Top 5 des pires pensées de cavaliers avant un cso2 min read

pensées de cavaliers

En concours de cso, certains cavaliers sont plus stressés que d’autres. De ce fait, tout un tas de pensées de cavaliers traversent notre esprit avant d’entrer en piste, qu’elles soient bonnes (ou mauvaises).

 

5. Je vais jamais y arriver, la base des pensées de cavaliers avant un concours

détente de concours

Crédit : Contre Galop

Ça c’est un classique ! Le petit coup de blues avant d’entrer en piste qui vous ramollit les jambes et vous fait baisser le casque… Il est toujours bon d’avoir une part de doute avant de rentrer en piste, mais il ne faut pas laisser le stress vous envahir, ça pourrait être une raison de rater votre cso.

 

4. Souhaiter la chute du concurrent précédent

Complètement vicelardes ces pensées de cavaliers ! Mais allez, c’est toujours une opportunité de plus de remonter dans le classement final !

 

3. Je vais prendre des options de malade

Alors ça, c’est le cavalier sûr de lui qui arrive en piste comme un gladiateur. Véritable calculateur et adepte de la prise de risques, il va voir des options que personne n’a vues avant lui et tenter des gestes improbables. Vous, en tant que spectateur, vous allez totalement halluciner de voir son cheval faire l’anguille entre le 4 et 5 et frissonner quand il passe juste derrière le chandelier pour aller sur l’obstacle final. Cette technique là, ça passe ou ça casse !

 

2. J’ai un super poney/cheval qui va tout déchirer

super cheval en concours

Source : Pixabay

Oui, faites confiance à votre super poney ! En théorie, vous venez pas trop comme des touristes faire une promenade de santé.

 

1. C’est à mon tour, j’ai entendu la cloche, je peux y aller?

En attendant votre tour, votre cerveau fait un tour de ruminations monumentales (ça c’est pour les cavaliers un peu superstitieux ou maniaques). Du coup, vous vous posez tout un tas de questions (stupides) du genre : Je suis bien assez sanglé ? Est-ce que je peux entrer ? La cloche a sonné, je peux y aller ? Suis-je vraiment prêt pour y aller ?

 

Dans tous les cas, respirez un coup avant d’aller sur la piste, prenez le temps de faire une bonne reco et surtout, ne traînez pas trop à la buvette !  Alors, quel cavalier de concours êtes vous ?

 

Source photo à la une : Pixabay

mm
Marie Anquetil
Je collectionne les licols etho et j’habille mon poney en barbie