Ces races qu’on prend à tort pour des chevaux Mérens2 min read

chevaux Mérens

Les chevaux Mérens, petits, noirs, frenchy, plein de poils et trapus, sont en vogue et bien pratiques en hiver. Winter is coming ! Tellement pratiques qu’ils volent trop souvent la vedette aux copain ! Bah oui, eux aussi sont noirs, petits, poilus… Pas de bol quand même pour ces races qu’on prend, à tort, pour des chevaux Mérens.

 

Fell save the Queen

fell chevaux mérens

Crédit : Pauline Bach – Crédit : Carole Martin

007 pony est dans les petits papiers de la Queen. Of course, le Fell c’est un petit poney de trait vivant entre l’Angleterre et l’Écosse sur une montagne à l’ouest. Il tire les attelages royaux et supporte les chapeaux de toutes les couleurs. La différence avec les chevaux Mérens : il speak english, il est plus court, plus pépère et plus poilu une sorte de nounours Paddington vs Pony !

 

Il descend de la montagne le Dales

dales cheval

Crédit : Pauline Bach – Crédit : Pixabay

En fait, lui, suivant comment il est positionné ça change tout… Le Dales, c’est un grand Fell qui est un peu à l’Est… De la montagne entre Angleterre et Écosse. Bref, on en perd un peu le nord. Un truc pour le distinguer des chevaux Mérens : il est plus petit, plus poilu et pour le coup de peigne… Il y en a pour quelques heures. En concours d’allure, il porte un Red ruban à la queue pour le différencier du Fell… La classe totale quoi !

 

Celui qui a peur de son ombre : le Thessalien

cheval thessalien

Crédit : Pauline Bach – Crédit : Mathilde Massardo

On connaît la légende de Bucéphale le cheval d’Alexandre le Grand qui avait peur de son ombre. Bah désolé on va casser le mythe grec du grand cheval mode Pur-sang d’1m 80. Le Thessalien, c’est plus la version minimoys. Comparé aux chevaux Mérens, il est plus fin, plus sanguin? tout en muscle ET avec moins de boulot pour l’esthéticienne !

 

L’Aravani, l’ambleur grec qu’on confond tout le temps avec les chevaux Mérens

arravani chevaux mérens

Crédit : Pauline Bach – Crédit : Pixabay

L’Aravani est grec. Oui encore un ! Celui là, il maîtrise l’amble, cette quatrième allure entre pas et galop. Hyper « trot » confortable… plutôt cool. Ce qui est con pour lui, c’est qu’il n’est pas reconnu en dehors de Grèce. Plutôt pas cool. Pour ne pas le confondre avec les chevaux Mérens : plus fin, queue coupée, il a souvent des tâches blanches… Comme quoi personne n’est parfait !

 

Plus aucune raison de vexer ces poneys qui ne sont pas des chevaux Mérens maintenant… Prêt à jouer les pros devant vos potes ?  En tout cas, peut importe la race, les chevaux noirs sont les meilleurs… En toute objectivité bien sûr ! D’ailleurs, venez voir le top 10 des raisons de préférer les chevaux noirs.

 

Source photo à la une : Pixabay

mm
Marie Chevallier
30 ans, j'aime les licornes, les paillettes, les poneys et j'assume