expliquée

L’association nationale de race, vous connaissez ? On est sur que vous avez déjà vu les beaux polos au fameux logo SF. Et bien ça par exemple c’est eux. Mais vous savez à quoi elles servent ? Non ? On vous dit tout !

1. Les associations de race, en charge du studbook

ANR
Crédit: Races Mulassières du Poitou

Et oui il faut bien que des savants fous disent comment doit être une race, les critères de sélection des étalons … Et bien ils se réunissent tous dans des commissions au sein de l’association nationale de la race (ANR) en question.

Ainsi elles vont organiser des commissions d’approbation pour les étalons afin de dire si oui ou non ils peuvent reproduire dans la race. Si ils ne sont pas approuvés, même étant de race pure, ils ne produiront pas de poulains inscriptibles au studbook de la race. Il en va de même pour les juments dans certaines races.

Ce sont elles qui vont définir des critères pour faire évoluer la race, comme par exemple avec le Mérens que l’on a vu s’affiner grâce à la sélection par exemple. Ou bien le Trait Breton qui a vu son modèle s’alourdir en vu de la commercialisation de la viande par exemple.

2. Une association nationale de race, organisatrice des concours d’élevage

association de race
Crédit: Pauline

Les éleveurs viennent présenter leurs meilleurs jeunes chevaux, poulinières et étalons dans des concours qui sont consacrés à la valorisation de l’élevage. Ces concours dits de modèles et allures sont organisés et subventionnés par les associations de race. Elles ont en charge ces organisations et assurent leur financement afin que ces concours demeurent attractifs pour les éleveurs sur un plan financier ! Vaste programme !

Chaque année chaque race a également sa finale nationale qui regroupe les meilleurs individus de chaque race. Et c’est une sacrée fierté pour un éleveur que d’avoir un animal issu de son élevage récompensé lors de la finale nationale ! C’est aussi un moment où tous les éleveurs vont se retrouver et partager de bons moments entre eux, et réaliser des affaires entre eux.

3. Les ANR, agences de pub et de commerce

ANR selle français
Source: Commons Wikimedia

Les concours d’élevage par exemple sont là pour attirer le public ! Les associations de race sont là pour valoriser et promouvoir les races dont elles s’occupent. Elles doivent attirer les gens afin de faciliter les ventes de éleveurs ! Le fond de la mission c’est bien d’aider à la commercialisation des équidés issus des élevages de la race.

Plus les concours attirent, plus la race est connue et reconnue, plus les éleveurs vendent donc plus le monde tourne bien pour elles.

Par exemple le fameux logo Selle Français est bien connu, tout comme les couleurs qui vont avec. C’est donc un pari réussi pour cette race.

4. Elles peuvent se regrouper pour peser d’avantage

Pas sur que l’association nationale de race du Poney Landais puisse peser face à celle du Poney Français de Selle ! Mais pour être capable de le faire certaines associations se regroupent. Par exemple avec la SFET vous pouvez retrouver les 7 associations nationales de race d’ânes, les 9 races de chevaux de Trait et les chevaux de territoire (Mérens, Castillonnais, Camargue, Pottok, Auvergne, Vercors, Henson, Cavallu Corsu). Les 7 races d’ânes sont également regroupées au sein de la Fédération Nationale de l’Âne et du Mulet.

On peut aussi citer la Fédération France, Poney, Petits Chevaux qui regroupe 13 ANR. Voilà quelques exemples de regroupements d’associations nationales de races qui peuvent ainsi peser plus. Une race peut faire partie de plusieurs autres groupements !

Bon courage pour vous y retrouver !

5. Adhérer à une association nationale de race, pour aider à la préservation de la race

Associations nationales de race
Crédit: Races Mulassières du Poitou

Pour aider à la préservation de certaines races à faible effectif, comme par exemple le Trait Poitevin, adhérer à l’ANR est une bonne solution. Cette dernière aide financièrement les éleveurs, elle peut aussi acheter des étalons mis à disposition des éleveurs par exemple. Mais pour ce faire, et continuer à organiser de beaux concours elles ont besoin d’argent.

Alors si vous aimez la race de Kiki, ou une race en particulier, n’hésitez pas, adhérer à l’ANR. Vous participerez à la vie de cette dernière et prendrez une part active à son développement ! Et si le cœur vous en dit, vous pouvez vous former pour peut être devenir juge en modèles et allures !

Voilà on espère que vous en savez plus sur les associations de races et sur leur importance. Le monde de l’élevage peut sembler un peu obscur quand on ne connait pas mais c’est un monde très intéressant !

Crédit image à la une: ANR des Races Mulassières du Poitou

pauline Lapize

pauline Lapize