JEM 2018 : la débâcle la veille de l’ouverture2 min read

jeux équestres mondiaux 2018

Nous voilà désormais à la veille de l’ouverture des jem 2018. Et pourtant, c’est la débandade pour les organisateurs, qui doivent faire face à une cascade de tuiles en tout genre ! 

 

L’ouragan Florence menace les jem 2018

Depuis plusieurs jours, l’ouragan nommé Florence donne des sueurs froides aux organisateurs des championnats du monde. Normal, vu qu’il est d’ores et déjà annoncé par les spécialistes comme le plus important à frapper les Etats-Unis depuis des décennies ! Plusieurs états, dont la Caroline du Nord, où se trouve la ville hôte de Tryon, ont du décréter l’état d’urgence et exhortent leurs habitants à se préparer à la tempête. C’est donc le statu quo pour l’instant à Tryon…

 

Des conditions d’hébergement des grooms douteuses

C’est Mark Bellissimo lui-même, président de la société en charge des installations pour les participants des jem 2018, qui l’a admis il y a quelques jours. En gros, il reconnaît (in english please, on vous traduit) qu’il a complètement sous-estimé le nombre de grooms qui ont fait le voyage jusqu’à Tryon. Du coup, il se pourrait que pas mal d’entre eux se retrouvent à devoir partager le box de Kikinou ! Au prix du séjour, c’est pas très élégant…

Des stars qui brillent par leur absence

La liste des participants aux jem 2018 était à peine dévoilée que déjà, la gronde se faisait entendre. En cause : les plus grandes stars de l’équitation mondiale ne participeront pas à cette nouvelle édition des championnats du monde. On pense notamment à Michael Jung, dont la jument FischerRocana s’est blessée. On peut aussi parler de Luciana Diniz, cavalière de CSO emblématique, qui ne sera pas du voyage à Tryon pour économiser sa fidèle Fit For Fun.

 

La déconfiture française

Du côté de la sélection française, on peut dire qu’on est allé de déception en déception ! Après le problème de pénurie de chevaux, on apprend qu’un seul duo olympique, en l’occurrence Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise, a été retenu pour le cso ! On se console quand-même en se disant qu’on pourra toujours admirer Thierry Rozier et sa jument Venezia d’Ecaussines ! Côté dressage, on n’est pas mieux loti. C’est même pire, puisqu’on ne verra carrément aucun cavalier français ! Le complet rattrape un peu le coup avec la sélection du champion olympique Astier Nicolas, qui participera cette fois avec Vinci de la Vigne. Le jeune complétiste sera d’ailleurs le porte drapeau de la délégation française à Tryon !

 

Malgré toutes ces ombres au tableau, il y a quand-même une (très) bonne nouvelle. C’est que l’intégralité des jem 2018 est à suivre gratuitement sur l’appli Cheval TV ! Un grand merci à eux de permettre à tous les cavaliers de profiter de ce grand évènement ! 

 

Source photos à la une : commons.wikimediawikipédiawikipédiawikipédia, montage par Contre Galop

mm
Marine Martinez
Esclave en chef bientôt à la retraite