La mode en centre équestre avant vs maintenant

Virginie Paux
Virginie Paux
Cavalière éclectique avide de liberté et de raies de mulets

Nos vidéos

La mode en centre équestre rend dingue les cavalières, leur porte monnaie et celui de leurs amis! Mais qui n’a jamais succombé aux effets de mode pour ressembler à leurs héros préférés? Il faut dire que le sujet est vaste, puisque non seulement on peut faire défiler les cavaliers, mais aussi leur monture! Catalogues en main, bruits de paddocks, stands aux salons du cheval ou clics à gogo, quelles sont les différence par rapport à avant? La réponse avec Contre Galop.

 

La technologie

Mode équestre
Crédit photo: Pixabay

Il faut vivre avec son époque. Et comme la technologie évolue vite, elle évolue aussi pour nos chevaux. Les objets connectés sont un très bon exemple. Ils sont à la mode aujourd’hui pour faciliter la vie des cavaliers. Ils se cachent dans la poche du cavalier, au poignet, dans la sangle ou même dans les oreilles du cheval. Avec, les cavaliers ont des conseils dans leurs exercices, ils font des progrès ou ils se divertissent mieux. Avant, l’objet high tech à la mode au bord de la carrière était le gros poste de radio à cassettes qui jouait du Doors à fond, branché avec une rallonge bien sûr.
 

Le moelleux

Mode équestre
Crédit photo: @Traderidera

Le confort et la sécurité du cheval n’a pas de prix, et la mode le comprend bien. Dans le passé, le must était de porter des guêtres en cuir à élastiques. Le cuir exigeait d’être très entretenu, afin de rester souple après le sable, la boue, la mer. Souvent racornies au fond de la sellerie, on trouve beaucoup de ces guêtres sur les stands de brocantes équestres. Alors que la mode d’aujourd’hui est plutôt synthétique, avec du carbone et du gel pour protéger les tendons comme il se doit.. Et en cassant la tirelire!
 

L’évolution des matières

Avant, pour être à la mode, il fallait monter son cheval avec un amortisseur en gel. Certains s’en souviennent, ce truc efficace, mais hyper lourd, pas dégarroté, qui glissait tout le temps et faisait transpirer excessivement le cheval. Ils existent toujours, mais ont évolué heureusement. Aujourd’hui la mode s’allie à la sécurité, et les étriers Free jump ont la cote. Et comme ils se déclinent de toutes les couleurs, il est facile de les associer à son cheval.
 

Les ficelles

Mode équestre
Crédit photo: @action et enjoy

La mode accompagne aussi le travail du cheval. Il rejoint les courants de pensées en ce qui concerne ce qu’il y a de mieux pour le cheval. Avant, les techniques de dressage reposaient sur des exercices relativement mécaniques, à grand renforts de cordes, des poulies et d’instruments pour faire céder le cheval à une position sensée le muscler correctement. L’enrênement Pessoa était révolutionnaire et permettait de faire des miracles sur certains chevaux. Aujourd’hui, la mode de la corde existe toujours, mais en version éthologique. Le cheval est plus libre, tout en étant parfaitement éduqué, en privilégiant la communication.
 

Mode couverture

Les couvertures ont beaucoup évolué, et leur mode aussi. Avant, le must en matière de mode équine était de voir son cheval porter une couverture Newmarket en pure laine. La belle aux couleurs jaunes rouges et bleues n’était souvent uniquement sortie que pour les grandes occasions, entretien compliqué oblige! Aujourd’hui, la mode est aux bonnets et couvertures anti mouches, qui évitent les agressions des méchants insectes.
 

Le cavalier

Mode équestre
Crédit photo: Barbour

En matière d’habillement, les cavaliers et les cavalières adorent ressembler à leur égérie préférée. Qui n’a pas connu le fameux Barbour, avec son odeur de huilé incontournable et sa lourdeur extrême? Aujourd’hui, les petits blousons en softshell Pénélope Leprévost sont dans le vent et se déclinent de toutes les couleurs. Aussi, les chemises à carreaux ont laissé place aux petits tops de concours en dentelle. C’est joli, mais ça peut faire un peu bizarre dans la reprise du mercredi.
 

Et la tête alouette

Mode équestre
Crédit photo: @Traderidera

Sur les bords de pistes, les gens à la mode étaient reconnus à leur casquette écossaise. Beaucoup pensaient qu’un cavalier devenait un homme de cheval, simplement en portant ce couvre chef. Mais c’était plutôt pour attirer les filles de cette façon! A l’heure actuelle, les filles et les garçons portent des bonnets en laine avec des gros pompons de fourrure. La mode cavalière a envahi le quotidien, puisqu’on peut en croiser aussi en ville, et pas seulement au centre équestre.
 

Pour conclure, la mode évolue, mais comme de vieux villages gaulois, il y a des produits qui traversent le temps sans avoir l’air affectés. Ce sont les intemporels.  C’est le cas du fameux pantalon Djerba de Belstar, des bottes en cuir noir à lacets. Pour le cheval, le petit bonnet à oreilles en crochet a traversé le temps aussi. Vous les connaissez, vous aussi?

 
Crédit photo à la une: Contre Galop

Articles random