Top des situations que tes potes non cavaliers ne comprennent pas

Thomas Berrio
Thomas Berrio
Thomas, 10 ans de chevaux, 15 ans de beauferie. Admin sys.

Nos vidéos

Table des matières

Les amis, cette deuxième famille ! Enfin, à quelques nuances près ! Et oui, tes potes non cavaliers ne comprennent pas certaines choses que tu fais pour l’équitation. Non vraiment, ils comprennent pas. Tant pis ! Ils sont pardonnés (tant qu’ils sont pas chiants). Voici une petite liste des différentes choses que tes potes non cavaliers ne comprennent pas.

 

« Attends, ATTENDS. T’es en train de me dire que tu ne peux pas aller à la plus grosse beuverie du siècle car t’as concours ? »

Oh oui, celle là on l’a entendue des centaines de fois. Alors oui, je vous adore, j’adore faire des soirées avec vous. Mais, rappelez vous que le dimanche, C’EST CONCOURS ! Et les concours, et bah c’est sacré ! Alors soit les plus vaillants d’entre nous feront les deux (c’est-à-dire, ne pas dormir de la nuit et être bourré au moment d’embarquer ton cheval). Ou alors, faut faire un choix les amis. Et même si on préfère les concours, on sait ô-combien ça nous brise le coeur de louper une bonne soirée entre potes.


 

« Mais, t’as dépensé 250 balles pour ton cheval, et tu peux pas aller faire du shopping avec moi ? » #ChoquéeDéçue

Oui, car il faut bien faire un choix à un moment. On est pas blindé de thune non plus. Oui l’équitation c’est cher, c’est bien pour ça que les sorties shopping tous les mois c’est pas une habitude qu’on prend, nous les cavaliers. Sinon on fait plus de cours, et on paye plus la pension du cheval.


 

« Dis-donc, il ont coupé l’eau chez toi ? »

Ça va, vieille vanne à deux balles. Non ils n’ont pas coupé l’eau, je sors juste du cheval. Et oui, le cheval ça sent. Mais non, ça ne pue pas. Et puis après tout, on s’en fout. Nous on le sent pas (Grosse tristesse pour nos potes obligés de subir ça).


 

« Ça te dérange pas de te promener en ville habillé en tenue de cheval ? »

Oh bah non, strictement rien à faire. On s’y fait. C’est marrant. Les gens te matent bizarrement (ou alors matent ton cul). Mais bon, tant pis. On s’en fiche royalement.


 

« Hein ? T’as oublié ta bombe et en plus tu t’es trompé de mort ?! Mais t’es un criminel ! »

Ola ola brave peuple non cavalier, on a tué personne. Et oui le monde du cheval est tellement grand qu’il a fallu inventer des mots précis pour désigner un objet en particulier. Alors détends toi, personne n’a été buté et je n’ai pas non plus de bombe. Imbécile.


 

« Mais, ton cheval passe avant tes potes ! C’est quand même pas normal ! »

Excusez moi les amis, je me suis engagée dans l’entretien d’un cheval, alors non les sorties au parc pour se raconter nos vies très peu pour moi. J’ai pas le temps, j’ai poney. La pension coûte quand même assez cher alors autant y aller le plus souvent possible !


 

Alors, tu as reconnu tes potes dans ces quelques situations ? Ils sont saoûlants quand ils commencent à te prendre la tête pour ça ? Identifie les, ils vont peut être comprendre pourquoi t’es h24 au poney.

crédit photo à la une : readunwritten

Articles random