Top 10 des réflexions débiles en magasin d’équitationlecture : 4 minutes

Magasins equitation

En tant que cavalier, vous avez forcément déjà mis les pieds dans un magasin d’équitation. Vous avez peut-être même déjà rêvé d’y travailler. Quelle joie ça doit être de pouvoir tripoter du matériel super cher tout neuf ! Quelle joie de pouvoir être au courant des avant premières, de sentir la bonne odeur de cuir… Mais aussi d’entendre des réflexions débiles ! Parce que là, c’est sûr, il y a de quoi vous faire une entorse des zygomatiques…

 

10. Une muselière

Non mais, ça viendrait pas à l’idée de qui que ce soit de traiter son cheval comme un chien ! Mais de là à lui mettre une muselière sur sa bride, c’est quand même ce qui s’appelle tomber sur un os. Ce qui est affolant, c’est de savoir qu’il existe des muselières françaises, allemandes, des muselières croisées… Quel design !

 

9. Un concours épique

reflexions magasin equitation

Crédit: Pixabay

Avoir une demande le samedi pour un achat de tapis blanc parce que le lendemain est le grand jour du « concours épique ». C’est vrai qu’il n’y est pas rare d’assister à des chutes, d’observer de vraies batailles, et de voir quelques cavaliers réaliser des prouesses. Et puis comme tout combat, un seul en sortira vainqueur, et en vie.

 

8. Finalement…

Vous tombez sur une cliente, qui a l’air un peu chiante. Mais bon, le commerce, c’est le commerce. Pour la conseiller dans sa recherche de couverture top chaude extérieure, vous allez chercher l’escabeau, et vous déballez la plupart des modèles pour les lui présenter, patiemment. Mais quelle n’est pas votre surprise lorsque finalement, son choix se porte sur la petite chemise séchante en microfibre qui se trouvait juste devant en bas du rayon…

 

7. Le sens des affaires

Un cavalier regarde pour essayer une selle type doma vaquera ou fantasia sur l’arçon de présentation. Il vous surprend quand il pose sa main sur le troussequin en disant que ça risque de lui faire mal à l’entrejambe si le cheval pile.  Vous avez alors envie de lui répondre qu’il doit confondre pile et face et que s’il continue il risque de trouver que son cheval a un toupet touffu et de minuscules  oreilles.

 

6. Ça va aller

Ce sont les soldes au magasin. Un gars regarde un bridon. Il a un trakhener, mais il a dans les mains une taille shetland. Et comme il est radin et que le même en taille cheval n’est pas soldé, il insiste pour prendre celui-ci en persistant et signant que c’est la bonne taille. Vous lui laissez finalement le dernier mot, après tout, ça faisait trois ans que ce modèle était en rayon. Bon débarras.

 

5. Ça se mange?

Reflexions magasin equitation

Crédit: Traderidera

Au rayon bonbons pour chevaux, devant le petit présentoir du magasin où on peut voir la texture et sentir les bons arômes dont Petit Tonnerre se délecte, il y a toujours ces clientes fêlées qui ont envie d’y goûter. D’accord, ce ne sont que des trucs bons et du foin broyés en gros granulés, mais de là à vouloir les manger… C’est un peu dégoûtant n’est-ce pas?

 

4. Oh my God!

Une cavalière assez coquette vous demande au rayon des enrênements. Et quelle n’est pas votre stupéfaction quand elle se trompe de sonorité en demandant un gogue. Vous n’avez pas osé lui montrer le rayon des cravaches, mais avouez que vous avez tout de même souri.

 

3. Mal au mors

Reflexions magasin equitation

Crédit: Pixabay

Une demoiselle au rayon des mors qui se met à pleurer… Vous lui demandez ce qu’elle a, et elle vous répond:  » Mais… Mais… Mais le pauvre cheval doit avoir horriblement mal aux dents avec ça! » Alors vous lui tendez un mors à olive tout doux, pensant qu’elle regardait le passage de langue torsadé et les branches du liverpool; mais elle se remet à pleurer en disant  » Vous êtes des tortionnaires, ça doit lui casser toutes les dents… »

 

2. La bande à Basile

Un client arrive au bureau des réclamations du magasin en hurlant. Il présente les bandes de repos qu’il a acheté la semaine précédente. Et là, il pète un scandale en disant que les velcros sont cousus à l’envers, parce que ça tombe côté cheval quand il arrive à la fin de la pose. Vous reprenez les articles gentiment et froidement, en laissant l’autre gueuler. Vous lui tendez un livre du galop 1 en échange, pas question de lui refiler des sous, autant être pédagogue.

 

1. Trop cher

Reflexions magasin equitation

Crédit: Pixabay

Une cavalière est à la recherche d’une magnifique selle haut de gamme, en cuir de qualité, faite à la main en France de façon artisanale. Quand vous lui annoncez le prix, elle manque de faire une syncope. Vous avez compris même sans voir ses yeux exorbités: elle trouve que c’est beaucoup trop cher. Alors vous tentez de lui expliquer que si elle veut enlever un zéro, il faudra qu’elle enlève toutes ses exigences.

 

Et si vous avez envie de prendre l’air, vous pouvez aller voir ce qui se dit autour d’une carrière de club hippique.

 

Crédit image à la une: Pixabay

mm
Virginie Paux
Cavalière éclectique avide de liberté