Chasseurs et cavaliers, des relations explosives?

Chasseurs et cavaliers

Quand on parle de chasseurs à des cavaliers, certains ont tendance à monter sur leurs grands chevaux. Et quand on parle de cavaliers à des chasseurs, ils ont parfois la poudre qui leur monte au nez. Contre Galop, toujours à l’affût d’humour cavalier, s’est penché sur le sujet pour dénicher des petites manies potentiellement agaçantes de chacun d’entre eux.

 

Prélude modératoire

Chasseurs et cavaliers
Source : Pixabay

Une petite introduction est nécessaire afin de mettre en garde le lecteur. En effet il est inutile de lâcher vos rênes et de bondir sur votre clavier pour casser du sucre sur le dos des chasseurs. Inutile également de recharger le fusil pour tirer des plombs dans la culotte de cheval des cavaliers. Le respect de l’autre et la tolérance sont de mise, même pour des sujets qui peuvent fâcher parfois. La nature est à tout le monde, chacun est libre de vivre sa passion telle qu’il l’entend, et aussi d’en rigoler.
 

Les fusils de chasse qui agacent les cavaliers

fusil de chasse
Source : Pixabay

La méconnaissance de l’autre et les préjugés mettent souvent le feu aux poudres dans les relations chasseurs et cavaliers. Les cavaliers imaginent qu’après quelques heures en palombière, et quelques abus de Blackvados, le chasseur risque de confondre Petit Tonnerre avec un lapin. Il est vrai qu’il a de grandes oreilles, et que dans le brouillard la ressemblance est à s’y méprendre. La réputation du chasseur qui tire plus vite que son ombre lui porte parfois préjudice. Alors si l’individu armé a la gâchette facile, c’est une terreur absolue.
 

Les trucs qui font peur

chien de chasse
Source : Pixabay

Une sortie à cheval en période de chasse, et ça peut être le cauchemar. Même si le chasseur est calme et gentil, et qu’il est en tenue de pseudo camouflage orange fluo, il n’est pas camouflé pour autant pour Doudou qui bondit de trois mètres en le voyant planqué derrière un arbre. Son chien, qui virevolte avec son grelot, peut facilement mettre en panique votre monture. Alors s’il y a une meute hurlante, c’est la syncope assurée. Et si ce n’est pas de la part du cheval, c’est de la part du cavalier.
 

Cavaliers du dimanche

cavalier du dimanche
Crédit : Traderidera

Il suffit d’imaginer un chasseur, qui attend depuis plusieurs heures sur son mirador, qu’une bestiole sorte de sa tanière. Il se retient d’aller se soulager pour ne pas faire de bruit. Et tout à coup, il voit débouler sur le chemin une troupe de cavaliers chantant à tue tête des chansons débiles. Bariolés de tapis fluos, ou au contraire complètement silencieux et camouflés, ils lui cassent sa baraque, et surtout lui donnent envie de se mettre à l’hippophagie, à défaut d’un bon cuissot de chevreuil.
 

Les cavaliers chasseurs

chasse à courre
Source : Pixabay

Qui n’a jamais entendu parler de chasse à courre ? Certains gibiers préféreraient ne pas savoir, certains chevaux non plus. Au nom de la tradition, les chevaux font des prouesses d’endurance, d’obstacle, de ténacité lors de ces parties qui ont souvent lieu dans les grandes forêts. Ces chasseurs cavaliers ont le mérite de faire cohabiter les deux passions, ainsi que les meutes de chiens et les chevaux, ce qui n’est pas une paille.
 

Et si la chasse à courre n’est pas du tout votre truc, vous pouvez vous intéresser au concours complet.

 
Source photo à la une : Pixabay

Laisser un commentaire

×